Revenez à moi de tout votre coeur ! (Jl 2, 12)

Posté par diaconos le 31 janvier 2008

Auteur : Diacre Michel Houyoux Carême 2008

Le Carême est un temps fort : il est un temps de préparation à Pâques (40 jours, dimanches exclus). Il commence le « mercredi des cendres » et se termine le Samedi Saint, veille de Pâques. »Revenez à moi de tout votre coeur ! » C’est à l’occasion d’une invasion de sauterelles (après l’exil) que le prophète Joël annonce le jour du Seigneur, appel à la conversion mais aussi triomphe de Dieu et salut pour son peuple.

« Revenez à moi de tout votre coeur ! » Cet appel du prophète est toujours très actuel et trouve bien sa place en ce temps de carême. « Revenez à moi de tout votre coeur ! »

Qu’allons-nous décider ? De retourner vers Dieu parce que nous avons constaté que nous nous sommes égarés, nous avons perdu le bon chemin ?

« Retourner », c’est quelque chose de très concret. Le carême est le temps qui nous est donné pour faire des choses très concrètes, sans nous tromper nous-mêmes : « C’est maintenant le moment favorable, c’est maintenant le jour du salut » (épître aux Corinthiens 6, 2).

Jésus nous donne trois exemples très concrets et nous invite à agir de cette façon…

Il nous parle d’aumône et nous invite à le faire discrètement : « Que ton aumône reste secrète » (Mt 6, 2-4). N’ayons pas peur de perdre quelque chose : « Donnez et l’on vous donnera »(Lc 6, 38)

Jésus nous demande de prier en secret : « Pour toi, quand tu pries, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, et prie ton Père qui est là, dans le secret, et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra » (Mt 6, 5-6)

Prier, c’est ouvrir notre coeur à Dieu, c’est Lui donner du temps, du temps qui Lui permet de nous former.

Jésus nous demande de pratiquer le jeûne : le jeûne nous apprend que nous ne vivons pas seulement de pain, mais de toute parole venant de la bouche de Dieu. Le jeûne nous aide à nous situer dans notre relation à Dieu et aux autres.

Le temps du carême est un temps de libération et de guérison, un temps positif. Allons-nous le vivre dans le concret ?

La conversion prioritaire que nous avons à faire, c’est de croire à la bonté, à l’amour infini de Dieu : partager, prier, jeûner sont des moyens pour opérer cette conversion avec la grâce de Dieu.

Vous aimeriez peut-être méditer ou réfléchir davantage sur ces thèmes : Carême « moment favorable » et « jour du salut » ? Cliquez ci-dessous pour découvrir…

◊ Lien externe → C’est maintenant le moment favorable, c’est maintenant le jour du salut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS