• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 19 mai 2008

Faire la volonté de Dieu (Mt 7,21-27)

Posté par diaconos le 19 mai 2008

9ème dimanche du temps ordinaire, année A

Dt 11, 18-32 ; Ps 30 ; Rm 3, 21-25a.28 ; Mt 7, 21-27

Faire la volonté de Dieu

 

Dans cette page de l’évangile selon saint Matthieu, Jésus réclame avec force une cohérence entre le dire et le faire : « Il ne suffit pas de me dire « Seigneur, Seigneur ! » pour entrer dans le Royaume des cieux. Il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux » (Mt 7, 21-22). Il faut une cohérence entre ce que l’on vit à la messe du dimanche et ce que l’on vit tout au long de la semaine. Il ne suffit pas d’assister à la messe le dimanche, ni de prier souvent pour entrer dans le royaume des cieux. Que devons-nous absolument faire alors ?

Il faut faire la volonté de Dieu. C’est-à-dire, il faut personnifier sa volonté : que notre foi soit réellement perçue dans notre vie de famille, là où nous travaillons, dans nos loisirs et dans nos engagements sociaux.

Comment faire là où je vis la volonté de Dieu ? Et tout d’abord, il faut savoir ce que Dieu veut ! Dieu ne veut rien pour lui ; il veut seulement notre épanouissement et notre bonheur. La volonté de Dieu, c’est notre réussite personnelle… Mais vivre selon sa volonté sera souvent une manière de vivre à contre-courant de beaucoup d’idées diffusées très largement par les médias, les revues et les journaux ; idées trop largement admises parfois au sujet de Dieu, de la foi, de l’existence de Jésus, de l’Église, de la manière de vivre, du mariage… pour n’en citer que quelques unes.

Pour un jeune faire la volonté de Dieu, c’est prendre au sérieux ses études, c’est l’amitié et le partage avec ses compagnons de classe ou d’atelier, c’est aussi faire partie d’un groupe de jeunes chrétiens, c’est être persévérant dans l’effort, c’est une ouverture réelle sur la vie du monde, sans oublier la prière.

Pour un adulte faire la volonté de Dieu, c’est avoir une plus grande conscience professionnelle, avoir une présence active dans la vie de son quartier ou de l’école de ses enfants, c’est aussi avoir un amour conjugal moins égoïste, c’est avoir un plus grand souci du suivi de l’éducation générale et chrétienne de ses enfants sans oublier une vie de foi et de prière plus intenses.

Pour tous, veillons à assurer un juste équilibre dans nos temps de loisir entre la détente, la culture, la joie d’être en famille et l’ouverture aux autres.

Jésus souhaite également des hommes et des femmes solides, des constructeurs qui bâtissent sur le roc de la parole de Dieu écoutée et vécue. Nous désirons tous être heureux et construire notre vie sur du solide. Pour construire notre vie sur des bases solides, il nous faut écouter la parole de Dieu et la mettre en pratique : « Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. » (Mt 7,24) est l’attitude fondamentale du croyant, attitude d’ouverture vers Dieu et vers les autres. L’écoute est première car on ne peut rien mettre en pratique si l’on n’a pas d’abord pris le temps d’écouter.

Dieu nous parle ! Mais nous l’écoutons à peine, d’une oreille distraite. Si on nous demandait à la sortie de l’église : de quoi parlait la première lecture ? Quel psaume a été chanté ? Et que disait Jésus dans l’Évangile ? Nous serions souvent bien embêtés ! Nous prenons bien du temps chaque jour pour nous nourrir. Mais combien de temps consacrons-nous pour notre nourriture spirituelle ?

La Bible, c’est la Parole de Dieu en direct. Dieu mérite que l’on prenne du temps pour l’écouter vraiment !

Amen.

lwf0004.gifMichel Houyoux, diacre permanent

Publié dans Catéchèse, comportements, Homélies, Messages | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS