• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 24 mai 2008

Osée, le prophète trompé pas sa femme…

Posté par diaconos le 24 mai 2008

Tous les prophètes ont révélé un Dieu d’amour pour les hommes. Osée avait été appelé par Dieu à ressentir ce que lui même ressentait.  Ce prophète a toujours aimé sa femme malgré ses infidélités et il lui a constamment pardonné. Il commença à prêcher vers l’an -746  , à la fin du règne de Jéroboam II (-788 à -747). Le thème fondamental du livre qui porte son nom est l’amour de Dieu pour son peuple. Ce livre établit un parallèle entre la vie privée de l’écrivain et les relations de Dieu avec la nation d’Israël. Il montre qu’il ne suffit pas d’observer des cérémonies religieuses formalistes pour être agréé de Dieu, et met en évidence la miséricorde et la bonté de Dieu.. Il fut probablement achevé entre -745 et -740.  Le livre d’Osée commence par le récit de l’échec de sa vie conjugale. À la fin de ce récit, il en tire une leçon pour Israël, infidèle à Dieu (chapitres 1 à 3). Dans ses prédications, Osée accuse et menace Israël qui vit dans l’indifférence. Il prédit le châtiment de ce peuple irresponsable et infidèle, mais il comprend aussi que Dieu est un éducateur. Ensuite, dans les chapitres quatre à treize, contiennent un mélange de reproches, de menaces, d’invitations à la conversion et de prédication de l’exil. Le dernier chapitre révèle une espérance pour l’avenir, quand Dieu aura supprimé toutes les richesses sur lesquelles Israël comptait.

lwf0003web.gif

Dans  l’extrait ci-dessous, Dieu nous dit : « Votre amour est fugitif, mais c’est pourtant votre amour que je désire et non les pratiques extérieures ».

« Efforçons-nous de connaître le Seigneur ; sa venue est aussi certaine que celle de l’aurore, elle sera bienfaisante pour nous comme l’ondée, comme les pluies de printemps qui arrosent la terre. »  Et Dieu répondit : « Que vais-je te faire, Éphraïm ? Que vais-je te faire, Juda ? Votre amour est fugitif comme la brume du matin, comme la rosée qui s’évapore à la première heure. Voilà pourquoi je vous ai frappés par mes prophètes, je vous ai massacrés par les paroles de ma bouche. Car c’est l’amour que je désire, et non les sacrifices, la connaissance de Dieu, plutôt que les holocaustes. » (Os 6, 3-6) – Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

Cet extrait (10ième dimanche du temps ordinaire A) peut être résumé en quelques mots : Oui l’amour, non les sacrifices. L’amour relie les personnes et ce mot dans le langage biblique suppose la loyauté, la fidélité, la bonté. Notre relation à Dieu est faite d’amour réciproque. Dieu, lui, nous aime fidèlement. En retour, le meilleur sacrifice que nous puissions lui offrir, c’est de l’aimer de tout notre Coeur. Efforçons-nous de comprendre le Seigneur, c’est le message que nous délivre Osée. Il n’y a pas de meilleure manière de connaître une personne que de la fréquenter. Par exemple, en venant participer à la messe le dimanche, nous fréquentons Jésus.

Pour lire les différents passages référencés dans cet article, utilisez l’outil “Bible annotée en ligne”, colonne de gauche de cette page et pour le mode d’emploi de cet outil, cliquez sur le bouton “Mode d’emploi, c’est ici !” en haut de cette page. Vous y trouverez des notes et des commentaires pour chaque chapitre et pour tout verset.

Michel

Documentation

 

 

Publié dans Ancien testament, Catéchèse, conversion, Messages | 4 Commentaires »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS