• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 3 juin 2008

Le diacre Éphrem (306-373)

Posté par diaconos le 3 juin 2008

Éphrem, le Syrien naquit à Nisibe (ville du Sud-Est de la Turquie située dans la province de Mardin) vers 306.  Éphrem était  diacre, théologien et auteur prolifique d’hymnes en langue syriaque, du IVe siècle, d’une très grande importance autant pour l’Église catholique que pour l’Église orthodoxe.  Il était chargé de l’école théologique de Nisibe lorsque surgirent les Perses (363) et il dut alors se réfugier avec ses élèves à Édessa (nom actuel : Şanlıurfa) où il mourut (373). Il menait une vie de contemplation, qu’ilo entretenait par une austérité extrême.  Il fut reconnu comme docteur de l’Église catholique. Il est vénéré comme un saint par les chrétiens du monde entier, mais particulièrement parmi ceux de Syrie. Il est fêté le 9 juin.

Cliquez sur les mots soulignés en bleu pour d’autres informations.

Parmi toutes les hymnes et prières de Carême se trouve une courte prière qui aurait été composée par le diacre Éphrem , le Syrien. En voici le texte : Seigneur et Maître de ma vie, l’esprit d’oisiveté, de découragement, de domination et de vaines paroles, éloigne de moi. L’esprit d’intégrité, d’humilité, de patience et de charité, accorde à ton serviteur. Oui, Seigneur et Roi, donne-moi de voir mes fautes et de ne pas juger mon frère, car tu béni aux siècles des siècles. Amen.

Cette prière énumère  tous les éléments négatifs et positifs du repentir, et constitue un aide-mémoire pour notre effort personnel de conversion. Cet effort vise d’abord à nous libérer de certaines maladies spirituelles fondamentales qui imprègnent notre vie et nous mettent pratiquement dans l’impossibilité de commencer  à nous tourner vers Dieu.

Voici, dans cette prière, les quatre points négatifs visés par le repentir ; ce sont les obstacles qu’il faut éliminer ; mais seul Dieu peut le faire

  • L’esprit d’oisiveté empoisonne l’énergie spirituelle à sa source même.
  • L’esprit de découragement qui  ramène tout  au négativisme et au pessimisme. C’est un pouvoir démoniaque en nous, car le diable est fondamentalement un menteur : il nous ment  au sujet de Dieu et du monde ; il remplit la vie des personnes découragées d’obscurité et de négation.

  • L’esprit de domination vicie à la base mes relations avec les autres.

  • Les vaines paroles :  la parole est instrument de vérité et la parole est aussi un moyen de mensonge diabolique. Elle a  un extrême pouvoir positif,  elle a  également un terrible pouvoir négatif ; déviée de sa fin divine, la parole devient vaine.

Ensuite la prière donne les buts positifs du repentir  qui sont aussi au nombre de quatre.

  • L’esprit d’intégrité : le Christ restaure en nous l’intégrité et il le fait en nous redonnant la vraie échelle des valeurs, en nous ramenant à Dieu.
  • L’esprit d’humilité : seule l’humilité est capable de vérité, capable de voir et d’accepter les choses comme elles sont et donc de voir Dieu, sa majesté, sa bonté et son amour en tout.

  • L’esprit de patience : la patience est une vertu proprement divine → “Soyez patients envers tous” (1Th 5,1 14)  – Plus nous nous approcherons de Dieu et plus nous deviendrons patients pour tous les autres.  

  • L’esprit de charité : “Par la pratique d’une charité vraie, nous croîtrons vers le Christ” (Ep 4, 15-16)

Documentation

  1. Ordonné diacre par l’évêque de Nisibe, saint Ephrem fut chargé d’annoncer la parole de Dieu. Prédicateur inspiré, il parlait avec une éloquence qui Pour la suite, cliquez ici sur ce lien Saint Ephrem – 5. Les saints – Catholique.org
  2. Saint Éphrem le Syrien…,  cliquez ici sur ce lien Éphrem – Wikipédia

 Michel

Publié dans Catéchèse, comportements, conversion, Histoire, Prières | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS