• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 13 juin 2008

Osez professer votre foi ! (Mt 10, 32-33)

Posté par diaconos le 13 juin 2008

  • Ne craignez pas les hommes ; tout ce qui est voilé sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. e que je vous dis dans l’ombre, dites-le au grand jour ; ce que vous entendez dans le creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. » (Mt 10, 26-27)
  • « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent pas tuer l’âme » (Mt 10, 28)
  • « Donc ne craignez pas : vous valez tout de même plus que tous les moineaux du monde » (Mt 10,31)

Il n’est pas facile d’être disciple de Jésus et d’annoncer un message selon lequel l’amour seul sauvera le monde ; tant d’intérêts s’y opposent !  Ce que je vous dis dans l'ombre, dites-le au grand jour ; ce que vous entendez dans le creux de l'oreille, proclamez-le sur les toits. Par trois fois Jésus invite les siens à ne pas craindre. Jésus, en tout cas, lui, il n’a pas peur.

Jésus  sait les vraies valeurs. Pour lui, la vie terrestre est peu de chose, par rapport à la vie éternelle, qu’il connaît bien, comme fils de Dieu. Aussi, c’est sans crainte que nous pouvons lier notre cause à celle de Jésus qui nous assure qu’il se sentira alors lié à son tour avec nous lors du jugement final : « Celui qui se prononcera pour moi devant les hommes, moi aussi je me prononcerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. » (Mt 10, 32) Notre seule peur, affirme le Christ, devrait être de perdre la foi ! Notre seule crainte devrait être de ne pas avoir le courage de professer et de vivre de notre foi. Osez proclamer votre foi là où vous vivez ! Osez témoigner du Christ dans votre famille, dans votre quartier. N’ayons pas une sorte de foi souterraine que personne ne pourrait constater. Nous ne devons pas avoir honte d’agir ou de parler en tant que croyants ; au besoin, nous avons le devoir de confesser nos convictions chrétiennes en public. Si vous ne pouvez pas vous débarasser de votre peur, regardez d’où vient la plus grande menace : de Dieu ou des hommes ?

Jésus ne nous menace pas de nous envoyer en enfer, il nous rappelle que si nous le perdons, nous nous perdrons nous-mêmes : « Celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. » (Mt 10, 33)

Une fois de plus, nous constatons que c’est nous qui composons, dès maintenant, notre jugement. Jésus ne se sépare que des personnes  qui se sont séparées de lui. Il ne renie que ceux et celles qui ont d’abord commencé à le renier le premier ! Cependant pas de panique ! Aucun reniement n’est fatal ni définitif. Aucun péché, même le plus grave, n’est impardonnable… à condition de se prononcer clairement pour Jésus, de croire sincèrement que Jésus sauve et pardonne.

 Pour les jeunes et pour la catéchèse :    Clique deux fois sur le croquis  pour le voir plus grand ; tu peux ensuite l’enregistrer, l’imprimer et le colorier. Ce dessin représente l’appel de Jésus : « Osez proclamer votre foi ! »  (Mt 10, versets 32 et 33). Aimerais-tu publier ton dessin dans la rubrique « Page jeunesse » ? Pour cela, il te suffit  de me le faire parvenir par mail en « document attaché » à l’adresse : « michel.houyoux-diacre@croire.com » . Fais-toi aider par un membre de ta famille si tu n’en sors pas. Tu peux y mentionner ton prénom, ton âge, ta localité (pays ?) et aussi un petit commentaire en rapport avec le thème proposé.  Avec un peu d’imagination, tu peux réaliser de jolis dessins.

Pour tous  Si vous désirez  lire les versets mentionnés dans cet article dans leur contexte (avec notes et commentaires), utilisez l’outil « Nouveau Testament annoté » , ici dans la colonne de gauche et pour le mode d’emploi de cet outil, cliquez sur le bouton « Mode d’emploi, c’est ici ! » en haut de cette page.

Salutations amicales

Michel

Publié dans Catéchèse, Disciples de Jésus, Histoire du Salut, Homélies, Rencontrer Dieu | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS