• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 21 juillet 2008

Saint Joachim et sainte Anne (Parents de Marie) * Mémoire le 26 juillet.

Posté par diaconos le 21 juillet 2008

Épouse de Joachim, Anne fût pendant très longtemps stérile. Elle mit pourtant au monde une fille, Marie. Celle-ci devînt, selon l’annonce faite par l’Archange, la Mère du Christ, tout en gardant sa virginité (1). Anne et Joachim, les parents de la mère de Dieu, nous sont connus par des traditions qui peuvent remonter à la première moitié du deuxième siècle. Cependant les Évangiles canoniques du Nouveau Testament ne nomment pas les parents de Marie, mais l’ Évangile apocryphe de Jacques en fait mention. Le plus ancien manuscrit connu à ce jour (Protévangile de Jacques) qui présentent Anne et Joachim comme étant les parents de Marie est un  papyrus découvert en Égypte (1952) avec d’autres papirys (2).  Le culte de sainte  Anne a grandi dans le rayonnement de celui de Marie à partir du sixième siècle et ne s’est généralisé que vers la fin du quatorzième siècle. Celui de saint Joachim est beaucoup plus récent (17ième siècle). En naissant de Marie, Jésus s’est inscrit dans la lignée d’Anne et Joachim. En eux, nous pouvons contempler la beauté et la justesse de la présence des grands parents au cœur d’une famille.

(1) Jean Damascène   (676- 4 décembre 749) a dit dans une homélie :  » Puisque la Vierge Marie devait naître de sainte Anne, la nature n’a pas oser anticiper sur la grâce ; la nature demeura stérile jusqu’à ce que la grâce eût porté son fruit. Il fallait qu’elle naisse la première, celle qui devait enfanter le premier-né antérieur à toute créature, en qui tout subsiste…, Réjouis-toi, Anne la stérile, toi qui n’enfantais pas ; éclate en cris de joie, toi qui n’as pas connu les douleurs. Réjouis-toi Joachim ; par ta fille un enfant nous est né, un fils nous a été donné. On proclame son nom : messager du grand dessein de Dieu, qui est le salut de tout l’univers, Dieu fort. Oui, cet enfant est Dieu ». -Fin de citation - Extrait de  l’homélie de saint Jean de Damas pour la nativité de la Vierge Marie. »

(2) Les Papirys Bodmer sont un ensemble de vingt-deux papirys découverts en Égypte en 1952. Le papyrus Bodmer P5, le plus ancien manuscrit connu, porte le nom « Nativité de Marie, révélation de Jacques »

Du protévangile de Jacques Et voici qu’un ange du Seigneur parut, disant : « Anne, Anne, le Seigneur Dieu a entendu ta prière. Tu concevras, tu enfanteras et l’on parlera de ta postérité dans la terre entière. » Anne répondit : « Aussi vrai que vit le Seigneur Dieu, je ferai don de mon enfant, garçon ou fille, au Seigneur mon Dieu et il le servira tous les jours de sa vie. «   Et voici, deux messagers survinrent, qui lui dirent :  » Joachim, ton mari, arrive avec ses troupeaux. Un ange du Seigneur est descendu auprès de lui, disant :   ‘Joachim, Joachim, le Seigneur Dieu a exaucé ta prière. Descends d’ici. Voici que Anne ta femme a conçu en son sein ». (Jc 4,1-2)

Dans le texte ci-dessus, cliquez sur les mots écrits en bleu pour d’autres informations. Bonne découverte

Prions :  » Seigneur nous te bénissons pour sainte Anne et saint Joachim. Pour leur part, ils ont contribué à donner les conditions favorables à la réalisation de la promesse du salut. Ils ont été les cultivateurs de ce petit bout de terre admirable d’humanité dans lequel a pu germer la semence de vie éternelle pour porter ses fruits de salut et de guérison. Puissions-nous, en ce jour, par leur intercession en bénéficier. » - Auteur inconnu

Prions : « Seigneur,toi qui es le Dieu de nos Pères, tu as donné à sainte Anne et à saint Joachim de mettre au monde Marie,celle qui deviendrait la mère de ton Fils ; accorde-nous à leur commune prière, le salut que tu as promis à ton peuple. » -Source : Liturgie des Heures, tome III, page  1181

Je vous salue, Marie pleine de grâces ;le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

°°°°°°°

Prions comme Jésus lui-même nous l’a enseigné :  Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre nous du mal.

Autres prières à sainte Anne

Michel

Publié dans Catéchèse, fêtes religieuses, Nouveau Testament, Prières | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS