• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 22 juillet 2008

Qui était Paul de Tarse ?

Posté par diaconos le 22 juillet 2008

Auteur : Père Jean Compazieu,  prêtre de l’Aveyron (France) - Pour visiter son site internet, cliquez ici → Puiser à la source

Qui était Paul ?

La vie de Paul se divise en deux parties à peu près égales :

– Pendant 30 ans, il est un farouche opposant des chrétiens.
– Puis, après la rencontre de Jésus sur le chemin de Damas, il devient chrétien. C’est alors un missionnaire infatigable qui fonde des communautés sur tout le bassin méditerranéen et qui écrit à ses chrétiens.

Paul le pharisien irréprochable

Paul est né à Tarse, en Asie Mineure (région de l’actuelle Turquie), une ville universitaire de plus de 300 000 habitants. Dans cette ville, il se trouve au carrefour de deux civilisations :

  • En tant que juif, il est pharisien ; il a fait ses études bibliques auprès de Gamaliel, un des plus grands maîtres de son temps. Il a en même temps reçu de ses parents le titre de citoyen Romain. Son double nom, Saoul (nom juif qui signifie « celui qui est questionné ») et Paulos (nom grec) indique son appartenance aux deux civilisations.

  • En tant que pharisien sincère, Paul n’a qu’une passion : servir Dieu en pratiquant minutieusement la loi. Dès lors, il est affolé par la prédication de Pierre et de ses amis. Lui qui a fait des études théologiques très poussées se rend compte que cette prédication va bouleverser le judaïsme. Et il va tout faire pour l’éradiquer.

Ces nouveaux prédicateurs, il ne peut les supporter. Ce Jésus qu’ils annoncent a été à juste titre condamné comme un blasphémateur par les autorités. Or voilà que Pierre et ses amis le mettent sur le même plan que Dieu lui-même. Pour lui, c’est intolérable. Il lui faut à tout prix préserver l’intégrité de la foi. Il décide donc de dénoncer et combattre cette nouvelle secte. Il approuve la mort D’Etienne et part à Damas pour y pourchasser les disciples de ce dernier qui s’y sont réfugiés. Dans les synagogues, il ne manque pas une occasion de dénoncer ceux qui se réclament du Christ. Il use de sa force de conviction pour ramener ces derniers à une juste vision des choses, celle de la loi. Il ne peut pas accepter que des hommes puissent avoir un rapport avec Dieu qui passe par un autre chemin que celui de la Loi. Le Christ est pour lui le rival qu’il faut absolument éliminer pour que soit sauvegardée la gloire de Dieu

La conversion

C’est là sur le chemin de Damas que le Seigneur glorifié se manifeste à lui. Pour lui, c’est un renversement radical :
Ce Jésus que Pierre prêchait avait été condamné par la Loi. Il était « maudit par Dieu » qui n’avait rien fait pour le sauver. Pour Paul, c’était terminé. On ne devait plus en parler.
Mais voilà que Paul fait une découverte extraordinaire. Il se rend compte que Dieu a glorifié ce « m audit ». Cela signifie qu’il se déclare en plein accord avec lui. Et cela veut dire aussi que Dieu condamne cette loi qui a condamné Jésus. Désormais, cette loi n’est plus rien.
Pour Paul, c’est le sens même de sa vie qui s’écroule. On comprend pourquoi il reste trois jours prostré et aveuglé à Damas. Il fait le bilan de tout ce qui est par terre. Mais dans ce bilan douloureux, Jésus s’est installé. C’est ainsi que Paul pourra dire : « Ma vie c’est le Christ. »

À suivre…    la semaine prochaine →  » Théologie de Paul »

Publié dans Catéchèse, Disciples de Jésus, Histoire, L'Église | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS