• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Catéchèse : « Jésus chasse les marchands du temple. » (Jn 2, 13-22)

Catéchèse : « Jésus chasse les marchands du temple. » (Jn 2, 13-22)

Posté par diaconos le 21 octobre 2008

Source de l’image :  Évangile d’une grand’mère , édition 1867 -Auteur : Comtesse de Ségur

Jésus chasse les marchands du temple.

Texte

13.  Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem. 14.  Il trouva installés dans le Temple les marchands de boeufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.
15.  Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que leurs brebis et leurs boeufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs,
16.  et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »
17.  Ses disciples se rappelèrent cette parole de l’Écriture : L’amour de ta maison fera mon tourment.
18.  Les Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce que tu fais là ? »
19.  Jésus leur répondit : « Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai. »
20.  Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple, et toi, en trois jours tu le relèverais ! »
21.  Mais le Temple dont il parlait, c’était son corps.
22.  Aussi, quand il ressuscita d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent aux prophéties de l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite.

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

lwf0003web.gif

Ce récit se trouve aussi dans les Évangiles de Matthieu (Mt 21, 12-17), Marc (Mc 11, 15-19) et dans celui de Luc (Lc 19, 45-48).

  • Pour d’autres renseignements sur les textes du Nouveau Testament mentionnés ci-dessus (plan du texte, notes et commentaires pour chaque verset), utilisez l’outil “Le Nouveau Testament annoté en ligne” (Colonne de gauche de cette page).  Pour le mode d’emploi de cet outil, cliquez sur le titre “Mode d’emploi, c’est ici !” en haut de cette page.

 

lwf0003web.gif

Explication des mots

Pâque  (verset 13) - Ce mot vient de l’hébreu « pessah » qui signifie « passage ». Il s’agit  d’une fête juive de 7 jours qui commémore la libération des Hébeux du pays d’Egypte où ils étaient esclaves. Après avoir traversé miraculeusement la Mer Rouge, ils purent fêter leur libération et laisser éclater leur joie.Cette fête commence le 15 Nissan et se termine le 22 Nissan.(1)

Le Temple  (verset 14) - Pour les juifs, le temple de Jérusalem était le seul temple du Seigneur. Dans chaque localité ils avaient des synagogues pour se réunir, pour lire la Bible et chanter les psaumes mais ce n’était que dans le temple que les prêtres offraient des sacrifices et célébraient le culte.Un bâtiment plus petit se trouvait au milieu du temple et seuls les prêtres y avaient accès pour offrir l’encens. La foule restait dans les cours et c’est là que se trouvaient les vendeurs qui fournissaient les animaux et les oiseaux pour les offrandes. Il y avait également des  changeurs de monnaie.

UN FOUET AVEC DES CORDES (verset 15) - Dans le récit de Matthieu, Jésus chasse vendeurs et acheteurs avant de renverser tables et sièges. dans celui de Marc  en plus de tout cela, Jésus empêche les gens de transporter des objets dans le temple, dans celui de Luc Jésus chasse uniquement les vendeurs. Et ici, chez Jean, le détail du fouet ajoute encore un côté réel à la scène.

L’amour de ta maison fera mon tourment. (verset 17) – L’amour de la maison du Père fait le tourment de Jésus. Quand il entre dans mon coeur lorsque je communie que voit-il ? Les marchands des choses du monde et les changeurs de monnaie qui retiennent mon attention ? Qu’est-ce qui me distrait de la prière et rompt le dialogue entre moi et Jésus : mes projets, les autres, mes préoccupations ? Laisse l’amour  du Christ entrer dans ton  coeur et chasser tout ce qui n’est pas de lui.

« Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce que tu fais là ? » (verset 18) – Les marchands que le Christ trouva dans le temple se consacraient  aux affaires, très rentables, en ce haut lieu de pèlerinage pour les juifs. Le Christ les éconduisit sans ménagement…

Fais le point…  Et toi, quelle importance est-ce que tu donnes aux objets qui t’entourent et à l’argent ? As-tu l’habitude de te justifier pour tout le temps que tu y consacres ? Quel équilibre as-tu trouvé entre la nécessité de gagner ta vie et le désir d’accumuler ce qui rendra ta vie plus facile ? Et quelle place reste-il pour Dieu dans ta vie ?

« Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai. » (versets 19-20) – Voilà à peine 46 ans que les juifs ont reconstruit le temple et voilà que Jésus, l’Envoyé de Dieu,  parle de  sa destruction . Nous sommes-là au coeur du scandale et de la folie dont nous parlait l’apôtre Paul. Dieu intervient au coeur du monde d’une façon inouïe, « scandale pour les juifs, folie pour les grecs » (1 Co 1, 23).

« Le Temple dont il parlait, c’était son corps. » (verset 21) -Jésus nous rappelle que le vrai temple dans lequel Dieu habite, c’est lui Jésus : c’est donc autour de lui que nous devons nous rassembler. Jésus  se donne à chacun et à chacune d’entre nous, il nous guide vers l’essentiel de notre foi, c’est à dire vers l’autre.

1) Nissan  est le 1er mois de l’année juive « civile » ou « biblique », et le septième mois de l’année ecclésiastique. C’est un mois printanier de 30 jours.

En actualisant ce récit, nous constatons que nous sommes choqués  par ces nombreux commerces  autour des lieux de pèlerinages , comme à  Lourdes (France), Banneux (Belgique), Terre sainte (Israël), Rome (Italie) et beaucoup d’autres lieux encore…

Jésus met en garde contre l’argent trompeur : nous sommes appelés au service de Dieu et de nos frères ; on ne peut servir à la fois Dieu et l’Argent  (Lc 16, 9-15) 

Voulez-vous un autre exemple ? Que sont devenues les fêtes de Noël et de Pâques : le commerce suscitant le folklore n’a-t-il pas dénaturé le sens de la naissance et de la résurrection du Christ ? Ne faudrait-il pas réagir efficacement ? Certes, des marchands seraient lésés, comme purent l’être les orfèvres d’Ephèse qui voulurent chasser Paul (Ac 19,23-40) : pour maintenir l’ordre, les tribunaux furent saisis. Poussés dans leurs actes par l’Esprit, les apôtres furent emprisonnés ;  pour autant, ces murs n’arrêtèrent pas le Royaume en marche.

Aujourd’hui, la montée du culte de l’argent est alarmante et, pour beaucoup, dramatique ; le monde est enserré dans des structures d’injustice, structures de violence,  structures de péché. Maîtriser les flux de capitaux et le capitalisme débridé devient un impératif. Nous vivons aujourd’hui une terrible crise financière qui fait déjà de trop nombreuses victimes.  Il faut aussi cesser d’exploiter les pays du tiers monde que nous avons contribué à appauvrir ! Pour cela, il est urgent de changer de comportement.

Michel

dans le texte ci-dessus, cliquez sur les mots en bleu pour d’autres renseignements.

6 Réponses à “Catéchèse : « Jésus chasse les marchands du temple. » (Jn 2, 13-22)”

  1. med dit :

    Au nom de Dieu le clément le tout miséricordieux

    Je suis musulman et la station de Jésus ( que la paix de Dieu sois sur lui) est une des plus éevé et des plus pures. Pourquoi à la lecture de votre évangile l’Église ne dénonce pas l’usure, l’intérêt et l’argent qui ne découle pas du travail ? Comment est-ce que l’Occident chrétien ait pu arrivé à ce point à une société qui à mon sens est corrompue par le pouvoir de l’argent ?
    Et dans son sillage comment est-on arrivé à un modèle qui s’impose au monde et crée tant de malheurs? À son retour Jésus ne va t’il pas détruire d’abord tout cela ?

    Nous croyons aussi au retour de Jésus qui représente un espoir pour l’humanité et nous croyons qu’il combattra l’injustice et défendra la vérité. Dans vos propos on lit des éclats de vérité ; mais seul Dieu est savant de toute chose.Puisse- t-il nous faire grâce de sa miséricorde.

  2. diaconos dit :

    Tous les détails relatifs à la construction de ce Temple se trouvent dans le premier livre des Rois dans l’Ancien Testament.
    Le Temple de Jérusalem était le bâtiment religieux construit par les Israélites pour abriter l’arche d’alliance. Il fut détruit et reconstruit plusieurs fois.
    Le Temple d’Hérode construit sous Hérode Ier le Grand vers -19 fut détruit par Titus en 70, il n’en reste aujourd’hui comme vestige que les murs de soutènement de l’esplanade construite par Hérode et les restes des arches qui permettaient l’accès à l’esplanade. à Jérusalem.
    Il était le cœur de la nation juive et le symbole de sa religion. Mais le Temple était aussi l’endroit où la corruption et la soif du pouvoir s’étaient installés.
    C’est de ce temple dont il est question dans ce récit

    Les pèlerins avaient besoin des prêtres pour offrir leurs sacrifices:. Le Temple était un lieu sacré, où affluaient les offrandes et les dons des croyants. Les chefs des prêtres géraient ce trésor. Ils percevaient aussi des taxes imposées aux vendeurs et aux échangeurs de monnaie.
    Cette action, décrite dans l’évangile de Jean, où Jésus chassa les marchands du Temple, se passa réellement. Elle eut lieu dans le parvis extérieur du temple, appelé le parvis des Gentils, parce que les païens eux-mêmes y avaient accès. Là s’étaient établis ceux qui vendaient des animaux, de l’encens, de l’huile, du vin et tout ce qui était nécessaire aux sacrifices quotidiens. Tout cela était codifié dans la Loi juive.
    Les changeurs opéraient l’échange des monnaies étrangères contre celle du pays, en particulier contre les didrachmes avec lesquelles il fallait payer le tribut du temple. Le bruit qui se faisait dans cette enceinte, les fraudes qui s’y commettaient, profanaient le lieu saint. et troublaient la dévotion des fidèles.

  3. Steve dit :

    Je suis profane, bien que croyant, et j’ai pris pour habitude d’interpréter les récits bibliques et plus précisément ceux liés à Jésus Christ, comme des paraboles de ce qu’il se passe dans l’esprit humain. En ce sens, l’épisode des marchands du temple (écrit avec un T majuscule) me laisse penser que le Seigneur ne s’est pas déplacé dans un temple physiquement existant (même s’il a du le faire à plusieurs reprises) mais qu’il s’agit bien de son corps – avant qu’il y fasse directement référence en disant « détruisez ce temple… » Ainsi, je crois que la victoire énoncé dans ce texte consiste en ce que dans son propre esprit, Il a réussi à chasser des pensées, des processus mentaux qui sont symbolisés par des marchands.
    Suivant cette hypothèse qui est la mienne, pourriez-vous me donner votre avis sur ce que pourrait être les processus mentaux symbolisés par les vendeurs de boeufs, de brebis, de colombes et les changeurs?
    Sans suivre mon hypothèse, pourriez-vous me dire ce qu’étaient, compte tenu du contexte, les marchands dont il est question?
    J’imagine que les précisions, boeufs, brebis, colombes, changeurs sont réellement symboliques et qu’à partir de cela, je pourrai mieux appréhender les chemins par lesquels Jésus Christ s’est élevé.
    Je vous présente mes excuses si ce que je vous dit heurte le dogme mais c’est là mon questionnement sincère et il n’est autre. Auriez-vous l’amabilité de m’aiguiller dans mes réflexions? Par avance, mille merci. Steve

  4. Dominique dit :

    Et si on essayait une autre lecture?
    Prends une corde à nœuds et chasse les marchands du temple. Mais ne te trompe pas d’objectif, sache ce que tu fais, prie, demande-lui Ses lumières !
    De quel temple est-il question ? « Vous êtes le temple de l’esprit » !
    Que font les marchands ? Ils détournent ce Lieu Saint de sa destination sacrée.
    Qu’est ce qui EN MOI est détourné de sa destination sacrée, qu’est ce qui en moi s’est écarté de cet être originel merveilleux que Notre Père a déposé avec tout son amour en ce monde ? Qu’est-ce qui, en moi, en ce moment, s’écarte du Souffle de Son Esprit ?
    Quels sont mes marchandages, mes trafics avec ma conscience, mes commerces douteux dans Ce Temple ?
    Sur quoi Jésus vient-il attirer mon attention et à quelle démarche m’invite-t-il ?
    Bien à vous,
    Dominique

  5. diaconos dit :

    Réponse à « Anonyme » :
    Merci pour votre visite. Voici pour vous aider à préparer une liturgie pour les enfants en la fête de la dédicace de la Basilique du Latran.
    1. Dans la colonne de gauche de cette page,sous le titre « Pour les enfants et aussi pour leurs parents »,cliquez sur le titre « Liturgie de la Parole avec les enfants ».
    2. Cliquez ensuite sur le dessin orange,une page s’ouvre avec différentes propositions dont celle-ci : « Répertoire année A : 2007-2008/2010-2011/2013-2014″.
    3.Cliquez sur ce titre et vers la fin du tableau, allez à la rubrique  » Dédicace du Latran (9 nov) ».
    Cliquez sur ce titre.Cet article traite du temple de Dieu et son point d’ancrage liturgique est « La fonction d’unité ».
    Recevez, cher visiteur, mes salutations amicales et fraternelles
    Michel Houyoux, diacre permanent

  6. Anonyme dit :

    Que puis-je proposer pour une liturgie aux enfants autour de cet évangile?
    Merci, si vous avez une idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS