• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 29 janvier 2009

Catéchèse : Je veux ! Sois purifié ! (Mc 1, 40-45)

Posté par diaconos le 29 janvier 2009

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc au chapitre 1

40  Un lépreux vient trouver Jésus ; il tombe à ses genoux et le supplie : « Si tu le veux, tu 107cweb.gifpeux me purifier. »

41  Pris de pitié devant cet homme, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. »

42  A l’instant même, sa lèpre le quitta et il fut purifié.

43  Aussitôt Jésus le renvoya avec cet avertissement sévère :

44  « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne pour ta purification ce que Moïse prescrit dans la Loi : ta guérison sera pour les gens un témoignage. »

45  Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte qu’il n’était plus possible à Jésus d’entrer ouvertement dans une ville. Il était obligé d’éviter les lieux habités, mais de partout on venait à lui.

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

lwf0003web.gif

Catéchèse

La lèpre  est une terrible maladie quand elle n’est pas soignée. Mais du temps de Jésus  et bien longtemps  après on la croyait très contagieuse. C’est pour cette raison que les lépreux devaient vivre en dehors des villes, loin des agglomérations. D’autre part, la lèpre à cette époque était considérée comme un châtiment de Dieu, de sorte que la religion juive considérait les lépreux impurs.

Pour bien comprendre ce récit, il convient de rappeler le cadre socio-religieux dans  lequel il s’insère, savoir les usages fixés par le code de pureté du Lévitique. Ce code forme les chapitres 11 à 15 du Lévitique (Ancien Testament). Les chapitres 13 et 14  du livre du Lévitique traitent du cas des lépreux (Loi concernant la lèpre).

 ♣ Clique sur les termes en bleu, dans le texte ci-dessus pour d’autres informations.

Le lépreux s’approche de Jésus (Mc 1, 40), sans prendre les précautions que lui impose la Loi  ( Lv 13,15-16 ) : il transgresse donc en agissant ainsi le code de pureté. Il sait bien qu’il fait courir à Jésus le risque de devenir impur à son tour. Il lui laisse le choix. Dès lors, si Jésus accède à sa demande, c’est en pleine connaissance de cause. Il deviendra impur, non par accident, mais par choix.

« Si tu le veux, tu peux me purifier » (Mc 1, 40b). Dans tout le Nouveau Testament, c’est le seul miracle dont le bénéficiaire formule sa demande de guérison en disant « Si tu le veux… »

107bweb.gifEn touchant le lépreux, Jésus devient impur à son tour. Il ponctue ce geste d’une parole :  » Je le veux ! Sois purifié ! » (Mc 1, 41) – C’est un acte délibéré de transgression du code de pureté mais c’est aussi une prise de risque.

Par le geste de Jésus, le lépreux est guéri (Mc 1, 42). À partir de ce moment, le lépreux va être réintégré dans la société. Dans la religion juive, il n’y a pas de rituels pour enlever l’impureté. Par contre, il y a un rituel (avec divers sacrifices) pour signifier la fin de l’état d’impureté.

« Attention, ne dis rien à personne. » (Mc 1, 44 a) - Jésus ne veut pas être pris pour un simple guérisseur ou exorciste car le sens de sa mission et son identité ne seront réellement dévoilés qu’à la croix : « En vérité, cet homme était Fils de Dieu », dira le centurion romain à l’expiration de Jésus (Mc 15, 39).

C’est le prêtre qui constatera que les signes de l’impureté ont disparu et ratifie donc rituellement la réintégration de la personne dans la communauté. La fin de l’état d’impureté n’est pas une guérison au sens médical du terme, mais une réhabilitation sociale et religieuse de la personne, qui retrouve ainsi toutes ses prérogatives de membre du peuple. Maintenant, tu comprends l’avertissement de Jésus au lépreux guéri (Mc 1, 43) et l’ordre qu’il lui donna :  » Va te monter au prêtre… » (Mc 1, 44b) 

lwf0003web.gif

Cette guérison est aussi mentionnée dans l’évangile de Matthieu  au chapitre  8 (versets 2 à 4) et dans celui de Luc au chapitre 5 (versets 12 à 16). Matthieu la place immédiatement après le sermon sur la montagne, tandis que Luc la met après la pêche miraculeuse.

  • Marc, Mathieu et Luc rapportent que la guérison fut immédiate (Mc 1, 42 ; Mt 8, 3 et Lc 5, 13)
    • Matthieu, au point de vue légal, dit : sa lèpre fut purifiée.
    • Luc, au point de vue humain : la lèpre le quitta.
    • Marc combine les deux pensées et dit : la lèpre le quitta, et il fut purifié.
Catéchèse :  Je veux ! Sois purifié ! (Mc 1, 40-45) dans Catéchèse lwf0004.vignette7

Michel Houyoux, diacre permanent


Liens externes

◊ La lèpre est une maladie infectieuse, contagieuse due au…, clique ici →  lèpre

◊ Croyance populaire → Les lépreux au Moyen Âge

Le lépreux réintégré à la société et à sa religion / Pierre Desroches

[Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, Enseignement, Nouveau Testament, Temps ordinaire | 1 Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS