Prier avec les psaumes

Posté par diaconos le 11 février 2009

Les Psaumes ont alimenté la foi et la prière du Peuple d’Israël. Comme tout Juif fidèle, Jésus priait les psaumes au jour du Sabbat et les savait par coeur. Sur la Croix, il s’adresse à son Père en reprenant le Psaume 22 qui commence par ces paroles terribles : ” Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? “. Au soir de Pâques, il ouvre l’esprit de ses apôtres à la compréhension des Écritures et leur dit : ” Il faut que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes .” ( Luc 24,44 )

Depuis environ 2500 ans, les psaumes nourrissent la foi et la prière d’Israël et de l’Église après l’évènement de la Pentecôte. Prier avec les Psaumes n’a rien d’évident. Le recueil des Psaumes a toujours été le livre par excellence de la prière de l’Église et notre liturgie en est imprégnée. Ainsi dans toutes les messes, on lit ou l’on chante un extrait d’un psaume. Par exemple, pour la liturgie du Jeudi Saint, ce sont les versets 12 à 18 du psaume 116 qui seront chantés.

“Au début, le psaume 116 a surtout été lu comme un texte du martyre, mais ensuite, dans la paix de l’Église, il est devenu toujours plus un texte eucharistique, à cause de l’expression “la coupe du salut”. En réalité, le Christ est le premier martyr. Il a donné sa vie dans un contexte de haine et de fausseté, mais il a transformé cette passion – et ainsi ce contexte également – dans l’Eucharistie: en une fête d’action de grâce. L’Eucharistie est remerciement: “Je lèverai la coupe du salut” (Benoît XVI, andience générale du 25 mai 2005).

Pour lire le mot de Benoît XVI à propos de ce psaume, cliquez sur ce lien →Audience Générale, 25 mai 2005
Le psaume 116 (19 versets) est la prière d’action de grâce d’un homme que Dieu vient de retirer du danger. Cet homme a été sauvé par miracle et il vient au Temple pour remercier le Seigneur. Sa prière est un cri de reconnaissance envers Yahvé son sauveur. Sa prière, composée de phrases entrecoupées et de pensées inachevées, exprime toute son émotion. Ce psaume parle de ce qu’est pour Dieu la mort de ceux qu’il aime : “Il en coûte au Seigneur de voir mourir les siens” (Ps 116,15) : c’est évident que notre vie ait du prix au yeux du Seigneur. Cette action de grâce est aussi une leçon de reconnaissance. C’est surtout envers Dieu que nous avons contracté une dette inestimable de reconnaissance : “Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ? J’élèverai la coupe du salut et j’invoquerai le nom du Seigneur” (Ps 116, 12-13). Pour les chrétiens, cette coupe du salut contient le sang du Christ qui intercède sans cesse en notre faveur auprès de son Père.

Pourquoi nous qui invoquons Dieu si souvent, ne sommes-nous pas délivrés de nos épreuves ? C’est que notre prière laisse beaucoup à désirer. Dieu est toujours prêt à nous exaucer, comme Jésus nous l’a lui-même affirmé : «Quel est l’homme parmi vous, nous dit-Il, qui donne une pierre à son fils, lorsque celui-ci lui demande du pain ? Ou s’il lui demande un poisson, lui donnera-il un serpent ? Si donc, vous qui êtes mauvais, vous savez donner ce qui est bon à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux, donnera-t-Il ce qui est bon à ceux qui le Lui demandent.» (Mt 7,9-11)

Plan du psaume

  1. Les versets 1 et 2 définissent l’objet de la reconnaissance.
  2. l’évocation du passé avec les versets 3 à 13.
  3. l’action de grâce avec les versets 14 à 19.

Extrait du psaume 116 pour la messe du Jeudi saint

12 Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a fait ?
13 J’élèverai la coupe du salut, j’invoquerai le nom du Seigneur.
15 Il en coûte au Seigneur  de voir mourir les siens !
16 Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur, ton serviteur, le fils de ta servante, moi, dont tu brisas les chaînes ?
17 Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâce, j’invoquerai le nom du Seigneur.
18 Je tiendrai mes promesses au Seigneur, oui, devant tout son peuple.
Source
: http://bible.catholique.org/

Pour lire le texte du psaume 116, notes et commentaires … utilisez l’outil “ancien Testament annoté” dans la colonne de gauche de cette page et pour le mode d’emploi de cet outil, cliquez sur le titre “mode d’emploi, c’est ici !” en haut de cette page.

Note Que signifient les inscriptions du genre (Ps 116, 12), (Lc 24,44), (Ps 116, 12-13), (Mt 7, 9-11) et toute autre notation de ce genre que vous rencontrez fréquemment sur ce blog ? C’est une manière très pratique de vous indiquer où vous trouverez ce passage dans toute bible. Voici trois exemples

  1. (Mt 7, 9-11) vous envoie au chapitre 7 dans l’évangile de st Matthieu et concerne les lignes notées 9, 10 et 11.
  2. (Ps 116, 12) fait référence au psaume 116 et à la ligne (verset) 12. Vous suivez le même raisonnement pour toute autre notation similaire.
  3. (Is 36, 11-21) fait référence au livre d’Isaïe (Ancien Testament) et concerne les lignes numérotées 11 à 21.
Prier avec les psaumes dans Méditation croix-diaconale

Michel Houyoux Diacre permanent

Si vous n’avez pas de Bible, vous pouvez lire tout texte biblique sur ce site en utilisant les outils “Bible annotée” et “Nouveau Testament annoté” (Colonne de gauche sur cette page) et pour le mode d’emploi de ces outils très performants, cliquez sur le bouton “Mode d’emploi, c’est ici !” en haut de cette page.

Liens externes

◊  150 invitations à une prière qui parle au coeur…, Cliquez sur ce lien →  Prier avec les psaumes.

◊ Prions avec les Psaumes..,  Cliquez sur ce lien → psaume

Cliquez sur les titres de couleur de la page d’accueil pour des informations détaillées.  Bonne   découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS