• Accueil
  • > Carême
  • > Catéchèse : « Quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » (Jn 12,32)

Catéchèse : « Quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » (Jn 12,32)

Posté par diaconos le 10 mars 2009

De l’Évangile de Jean au chapitre 12

20  Parmi les Grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâque,
21  quelques-uns abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée. Ils lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. »
22  Philippe va le dire à André ; et tous deux vont le dire à Jésus.
23  Alors Jésus leur déclare : « L’heure est venue pour le Fils de l’homme d’être glorifié.
24  Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit.
25  Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s’en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle.
26  Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.
27  Maintenant je suis bouleversé. Que puis-je dire ? Dirai-je : Père, délivre-moi de cette heure ? – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci !
28  Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. »
29  En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre ; d’autres disaient : « C’est un ange qui lui a parlé. »
30  Mais Jésus leur répondit : « Ce n’est pas pour moi que cette voix s’est fait entendre, c’est pour vous.
31  Voici maintenant que ce monde est jugé ; voici maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors ;
32  et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. »
33  Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir.
Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

lwf0003web.gif

Catéchèse

Introduction 

La brève mention des Grecs (Jn 12,20) qui sert d’introduction à cet extrait de l’Évangile  de Jean reflète sans doute la difficulté qu’avait l’Église primitive, en particulier celle des Communautés johanniques, à s’ouvrir aux non-Juifs ;  mais nous rappelle en même temps que Jésus a accepté la souffrance et la mort pour notre salut à tous.

Ces Grecs, venus à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâque (Pessa’h) veulent voir Jésus dont la renommée les intrigue (Jn 12,21b). Pour l’évangéliste  Jean, le verbe voir est chargé d’une intention théologique et spirituelle : voir Jésus ne s’obtient pas par les recherches de la raison, même si elles sont nécessaires ; c’est le fruit de la foi dans ses deux dimensions : adhésion à la vérité et confiance en l’amour de Dieu. Aujourd’hui comme du temps de Jésus, les chercheurs sincères  veulent voir.  Ils veulent voir Jésus dans ceux et celles qui se rattachent à son nom ; et, comme les Grecs de l’Évangile, ils s’adressent à ceux qu’ils considèrent les plus proches de Jésus.  Si nous voulons être d’authentiques témoins de Jésus, il est plus important d’être aussi proche de lui que possible et de faire passer son enseignement dans nos vies.

  • Pour que le grain de blé puisse donner du fruit, il faut qu’il passe par la terre où il germera et plus tard, il donnera du fruit (l’épi porteur de nombreux grains ) : « Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit. » - Par cet exemple, Jésus veut nous faire comprendre que l’épreuve et l’échec n’ont pas le dernier mot, qu’avec lui nous pouvons faire un passage vers une meilleure situation et surtout  ayons confiance en sa Parole.  Les forces de vie l’emporteront sur la mort : « Le Christ a détruit la mort et fait briller la vie «   (2 Tm 1-10). Ces forces de vie, c’est le souffle de Dieu, et, en nous , c’est le don de l’Esprit de Dieu.

  • La seconde partie de cet extrait de l’évangile de Jean rappelle la nuit de l’agonie de Jésus à Gethsémani : tout bouleversé, Jésus choisit non pas d’être délivré de l’heure de sa passion, mais d’accomplir le dessein de Dieu : « Maintenant je suis bouleversé. Que puis-je dire ? Dirai-je : Père, délivre-moi de cette heure ?… » (Jn 12, 27-33)

« Père, délivre-moi de cette heure » – Cette parole de Jésus est très proche de « Abba… Père, tout est possible pour toi. Éloigne de moi cette coupe. Cependant, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux ! » (Mc 14,36) – Nous comprenons  le désir ardent de Jésus de sauver sa vie. Mais cela signifierait l’abandon de la mission que le Père lui a confiée. Jésus se trouve ici devant un choix radical : se sauver ou sauver le bonheur de tous les hommes.

Nous connaissons le choix de Jésus. C’est au moment où Jésus se donne tout entier par la mort sur la croix, qu’il manifeste le plus son amour pour tous :  » Quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » (Jn 12,32)

Désormais, il n’y a plus Grecs ni Juifs. Il n’y a plus qu’une humanité tout entière appelée à voir Jésus. Puissions-nous tout spécialement au long des semaines qui viennent, contempler avec reconnaissance et avec un amour inépuisable cette Croix glorieuse de celui qui nous a tant aimés qu’il a donné sa vie pour nous donner la vie.

Michel

LIENS EXTERNES

◊ Autre commentaire :  Jésus annonce sa mort…, cliquez ici → Cinquième dimanche de Carême B

◊    Celui qui aime sa vie la perd… (Jn 12, 20-33) : cliquez ici → Si le grain ne meurt

◊  Le don de soi : cliquez ici → 5° dimanche de carême B

◊  La Bible pour enfant, à découvrir absolument, cliquez ici → Première PâquesCliquez sur le coeur rouge en bas, à droite de la page pour lire la page suivante. Bonne découverte de ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS