C’est quoi être chrétien ? (Jn 15, 1-8)

Posté par diaconos le 23 avril 2009

Homélie pour le cinquième dimanche de Pâques, année B

Pour les lectures bibliques, cliquez sur les titres → Ac 9, 26-31  ;  Psaume, 211 Jn 3, 18-24 ; Jn 15, 1-8

C’est quoi être chrétien ?

Avec cette page d’évangile de Jean, nous sommes au cœur même de la foi : Jésus achève d’expliquer à ses disciples ce qu’est « être son disciple »..

Jésus n’est pas seulement un guide ou un compagnon, un ami ou un frère. Il  est notre vie. Il est vivant en chacun de nous et  il nous fait vivre de sa vie divine. Il nous enseigne qu’il est la vraie vigne mais pas à lui tout seul ; il est le cep, le tronc auquel il veut rattacher tous ceux et celles  qu’il fait vivre : « Je suis la vigne, et vous, les sarments. » Nous avons dans la première lecture l’exemple de quelqu’un qui s’est laissé émonder.  Sur le chemin de Damas Paul a été dépouillé de tout et greffé sur la vraie vigne qu’était le Christ, dont il allait être l’un des sarments les plus féconds.

Nous chrétiens, nous sommes associés à lui par la foi et par le baptême. Ce que Dieu attend de nous, c’est que nous soyons un rameau vivant et porteur de fruits. Tout cela ne sera vraiment possible que si nous sommes reliés au Christ ; il y a un mot qui revient sept fois en quelques lignes, c’est le verbe « demeurer ». « Demeurez en moi ! » nous dit Jésus. Les chrétiens sont des hommes et des femmes qui demeurent dans le Christ.

Alors se pose l’inévitable question : Demeurer en Jésus, oui mais comment ? Comment pouvons-nous être sûrs de le rencontrer ? Cela ne se passe pas comme avec notre voisin de quartier ou de village. On ne rencontre pas Jésus en direct mais par des intermédiaires. Nous avons  trois chemins pour cela : Celui de la Parole de Dieu, celui de la prière et des sacrements et celui de la vie quotidienne.

Le chemin de la Parole de Dieu : pour demeurer dans le Christ, il nous faut demeurer dans sa Parole. Nous devons nous  donner du temps pour l’accueillir. Cette Parole de Dieu nous est donnée par la Bible, l’Evangile, une revue, un livre religieux, une radio chrétienne ou une émission religieuse de la télévision, et  aussi par celle qui est proclamée au cours de la messe du dimanche. Est-ce que nous nous donnons du temps pour accueillir cette Parole ? 

Le deuxième chemin pour demeurer dans le Christ, c’est celui de la prière et des sacrements. Pour demeurer en sa présence, il faut lui parler et l’écouter. C’est la prière fidèle, régulière et fréquente, pas seulement une petite prière de temps en temps. Nous nous  entretenons  avec Jésus pour lui confier quelqu’un ou pour lui dire merci ou encore pour lui demander d’éclairer notre vie. La prière nous aide à rester en communion avec le Christ. Cette communion se réalise aussi par les sacrements, en particulier par l’Eucharistie : elle est source et sommet de toute vie chrétienne. Elle nous donne d’être unis au Christ, de faire corps avec lui. Nous y recevons son amour pour en vivre dans notre vie de tous les jours.

Troisième chemin, celui de la vie quotidienne : ce qui fait la valeur d’une vie, ce n’est pas les belles paroles mais l’amour mutuel, les gestes de partage, d’accueil et de solidarité.

Ne nous décourageons pas  lorsque nous avons étés infidèles, lorsque  nous nous sentons comme des sarments desséchés. Dieu est plus grand que notre cœur et il connaît tout.  Son amour miséricordieux peut toujours nous rattacher à la vraie vigne et nous faire porter du fruit en abondance.

En résumé, ce que Jésus  nous demande, c’est d’être rattachés à lui dans toutes les situations de notre vie. Alors notre vie portera du fruit et Dieu sera fier de nous. C’est là que nous trouverons le véritable sens de notre vie.  

 lwf0004.gif Michel Houyoux, diacre permanent    

4 Réponses à “C’est quoi être chrétien ? (Jn 15, 1-8)”

  1. Mauricio dit :

    whoah this blog is wonderful i love rndeiag your posts. Keep up the great work! You know, a lot of people are hunting around for this info, you could aid them greatly.

  2. aimé MUTEBA dit :

    Bonjour Padre, je suis vraiment attiré par votre blog et très contant de lire le contenu. Je suis professeur de religion. Je manquait de notes et d’explications pour mes élèves, mais votre blog ma beaucoup inspiré, je sollicite votre avis : si vous pouviez mettre aussi les enseignements de la religion des classes suivantes :1ère, 2ème et 3ème année secondaires. Merci je demande aussi les intentions de prière pour moi et ma famille. et je vous pries de garder contact..
    Merci

  3. Haruna dit :

    Bonjour !
    J’ai beaucoup aimé votre blog et je voudrais savoir s’il m’est possible de rentrer en contact avec vous ?
    Je voudrais en quelque sorte partager avec vous sur des sujets très intimes me concernant.
    Soyez bénis abondamment.

    • diaconos dit :

      Bonjour cher Podeco, merci pour votre message. Je prierai pour vous. Chaque jour, j’associe à ma prière les intentions qui me sont confiées et cela tout à fait gratuitement. Ayez confiance dans le Seigneur plein de bonté et de miséricorde.
      Jésus est toujours à la recherche de celui qui semble perdu. À toute personne qui aujourd’hui tourne vers lui son regard, le Christ offre sa miséricorde avec autant d’amour qu’il en a manifesté envers le brigand qui agonisait à ses côtés au Calvaire.

      Selon l’Évangile de Luc, peu avant la mort du Christ alors que deux bandits étaient crucifiés à ses côtés, l’un se mit à l’insulter. Mais l’autre prit sa défense, se repentit de ses péchés et reconnut en lui le Sauveur. L’Église l’a reconnu comme saint sous le nom de Dismas, en vertu de la promesse du Christ : « En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis » (Lc 23, 40).

      Le Bon Larron nous transmet ce message : la miséricorde divine peut, en un moment nous faire passer- de la plus profonde déchéance à la plus haute sainteté. II en est le témoin lui, le premier « canonisé « de l’histoire du salut.

      II lui a suffi d’un instant de conversion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS