• Accueil
  • > Dieu
  • > Saint Claude La Colombière (1641-1682)

Saint Claude La Colombière (1641-1682)

Posté par diaconos le 26 avril 2009

Claude La Colombière naquit  en France, à Saint-Symphorien d’Ozon, en 1641,  À dix-huit ans, il  entra dans la claudelacolombiere.jpgCompagnie de Jésus. Après son ordination, en 1669, il se consacra à l’enseignement de la rhétorique et à la prédication. Il aida efficacement sainte Marguerite-Marie Alacoque à étendre le culte du Sacré-Cœur. Il fut béatifié par Pie XI en 1929 et canonisé par le pape Jean-Paul II le 31 mai 1992. L’Église en fait mémoire dans sa liturgie le 15 février.

lwf0003web.gif

Prière au Sacré Coeur

Auteur : Père Claude  La Colombière s.j.              

Sacré Cœur de Jésus, apprenez-moi le parfait oubli de moi-même, puisque c’est la seule voie par où l’on peut entrer en Vous.

Puisque tout ce que je ferai à l’avenir sera à Vous, faites en sorte que je ne fasse rien qui ne soit digne de Vous.

Enseignez-moi ce que je dois faire pour parvenir à la pureté de Votre Amour, duquel Vous m’avez donné le désir.

 Je sens en moi une grande volonté de Vous plaire et une grande impuissance d’en venir à bout sans une grande lumière et un secours très particulier que je ne puis attendre que de Vous.

Faites en moi Votre Volonté, Seigneur : je m’y oppose, je le sens bien ; mais je voudrais bien, ce me semble, ne pas m’y opposer.

C’est à Vous à tout faire, divin Cœur de Jésus Christ ; Vous aurez toute la gloire de ma sanctification si je me fais saint ; cela me paraît plus clair que le jour ; mais ce sera pour Vous une grande gloire, et c’est pour cela seulement que je veux désirer la perfection.

Prière extraite de l’Acte d’offrande, Retraite spirituelle, 1684.

lwf0003web.gif

À méditer : La raison pour laquelle on n’est jamais content…

“ La raison pour laquelle on n’est jamais content, c’est qu’on ne fait pas réflexion à ce qu’on a, mais à ce qu’on n’a pas. On ne regarde pas, disait saint Basile, un nombre infini de personnes qui sont plus pauvres ; on a les yeux sur un qui est plus riche que nous. On fait tout le contraire à l’égard des biens spirituels dont on est moins avide. On considère ceux qui ont moins de vertu (Lc 18, 11). On regarde ce qu’on a acquis. De là vient qu’on est bientôt content de soi et de sa vertu, au lieu qu’il nous faudrait jeter les yeux sur ce qui nous manque, sur ceux qui sont plus saints que nous, et cela allumerait en nous une sainte ardeur de nous avancer ”  (Claude  la Colombière)

♥ 

Citation → « Mémoire de la consécration du genre humain au Sacré-Cœur de Jésus »

Auteur :  Jean-Paul II, du Vatican le 4 juin 1999

 » L’amour du Christ nous presse  » (2 Co 5, 14), pour que nous fassions connaître et aimer le Sauveur, qui a versé son sang pour les hommes.  » Pour eux, je me consacre moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, consacrés dans la vérité  » (Jn 17, 19). J’encourage donc vivement les fidèles à adorer le Christ, présent dans le Saint-Sacrement de l’autel, le laissant guérir nos consciences, nous purifier, nous illuminer et nous unifier. Dans la rencontre avec Lui, les chrétiens puiseront la force pour leur vie spirituelle et pour leur mission dans le monde. En effet, dans le cœur à cœur avec le divin Maître, découvrant l’amour infini du Père, ils seront de vrais adorateurs en esprit et en vérité. Leur foi en sera ravivée; ils entreront dans le mystère de Dieu et seront profondément transformés par le Christ. Dans les épreuves et dans les joies, ils conformeront leur vie au mystère de la Croix et de la Résurrection du Sauveur (cf. Concile oecuménique Vatican II, Gaudium et spes, 10). Ils deviendront chaque jour davantage des fils dans le Fils. Alors, par eux, l’amour se répandra dans le cœur des hommes, pour que se construise le Corps du Christ qui est l’Église et que s’édifie aussi une société de justice, de paix et de fraternité. Ils seront des intercesseurs de l’humanité tout entière, car toute âme qui s’élève vers Dieu élève aussi le monde et contribue mystérieusement au salut gratuitement offert par notre Père des cieux. J’invite donc tous les fidèles à poursuivre avec piété leur dévotion au culte du Sacré-Cœur de Jésus. » – Fin de citation

lwf0003web.gif

Liens externes

◊  Biographie, cliquez ici → Claude La Colombière, s.j. (1641-1682)

◊  Le serviteur fidèle et parfait ami de Jésus, cliquez ici →La Théologie du Cœur de Jésus

◊  Extraits de ses Ecrits spirituels : cliquez sur ce lien →  http://www.jesuites.com

Une Réponse à “Saint Claude La Colombière (1641-1682)”

  1. Roland Regnier dit :

    Un grand merci pour cet ajout et, spécialement, pour les « commentaires » ou plutôt invitations de Jean-Paul II

    Ne pourrions-nous, chacun dans nos diocèses, demander à nos évêques de faire la consécration de leur diocèse respectif au Coeur de Jésus ?

    Si vous le permettez, je vais mettre votre ajout sur le site de notre ASBL Les Enfants de Notre Dame

    Merci pour tout et que Dieu vous bénisse

    Regnier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS