• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom.(Jn 17,11a)

Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom.(Jn 17,11a)

Posté par diaconos le 8 mai 2009

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean au chapitre 17

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

11 Avant de passer de ce monde à son Père, Jésus levant les yeux au ciel priait ainsi :  » 154eweb.gifPère saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m’as donné en partage, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.

12  Quand j’étais avec eux, je les gardais dans la fidélité à ton nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie.

13  Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, en ce monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés.

14  Je leur ai fait don de ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils ne sont pas du monde, de même que moi je ne suis pas du monde.

15  Je ne demande pas que tu les retires du monde, mais que tu les gardes du Mauvais.

16  Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.

17  Consacre-les par la vérité : ta parole est vérité.

18  De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.

19  Et pour eux je me consacre moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, consacrés par la vérité.

L’évangliste Jean donne au mot monde, repris sept fois dans ce texte, des significations différentes :

  1. Il y a en premier lieu  le monde créé par Dieu. Il est très bon , selon la Genèse ( Gn 1, 1-31 ) – Cliquez sur la référence biblique pour ouvrir la page.
  2. Il y a le monde qui n’écoute pas la parole de Dieu. La conséquence en est la jalousie. C’est à celui que sera le plus fort. C’est le monde du mal et du péché qui ne correspond pas à ce que Dieu veut. (Jn 17, 14)

  3. Jésus n’est pas du monde (Jn 17, 14b) du mal et du péché. Mais il vient remplir le vide de ce monde avec l’amour infini du Père. (Jn  17, 13a) – Jésus a fait don de la parole du père à ceux et à celles qui veulent bien l’écouter.
  4. Dans ce monde où le mal règne partout  soyons, avec la force de Dieu,  des témoins de la lumière, des artisans de justice et de paix, des messagers de la bonne nouvelle de la résurrection du Christ.

Jésus nous donne ici la clé de notre attitude en disant à son Père :  » Je ne te demande pas que tu les retires du monde, mais que tu les gardes dans la vérité »(Jn 17, 15)

Jésus répète trois fois le mot « garder » dans cet extrait de l’évangile de Jean. « Garder » signifie ici affermir ses disciples. Jésus demande à son Père, d’affermir ses disciples pour qu’ils puissent affronter le monde en restant fidèles.

S’apprêtant à quitter ses disciples pour retourner auprès de son Père, Jésus considère quelle sera leur situation dans le monde. Le monde a refusé d’accueillir la parole du Christ parce qu’elle venait le déranger et démasquer sa suffisance. Le monde refuse aussi d’entendre les apôtres dont la parole reste celle de Jésus. Aujourd’hui, notre monde refuse d’entendre la parole des successeurs des apôtres : comme Jésus et ses apôtres, ils seront haïs.

Dans sa prière à son Père, Jésus ne lui demande pas de les retirer du monde mais seulement de les protéger du mal, notamment celui de pactiser avec le mensonge du monde et ses échappatoires.

191cweb.gifEnvoyés dans le monde par le Christ comme lui-même le fut par son Père, que ce soit la vérité de Dieu qui les accrédite, eux aussi, auprès des gens.

Comment être dans ce monde à la manière du Christ ?

Ne pactisons pas avec le monde pour taire les injustices, ni donner une prime à la force, entériner l’égoïsme des nantis.

La vérité du Christ a démasqué le mensonge et les bonnes raisons des scribes, des riches, d’Hérode, de Pilate. Sans être fidèle à la parole du Christ, le chrétien s’en va, comme Judas, à sa perte.

lwf0003web.gif

Nous avons raison de prier Dieu. Cependant dans notre prière nous sommes souvent portés à une prière de demande. Pensons à bénir et à louer Dieu dans notre prière ! Saint Jean nous le dit :  » Dieu nous donne part à son Esprit, souffle de vie et d’amour » (1 Jn 4, 11-16). Voilà la révélation suprême qui caractérise la foi chrétienne. Jean rapproche aussi l’amour de Dieu de la foi en Dieu : le vrai croyant est celui qui croit d’abord en l’amour de Dieu.

Dans notre prière, nous pouvons aussi bénir Dieu pour les personnes que nous rencontrons et celles avec qui nous sommes en relation, pour la famille dans laquelle nous vivons. Bénissons Dieu pour la diversité des dons de chacun. Bénissons-le pour notre vivre-ensemble, notre attachement à son Fils Jésus.

Prière

Dieu, notre Père, nous te bénissons pour la splendeur de ta création, pour la résurrection de ton Fils Jésus, qui nous sauve, pour le ministère des apôtres qui fit naître l’Église, pour tout le peuple des baptisés, pour… (ajouter ici vos intentions de prière).

Liens externes

◊ Prières pour toutes circonstances, cliquez ici → Prières de louange

◊  La source de la prière de louange est dans le regard que nous portons sur Jésus ressuscité, cliquez ici → Louange

◊  Prières et louanges de Saint François :  cliquez ici →Prieres et louanges de saint Francois

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS