• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 18 août 2009

Fête de la nativité de la Vierge Marie

Posté par diaconos le 18 août 2009

Le huit septembre, l’Église dans sa liturgie fête la naissance de la Vierge Marie.

La naissance de Marie n’est pas racontée dans les Évangiles canoniques. Le Protoévangile de Jacques en fait mention : « Or les mois d’Anne s’accomplissaient, et, au neuvième, elle enfanta. Et elle demanda à la sage-femme :  » Qu’ai-je mis au monde ?  » Celle-ci répondit :  » Une fille.  » Et Anne reprit :  » Elle a été glorifiée en ce jour, mon âme !  » et elle coucha l’enfant. Puis les jours d’usage étant accomplis, elle se releva, se lava, donna le sein à son enfant et l’appela Marie. »

Avant la naissance de Jean Baptiste, celle de Marie est une annonce de la nativité de Jésus. La venue d’une fille au foyer d’Anne et de Joachim (1) a fait lever sur le monde l’espérance et l’aurore du salut. C’est la raison pour laquelle l’Église nous invite à la célébrer dans la joie.

L’origine de la commémoration liturgique de la Nativité de la Vierge Marie est liée à l’église édifiée au cinquième siècle à Jérusalem, dans les environs de la piscine probatique (Piscine de Bethesda), qui pour la tradition (Protoévangile de Jacques, chapitre 3, verset 3) était le lieu de la maison de Joachim et Anne (les parents de Marie). Depuis le sixième siècle la Nativité de Marie fut fêtée aussi à Byzance, où elle ouvre l’Année liturgique byzantine.

En Occident, la fête du 8 septembre fut accueillie par l’Église de Rome au cours du septième siècle, c’est l’une  des quatre fêtes mariales de provenance orientale (2 février, 25 mars, 15 août, 8 septembre).

« Célébrons avec joie la naissance de la Vierge Marie, par elle nous est venu le Soleil de justice, le Christ notre Dieu. Il nous a libérés de la malédiction et nous donne la bénédiction, il a vaincu la mort et nous accorde la Vie éternelle. La joie universelle a jailli pour nous de deux justes : de Joachim et d’Anne est née la Vierge que nous célébrons. Elle est toute pure et devient le temple duTrès-Haut. En elle seule nous reconnaissons la Mère de Dieu. »

Source : Liturgie orientale pour la fête de la Nativité de la Vierge

◊ ◊ ◊

  • Puisque la Vierge Mère de Dieu devait naître de sainte Anne, la nature n’a pas osé anticiper sur la grâce : la nature demeura stérile jusqu’à ce que la grâce eût porté son fruit. Il fallait qu’elle naisse la première, celle qui devait enfanter le premier-né antérieur à toute créature, en qui tout subsiste. Joachim et Anne, heureux votre couple ! Toute la création est votre débitrice. C’est par vous, en effet, qu’elle a offert au Créateur le don supérieur à tous les dons, une mère toute sainte, seule digne de celui qui l’a créée.

 Source : homélie pour la nativité de Marie (Saint Jean Damascène)

  • Aujourd’hui comme pour des noces, l’Église se pare de la perle inviolée, de la vraie pureté. Aujourd’hui, dans tout l’éclat de sa noblesse immaculée, l’humanité retrouve, grâce aux mains divines, son premier état et son ancienne beauté. Les hontes du péché avaient obscurci la splendeur et les charmes de la nature humaine ; mais, lorsque naît la Mère de celui qui est la Beauté par excellence, cette nature recouvre en elle ses anciens privilèges, elle est façonnée suivant un modèle parfait et entièrement digne de Dieu.

Source : homélie pour la nativité de Marie (Saint André de Crête – 660-740)

♣ 

Prions Ta naissance ô Marie, annonce la joie au monde. De toi s’est levé le Soleil de justice. le Christ a changé le péché en grâce, et la mort en vie éternelle.

Ouvre à tes serviteur, Dieu très bon, tes richesses de grâce ; puisque la maternité de la Vierge Marie fut pour tous le commencement du salut, que la fête de sa nativité nous apporte un surcroît de paix.

(1)   Voir aussi sur ce site → Saint Joachim et sainte Anne (Parents de Marie)

 

Publié dans fêtes religieuses, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS