Tout abandonner pour suivre Jésus. (Mc 10, 17- 30)

Posté par diaconos le 26 septembre 2009

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc au chapitre dix.

17  Jésus se mettait en route quand un homme accourut vers lui, se mit à genoux et lui demanda : « Bon maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »
18  Jésus lui dit : « Pourquoi m’appelles-tu bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul.
19  Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. »
20  L’homme répondit : « Maître, j’ai observé tous ces commandements depuis ma jeunesse. »
21  Posant alors son regard sur lui, Jésus se mit à l’aimer. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor au ciel ; puis viens et suis-moi. »
22  Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.
23  Alors Jésus regarde tout autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! »
24  Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Mais Jésus reprend : « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu.
25  Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »
26  De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? »
27  Jésus les regarde et répond : « Pour les hommes, cela est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »
28  Pierre se mit à dire à Jésus : « Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre. »
29  Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : personne n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des soeurs, une mère, un père, des enfants ou une terre,
30  sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, soeurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle.

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

Voilà l’histoire d’un homme qui a tout ce qu’il faut pour être heureux : il est riche et possède beaucoup de biens. De plus, il est droit et consciencieux ;  il observe soigneusement la loi de Moïse. Mais il voudrait avoir plus, beaucoup plus  : il voudrait avoir en héritage la vie éternelle.

130aweb.gifEt le voici à genoux face à Jésus : « Bon maître que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? » (Mc 10, 17 ; Mt 19, 16 ; Lc 18, 18)

« Posant sur lui son regard, Jésus se mit à l’aimer  » (Mc 10, 21) 

Quelle est la réponse de Jésus ?

Jésus lui dit : « Il te manque une chose  pour avoir la vie éternelle : Va, vends tout ce que tu as, et donne-le  aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; puis viens, suis-moi. » (Mc 10, 21b)

Ainsi donc, il ne suffirait pas seulement  d’être honnête et d’observer tous les commandements pour avoir part au Royaume des cieux. Jésus lui demande de faire un choix radical : il demande tout pour le suivre !

À ces mots, il devint tout triste et il s’en alla. Voilà donc quelqu’un qui nous ressemble.

Ne sommes-nous pas aussi désireux de la vie éternelle… mais peu décidés à y mettre le prix ?

Jésus, qui aimait cet homme, ne fait pas un geste pour le récupérer. Non, il le laisse partir. Il respecte sa liberté. Cet homme n’est pas damné pour autant, il a raté une occasion.

Jésus pose alors son regard sur ses disciples et en profite pour les enseigner (Mc 10, 27-30) : les richesses sont un obstacle terrible pour découvrir l’essentiel.

Ce récit d’une vocation manquée nous rappelle que, nous aussi, nous refusons des appels de Dieu. nous comprenons la tristesse de cet homme : il a beaucoup d’argent et de bien, et, avec tout cela, il n’est pas heureux.

Viens nous libérer Seigneur Jésus et nos mains s’ouvriront devant toi pour accueillir ce qui manque à notre amour.

Liens externes

◊ Liturgie de la Parole avec les enfants : cliquez ici → 28° dimanche ordinaire

Catéchèse  Une seule chose te manque… Clique ici → L’homme riche

Une Réponse à “Tout abandonner pour suivre Jésus. (Mc 10, 17- 30)”

  1. Constance Lemaire dit :

    Merci beaucoup pour tout tes conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS