• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Les mages païens viennent se prosterner devant Jésus (Mt 2, 1-12)

Les mages païens viennent se prosterner devant Jésus (Mt 2, 1-12)

Posté par diaconos le 27 novembre 2009

Extrait de l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu, au chapitre deux

1. Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand  Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem2. et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » 3. En apprenant cela, le roi Hérode fut pris d’inquiétude, et tout Jérusalem avec lui.

4. Il réunit tous les chefs des prêtres et tous les scribes d’Israël, pour leur demander en quel lieu devait naître le Messie. 5. Ils lui répondirent : À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : 6. Et toi, Bethléem en Judée, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Judée ; car de toi sortira un chef, qui sera le berger d’Israël mon peuple. » 7. Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; 8. puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, avertissez-moi pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » 9. Sur ces paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l’étoile qu’ils avaient vue se lever les précédait ; elle vint s’arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l’enfant. 10. Quand ils virent l’étoile, ils éprouvèrent une très grande joie. 11. En entrant dans la maison, les mages virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.
12. Mais ensuite, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ». 

——————————————————————————————

Catéchèse

Dans ce récit, saint  Matthieu nous parle de deux rois et de mages venus pour rendre hommage à l’un d’eux. Le premier cité est Hérode le Grand (-73, -4) qui mourut la trente-septième année de son règne, la soixante-dixième de son âge (HérodeRoi des juifs sous le règne d’Auguste ) l’an 750 de Rome, par conséquent quatre ans avant le commencement de notre ère, ce qui recule d’autant l’époque de la naissance de Jésus-Christ. Ce roi s’est distingué par sa cruauté et ses crimes, tuant même ses trois fils pour préserver son pouvoir.

Le second est celui que les mages veulent visiter. Guidés par une étoile, ils sont arrivés à Jérusalem et reçus par Hérode, ils lui demandent où ils peuvent rendre hommage au roi des juifs, qui vient de naître ! (Mt 2, 2)

Cette simple question suffit à terroriser Hérode. Croyant en un complot contre son pouvoir, il veut étouffer la rébellion dans l’oeuf et dans le sang (Le massacre des innocents). Les mages, eux, trouveront le roi des juifs dans le petit enfant de Bethléem. (Mt 2, 9-10)

Dès les premières générations chrétiennes des récits populaires cherchaient à dire tout ce que l’on ne savait pas sur Jésus, ce qui n’était pas dans l’Évangile. Et cela ressemblait aux histoires juives sur l’enfance d’Abraham ou de Moïse. L’étoile des mages et le massacre des innocents  sont sortis tout droit de là. Dans cette  Péricope  (Mt 2, 1-12), Matthieu reprend à son compte ces histoires. Il s’en sert pour montrer comment Jésus revit à sa façon ce qu’à vécu son peuple.

Dessin 1 :  Les mages suivent le chemin que leur indique une étoile apparue dans le ciel

039dweb.gif

Ces mages étaient des prêtres de la religion de Zoroastre (Zoroastrisme). Ils représentent ici les religions étrangères au judaïsme. Les mages étaient chez les Perses et les Mèdes une caste sacerdotale très considérée ; ils formaient le conseil secret des rois, administraient les affaires religieuses et se vouaient à l’étude de la nature, spécialement de l’astronomie. Il y avait, à la cour de Babylone, un ordre de mages, appelés aussi sages, sur lequel fut établi Daniel. (Dn 2, 48)

La nouvelle de la naissance de Jésus est révélée par Dieu d’abord au monde païen. (Mt 2, 1-4)

◊ Quelle leçon peut-on déduire de ces quatre versets ?

Jésus est le sauveur de tous les peuples et non seulement de ceux qui font partie de l’Église.

◊  Quel enseignement nous apporte l’étoile qui guida les mages ?

L’étoile nous suggère que Dieu nous appelle à partir de ce que nous sommes et de ce qui nous inspire. Quel que soit le chemin, il aboutira à celui qui est le rayonnement de Dieu.

 Dessin 2 : En entrant dans la maison, les mages virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

040bweb.gif

Il y a beaucoup à dire et beaucoup à méditer sur la démarche de ces mages venus d’Orient jusqu’à Bethléem. Ils se sont mis en route parce qu’ils ont su voir le signe de l’étoile, nous apprenant par là la confiance, et la force que suscite la foi dans une vie.

Quand ils arrivèrent à la crèche, ils éprouvèrent une très grande joie (Mt 2, 10). C’est le premier effet de Jésus quand il trouve un coeur disponible.

Puis tombant à genoux, ils se prosternèrent et offrirent leurs cadeaux. Tout ceci signifie qu’en cet enfant ils reconnurent Dieu, Dieu le Messie tant attendu.

Archive 2009 : ◊ Historique et catéchèse : cliquez ici → Épiphanie du Seigneur

→ Ci-dessus, clique sur les mots en bleu pour d’autres informations.

Liens externes

◊  L’enfant Jésus reçoit l’hommage des nations. Les mages cherchent, trouvent et adorent

Cliquez ici pour une étude détaillée → Des mages viennent de l’Orient


Pour les jeunes…

Aimes-tu dessiner ?

  • Clique sur le dessin pour le voir plus grand, l’imprimer et le colorier.

  • Souhaites-tu montrer ton dessin dans la rubrique “Page jeunesse”, et y faire figurer ta photo, signaler ton âge et ta localité ? Il te suffit de me les faire parvenir par courrier à l’adresse suivante : Diacre Michel Houyoux, 225  rue de la Station  – B 5621  Morialmé (Belgique) ou par e mail en “document attaché” à l’adresse : “michel.houyoux@outlook.fr” . Fais-toi aider par un membre de ta famille si tu n’en sors pas. Tu peux y mentionner ton prénom, ton âge, ta localité (pays ?) et aussi un petit commentaire en rapport avec le thème proposé. Avec un peu d’imagination, tu peux réaliser de jolis dessins. Pour voir les dessins en plus grand, clique deux fois dessus.

  • Aimerais-tu colorier d’autres dessins bibliques ? Dans la colonne de droite, sous le titre “Catégories”, clique sur le titre “Dessins et Bible” et choisis ceux que tu aimes colorier.

Diacre Michel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS