• Accueil
  • > Catéchèse
  • > La charité est le tout de la vie chrétienne. (1 Cor. 12,31-13, 13)

La charité est le tout de la vie chrétienne. (1 Cor. 12,31-13, 13)

Posté par diaconos le 28 décembre 2009

Parmi les dons de Dieu,vous cherchez à obtenir ce qu’il y a de meilleur. Eh bien, je vais vous indiquer une voie supérieure à toutes les autres. (12, 31)

01 J’aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

02 J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, et toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

03 J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

04 L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;

05 il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;

06 il ne se réjouit pas de ce qui est mal, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

07 il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

08 L’amour ne passera jamais. Un jour, les prophéties disparaîtront, le don des langues cessera, la connaissance que nous avons de Dieu disparaîtra.

09 En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.

10 Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel disparaîtra.

11 Quand j’étais un enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai fait disparaître ce qui faisait de moi un enfant.

12 Nous voyons actuellement une image obscure dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai vraiment, comme Dieu m’a connu.

13 Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité.

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ». 

————————————————————————————————————–

Certaines personnes croient aimer mais se trompent lourdement : l’amour ne s’enseigne pas dans les livres, il ne consiste pas à en savoir beaucoup ; il n’est pas un moment émotionnel passager, ni le fruit d’actions spectaculaires  pour se mettre au premier plan.

L’amour vrai consiste à vivre avec beaucoup d’oubli de soi les petites comme les grandes choses de chacune de nos journées.

Dans cet extrait, tiré de sa première lettre aux chrétiens de Corinthe, l’apôtre Paul retrace le caractère de la charité : elle n’est pas un simple sentiment du cœur, mais  elle est la direction la plus intime de notre être tout entier vers Dieu et vers sa volonté. Paul nous énumère alors les qualités  de l’amour vrai. (versets 4 à 8 )

Vérifions si notre amour est vrai… →  Est-il patient…, serviable …, sans jalousie…, sans calcul ? Suscitons-nous autour de nous des élans collectifs de partage devant les détresses qui nous entourent ?

L’amour vrai est charité (Agapé). La charité, c’est Dieu lui même habitant dans le croyant, de telle sorte que des sources d’eau vive jaillissent de lui en vie éternelle (Jn 4, 14)

Au jour de la résurrection des corps, nous nous trouverons face à face avec Dieu et nous découvrirons ce que c’est qu’aimer. Dieu seul sait aimer vraiment, pleinement.

L’amour de la mère pour son enfant, de l’enfant pour sa mère, ne sont que de faibles images de cet amour de Dieu.

La foi, l’espérance et la charité sont trois éléments de la vie du chrétien :

  1. La foi est la source de toute connaissance vraie.

  2. L’espérance, qui repose sur la foi, n’en diffère qu’en tant qu’elle est entièrement dirigée vers l’avenir, vers la délivrance, vers la perfection.

  3. La charité  est au-dessus de l’une et de l’autre, non seulement parce qu’elle subsistera quand la foi sera changée en vue et que l’espérance sera accomplie ;mais encore parce que la charité est l’âme, la vie de l’espérance et de la foi. La charité, c’est Dieu en nous ; et Dieu sera tout en tous. La charité est éternelle. (verset 13)

Quand la foi, l’espérance et la charité ne sont pas exercés, nous perdons tout car il ne nous reste que le monde matériel, qui passe. Saint Paul nous enseigne, « la chair et le sang ne peuvent hériter du Royaume de Dieu, ni la corruption hériter de l’incorruptibilité » (1 Cor 15, 50).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS