Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? (Jn 21, 15-17)

Posté par diaconos le 28 février 2010

Extrait de l’Évangile de Jean au chapitre vingt et un

01 Après cela, Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord du lac de Tibériade, et voici comment.

02 Il y avait là Simon-Pierre, avec Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples.

03 Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. » Ils lui répondent : « Nous allons avec toi. » Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, ils passèrent la nuit sans rien prendre.

04 Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui.

05 Jésus les appelle : « Les enfants, auriez-vous un peu de poisson ? » Ils lui répondent : « Non. »

06 Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le ramener, tellement il y avait de poissons.

07 Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre l’entendit déclarer que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau.

08 Les autres disciples arrivent en barque, tirant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres.

09 En débarquant sur le rivage, ils voient un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain.

10 Jésus leur dit : « Apportez donc de ce poisson que vous venez de prendre. »

11 Simon-Pierre monta dans la barque et amena jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré.

12 Jésus dit alors : «Venez déjeuner.» Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur.

13 Jésus s’approche, prend le pain et le leur donne, ainsi que le poisson.

14 C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.

15 Quand ils eurent déjeuné, Jésus dit à Simon-Pierre : «Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci ?»  Il lui répond : «Oui, Seigneur, je t’aime bien, tu le sais »  Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. »

16 Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur, je t’aime, tu le sais. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. »

17 Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, est-ce que tu m’aimes ? » Pierre fut peiné parce que, pour la troisième fois, il lui demandait : « Est-ce que tu m’aimes ? » et il répondit : « Seigneur, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis.

18 Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. »

19 Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Puis il lui dit encore : « Suis-moi. »

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

————————————————————————————————————

Résumé : Après avoir guidé Pierre  pour une pêche miraculeuse, Jésus donne à Pierre la mission de diriger l’Église.

  • Dans ce récit, sept disciples se trouvent réunis. Pierre les entraîne à aller pêcher. De toute la nuit, ils ne prennent rien. (versets 1 à 3)

  • Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage  (verset 4) ; les disciples ignorent que c’est lui. Jésus leur demande s’ils ont quelque chose à manger.(verset 5a)

Dessin 1 : Jésus appelle Pierre et ses compagnons :  » Les enfants, auriez-vous un peu de poisson ? »

184aweb.gif

→ Le but de Jésus en leur adressant cette question était d’entrer en rapport avec eux ; il avait en vue le repas qu’il voulait leur proposer (verset 12) ; sur leur réponse négative (verset 5b), il leur conseille de jeter le filet du côté droit de la barque.  Ils ne peuvent plus le retirer à cause de la quantité de poissons. (verset 6.)

Dessin 2 :  Jésus est reconnu. → Jean dit à Pierre : C’est le Seigneur !

184cweb.gif

Pierre se jette à l’eau. Les autres disciples viennent à terre avec la barque, tirant le filet rempli de poissons. (versets 7 et 8 )

Pierre est au centre de ce récit. Il prend l’initiative d’aller à la pêche… Il prend l’initiative de se jeter à l’eau pour rejoindre Jésus sur le rivage.

Dessin 3 : En débarquant sur le rivage, ils voient un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain. (verset 9)

184dweb.gif

  • Jésus leur ordonne d’apporter du poisson qu’ils viennent de prendre. Le filet en contenait cent cinquante-trois, sans cependant se rompre. Jésus leur dit de venir manger. Ils n’osent lui demander qui il est. Jésus leur distribue le pain et le poisson. C’était la troisième fois qu’il se montrait à eux. (versets 9 à 14.)

Ce que veut Jésus c’est, l’évangéliste nous l’a dit, (verset 1) se manifester à ses disciples, les convaincre complètement de sa résurrection ; et, pour cela, il entre avec eux dans des relations personnelles, dont la plus directe est d’avoir avec eux un repas, précisément comme il l’avait fait deux fois déjà ; (Lc.  24.30,42) et tout cela en vue de l’important entretien qui suivra. (versets 15-18)

  • Quant aux éléments de ce repas, le texte ne nous dit pas d’où ils provenaient mais était-il difficile de se procurer du poisson et du pain sur les bords d’un lac où il y avait toujours des pêcheurs ?
  • Les aliments préparés ne suffisant pas pour les huit personnes qui devaient prendre part au repas, (comparez verset 2) Jésus ordonne simplement aux disciples d’apporter de ces poissons qu’ils venaient de prendre. (verset 10)

« Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? »  (verset 15) – Telle est la question que Jésus posa par trois  fois à Pierre et à chaque fois Pierre répondit : « Oui, Seigneur, je t’aime, tu le sais. » Cette question, Jésus la pose à chacun de nous : Et toi, est-ce que tu m’aimes ?

Que peux-tu faire  pour témoigner ton amour à Dieu qui est la source de l’amour ?

Tu veux vraiment aimer Dieu ? Commence par accomplir sa volonté, observe ses commandements, prends-le  au sérieux, accorde-lui une  place de choix dans ta vie, ouvre-lui et donne-lui ton cœur, sans réserve et avec confiance.

→ Aimer Dieu, c’est le reconnaître, l’aimer et le servir dans chaque personne que nous rencontrons.

Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ?  – C’est une manière de dire à Pierre que notre vocation, c’est d’aimer. Aimer Dieu d’abord, lui la source de l’amour, lui qui nous aime. Cet amour de Dieu, entraîne l’amour du prochain. Car aimer Dieu, c’est faire sa volonté.

Ce que Dieu demande à tous, c’est de nous aimer les uns les autres.+

lwf0003web.gif

Liens externes

◊ Jésus nous interroge… Clique ici pour la suite → M’aimes -tu ?

Catéchèse familiale : cliquez ici → La pêche miraculeuse sur la parole du Christ ressuscité

  • Cliquez sur les titres de la page d’accueil (à droite) pour la réalisation du bricolage proposé.
  • Cliquez sur le premier titre à droite pour la catéchèse « Tu est le Seigneur ! »

◊  Reconnaître Jésus : cliquez ici → Jésus, source de vie

2 Réponses à “Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? (Jn 21, 15-17)”

  1. diaconos dit :

    Chère Anne,laisse parler ton cœur,tu trouveras les mots qui conviennent.

    Voici trois pistes de réflexion pour vous aider …
    Faut-il remercier le Seigneur pour son Église et pour les prêtres dans l’Église ?
    Qu’apporte le prêtre aux chrétiens qu’il côtoie ?
    Faut-il remercier le Seigneur d’avoir un oncle prêtre ?

    Quant à un cadeau à offrir, je ne sais pas. Il faudrait vous renseigner discrètement sur ce qu’il aime, ce qui lui ferait plaisir. Tout dépend aussi de la somme que vous voulez y mettre. Un livre, oui ! Encore faut-il savoir ce qu’il a déjà et si c’est utile pour lui. Est-il déjà allé en Terre Sainte, ou à Rome ? Est-ce que ça lui ferait plaisir ? À vous de voir

    Fraternellement

    Michel Houyoux, diacre permanent

  2. Anne NOEL dit :

    Bonjour, mon oncle vient de fêter son jubilé sacerdoltal 50 ans qu’il est prêtre, pouvez vous m’aider à lui faire part de mon respect et de mon affection à cette occasion. Que pourrais je lui offrir ou lui apporter ? Merci de votre aide.
    Anne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS