La mort du diacre Étienne (Ac 7, 55-60)

Posté par diaconos le 10 avril 2010

Introduction   Dans cet extrait des actes des apôtres au chapitre sept, Luc nous relate les derniers moments du diacre Étienne. Le jeune diacre Étienne, devant ses accusateurs, proclame haut et fort son amour de Jésus Christ (verset 56) et meurt sous les coups (verset 58a), en priant pour ses bourreaux (versets 59b et 60).

◊  ◊  ◊

Étienne était en face de ses accusateurs.

55 Rempli de l’Esprit Saint, il  regardait vers le ciel ; il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu.

56 Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts : le Fils de l’homme est debout à la droite de Dieu. »

57 Ceux qui étaient là se bouchèrent les oreilles et se mirent à pousser de grands cris ; tous à la fois, ils se précipitèrent sur lui,

58 l’entraînèrent hors de la ville et commencèrent à lui jeter des pierres. Les témoins avaient mis leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul.

59 Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »

60 Puis il se mit à genoux et s’écria d’une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ». 

Illustration Le martyre de saint Étienne – Source  → La Bible illustrée par Gustave Doré   - Gustave Doré (1832-1883)

gravuredorebiblemartyredesaintetienne.jpgLa mort du diacre Étienne, le premier martyr témoin du Christ, est calquée sur celle de Jésus, et ses dernières paroles  rappellent celles de Jésus en croix. Mais sur la croix, Jésus s’abandonne avec confiance entre les mains de son Père : « Père, entre tes mains, je remets mon esprit. » (Lc 23,46) tandis qu’Étienne s’abandonne avec confiance entre les mains de Jésus (v 59b).

Sur la croix, Jésus prie le Père de pardonner à ses bourreaux : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lc 23, 33-34) ; c’est à Jésus qu’Étienne demande d’accorder le même pardon. Étienne a appris de Jésus comment mourir. Plus tard, Saul, qui prit le nom de Paul après sa conversion a appris  des premiers chrétiens comment vivre.

Le diacre Étienne nous fait comprendre comment la venue de Jésus, le Fils de Dieu,  dans le monde a donné naissance à une nouvelle civilisation, la civilisation de l’amour, qui ne se rend pas devant le mal et la violence et qui abat les barrières entre les gens en les rendant frères dans la grande famille des enfants de Dieu.

Le témoignage d’Étienne, comme celui des martyrs chrétiens, nous montrent sur qui  nous devons  reposer notre  confiance pour donner un sens à  notre vie.

Archives

Cliquez sur le titre ci-dessous pour  ouvrir les documents

Saint Étienne, premier martyr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS