• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 26 avril 2010

Fête de la Sainte Trinité : Dieu n’est pas le solitaire de l’Univers.

Posté par diaconos le 26 avril 2010

Dieu n’est pas le solitaire de l’Univers. Il est la famille créatrice, la famille de l’Esprit qui nous fait vivre dans la foi, l’amour et l’espérance. Les chrétiens croient en un seul Dieu en trois personnes et chacune des trois personnes divines est Dieu tout entier.

Le mystère de la Sainte Trinité est le mystère central de notre foi. Il est la source de tous les autres mystères de la foi. Jésus a révélé que Dieu est Père dans un sens inouï.

Au cours des premiers siècles, l’Église a cherché à formuler sa foi trinitaire. Ce fut le travail des conciles anciens , aidés par le travail des théologiens et surtout celui des Pères de l’Église : Théophile d’Antioche, Irénée, Tertullien, Athanase d’Alexandrie, Basile de Césarée, Ambroise et Augustin nous font découvrir leur approche de la Trinité de Dieu.

Théophile d’Antioche  (v. 180 – ?) a été  le premier écrivain catholique qui ait employé le mot trinitas (trinité) au sujet de Dieu. Il a régulièrement désigné dans ses écrits les personnes divines par les mots Dieu, Logos et Sagesse.

Saint Irénée de Lyon (130 ?-202) a affirmé avec force la coexistence de Jésus avec le Père depuis le commencement avant la création du monde et sa présence aux hommes même avant son incarnation !

L’Adversus Praxeam (Contre Praxeas),  un écrit du début du troisième siècle, est le plus clair exposé de la doctrine de l’Église  qui ait été publié à l’époque précédent le Concile de Nicée. Son  auteur (Tertullien) s’est appliqué à prouver l’existence de la Trinité divine, en considérant surtout la personne de Jésus Christ ; de plus, il parle sans ambiguïté de deux natures dans l’unique personne du Christ : « Deum et hominem Iesum »(Ad. Prax. 27). Les miracles de Jésus manifestent sa divinité et ses sentiments et ses souffrances témoignent de la vérité de son humanité.

Saint Athanase d’Alexandrie (vers 298- 2 mai 373), dans son exposé sur la doctrine de l’Église  à propos de la Trinité, apporta plus clairement que les théologiens antérieurs ce qu’il faut comprendre du concept de la trinité de Dieu : le Père et le fils sont deux, mais ils ont la même nature. Quand le fils dit : « Le Père est plus grand que moi. » , cela signifie que le Père est la source, le fils la dérivation. Au synode d’Alexandrie en 362, saint Athanase  affirma la divinité  de l’Esprit Saint par la formule suivante : « Le Saint Esprit sort du Père  par le Fils et c’est du Fils qu’il est donné à tous. »

Saint Basile de Césarée (329-379), avec la plupart des Pères de l ‘Église de cette époque, fait procéder le Saint  Esprit du Père par le Fils. Quant à Grégoire de Nazianze, il affirma publiquement dès 372 la divinité de l’Esprit Saint.

Les décisions prises au premier Concile de Nicée en 325  conduisirent à la définition du dogme de la Trinité.

Saint Ambroise (vers 340 et mort en 397) enseigna et mit constamment en évidence la divinité de l’Esprit Saint et son égalité avec les deux autres personnes  de la Trinité : « Spiritus Sanctus procedit a Patre et Filio »

Saint Augustin (354-430), philosophe et théologien (Traité de la Foi, de l’Espérance et de la Charité) enseigna que l’Esprit Saint qui procède du Père et du Fils  est l’amour mutuel du Père et du Fils, amour devenu une personne et toute activité de Dieu est commune à toutes les trois personnes divines.

 Pour d’autres informations (liens externes), cliquez sur les mots  écrits en bleu.

◊  ◊  ◊

 Prions

Dieu notre Père, tu as envoyé dans le monde ta Parole de vérité et ton Esprit de sainteté pour révéler aux  hommes ton admirable mystère ; donne-nous de professer la vraie foi en reconnaissant la gloire de l’éternelle Trinité, en adorant son Unité toute-puissante.

Publié dans fêtes religieuses, Foi, Histoire, Histoire du Salut, L'Église | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS