Le Seigneur m’a faite pour lui. (Sg 8, 22a)

Posté par diaconos le 30 avril 2010

Extrait du livre des Proverbes au chapitre huit

17 « Moi, j’aime ceux qui m’aiment ceux qui me recherchent me trouveront.

18 Avec moi il y a richesse et gloire, fortune durable et prospérité.

19 Mon fruit vaut plus que l’or, que l’or fin ; mon produit vaut plus que l’argent le meilleur.

20 Sur le chemin de la justice je m’avance, sur le sentier du droit.

21 Je donne un héritage à ceux qui m’aiment, je remplis leurs trésors.

22 Le Seigneur m’a faite pour lui au commencement de son action, avant ses oeuvres les plus anciennes.

23 Avant les siècles j’ai été fondée, dès le commencement, avant l’apparition de la terre.

24 Quand les abîmes n’existaient pas encore, qu’il n’y avait pas encore les sources jaillissantes, je fus enfantée.

25 Avant que les montagnes ne soient fixées, avant les collines, je fus enfantée.

26 Alors que Dieu n’avait fait ni la terre, ni les champs, ni l’argile primitive du monde,

27 lorsqu’il affermissait les cieux, j’étais là. Lorsqu’il traçait l’horizon à la surface de l’abîme,

28 chargeait de puissance les nuages dans les hauteurs et maîtrisait les sources de l’abîme,

29 lorsqu’il imposait à la mer ses limites, pour que les eaux n’en franchissent pas les rivages, lorsqu’il établissait les fondements de la terre,

30 j’étais à ses côtés comme un maître d’oeuvre. J’y trouvais mes délices jour après jour, jouant devant lui à tout instant,

31 jouant sur toute la terre, et trouvant mes délices avec les fils des hommes.

Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

◊  ◊  ◊

Les écrits de sagesse abondaient depuis au moins trente siècles avant la naissance de Jésus. Les Israélites entrèrent dans ce genre littéraire à l’époque du roi Salomon, lequel avait réuni les premiers Sages.  Le livre des Proverbes rassemble des maximes de la sagesse populaire ; il est un genre littéraire présentant la vie et la foi sous un autre aspect que les livres prophétiques.

La première partie du livre des Proverbes ( chapitres 1 à 9) date du deuxième siècle avant le Christ. Elle nous donne une méditation sur la Sagesse de Dieu d’où dérive toute sagesse humaine. Le sommet de cette méditation se trouve au chapitre huit (vois l’extrait ci-dessus).

Lorsqu’il contemplait l’Univers, l’homme de l’antiquité était interpellé par sa beauté grandiose et par son harmonie. il y voyait la marque de la Sagesse de Dieu et de son habileté créatrice. Cette sagesse qui présida à la création du monde , les Hébreux la savaient encore à l’oeuvre dans l’Histoire, puisque Dieu s’était lié avec le peuple qu’il avait choisi, pour en révéler aux hommes la source : son amour pour tous.

Dans ce texte,  la Sagesse est présentée comme une personne, comme si elle était une fille de Dieu : Moi (v 17) – Avec moi (v 18) – Mon fruit (v 19) – Je m’avance (v 20) – Je donne (v 21) - Le Seigneur m’a faite pour lui (v22). 

La Sagesse personnifiée ici est très proche de la présentation de l’Esprit Saint dans le Nouveau Testament, figure révélant aux disciples qui est Dieu et quel est son  projet pour le monde. La Sagesse  a été, non seulement le témoin de l’œuvre de la création, mais encore l’auxiliaire de Dieu dans la fondation du monde (versets 22 à 31)

« Dès le commencement. » (v 23b) : à l’aurore de la création j’étais là ! Ce verset rappellent Colossiens 1, 15 et Apocalypse 3, 14, sans que pour cela nous devions identifier la Sagesse avec la seconde personne de la Trinité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS