• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 1 juillet 2010

Je t’aime ! (Lc 11, 1-13)

Posté par diaconos le 1 juillet 2010

Homélie pour le 17ième dimanche du temps ordinaire, année C
 Lectures bibliques et commentaires : cliquez ici → Gn 18, 20-32PsaumeCo. 2, 12-14  ;  Lc 11, 11, 1-13

Je t’aime ! 

«  Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean l’a appris à ses disciples. » (Lc 11, 1)

Jésus priait souvent et longtemps. Jésus est un maître de la prière par l’exemple qu’il nous donne et par ses conseils.

Jésus apprends-nous donc à prier car nous ne savons pas prier comme il faut. !  Jésus nous enseigne comment  nous devrions  nous adresser au Père des cieux, le créateur de l’Univers : « Quand vous priez, dites : Père… »

Quand tu parles à Dieu, parle –lui tout simplement comme un enfant parle à son père. Un enfant, lorsqu’il s’adresse à son père ne cherche pas ses mots, il laisse son cœur s’exprimer et son père en est ravi.

Merci Seigneur de nous avoir montré comment nous devrions prier ! C’est formidable pour moi de penser que je peux te dire « Père ! », « Papa, le Bon Dieu » comme aimait t’appeler sainte Thérèse de Lisieux.

Puisque tu es son enfant, alors, tu peux compter sur Lui comme la prunelle de ses yeux ! Tu es unique pour Lui !  Car tu connais comment fonctionne un vrai père.

Avant de te demander quelque chose, Père, je  désire te dire combien  je souhaite que tu sois honoré, adoré : « Que  ton nom soit sanctifié !

 Je suis triste, Père, que tant de personnes ne parlent jamais de toi ;  je souhaite que partout ton nom soit reconnu saint et sacré  car seule une attitude filiale à la suite de Jésus te glorifie pleinement.

Que ton règne vienne ! Que ton immense projet de salut pour tous se réalise au plus vite : regrouper toute l’humanité derrière ton Fils, pour la faire un jour entrer dans ton bonheur.

Que ta volonté soit faite ! OUI, j’ose te dire cela dans ma prière car ta volonté, c’est le bien–être  de chacun de nous. Ta volonté, c’est que nous ne souffrions pas, mais que nous vivions pleinement.

Donne-nous le pain dont nous avons besoin chaque jour. Avec une totale confiance, nous ne demandons que le pain de la  journée. Jésus nous a rappelé que ce pain c’est aussi la Parole de Dieu qui nous fait vivre.  D’avance Père, je te dis merci.

« Pardonne-nous nos péchés » C’est vrai que nous faisons souvent des bêtises et Toi, qui est un Père formidable, ru ne demandes qu’à pardonner. Dès que tu vois dans nos yeux les larmes du repentir.

Pardonne-nous de ne pas assez croire à ta miséricorde et à ton amour. Pardonne-nous d’avoir douté de ton pardon. Pardonne-moi de mon manque de confiance en toi. Le pardon de Dieu libère les cœurs et les fait revivre. Ce pardon, nous devons l’accorder aux autres si nous-mêmes nous voulons être pardonnés par Dieu !

Avant d’aller plus loin dans ma prière, je m’arrête un instant, et je pardonne du fond du cœur à ceux et à celles qui m’ont fait du tort.  

« Ne nous soumet pas à la tentation »  - Cette tentation est surtout celle du désespoir qui accompagne l’impression d’être  abandonné de Dieu ; le Christ l’a connue au jardin des oliviers. La plus grande tentation, la pire de toutes, c’est celle de perdre la foi ! Cette grande épreuve faisait dire à Jésus : « Le Fils de l’Homme, quand il viendra, trouvera-t.-il la foi  sur la terre ? » (Lc 18,8)

Oui, frères et sœurs, la grande tentation, c’est d’abandonner Jésus. Mia toute nos autres tentations, toutes nos défaillances, nous font chaque jour un peu d’avantage abandonner Jésus.

Elle est magnifique ta prière que tu nous a donnée pour nous adresser à Dieu. Si tu permets, je voudrais y ajouter  trois petit mots en disant à ton Père, de toutes mes forces  er de tout mon cœur : « JE T’AIME ¨ »

Amen.

lwf0004.gif Michel Houyoux, diacre permanent

Publié dans Homélies, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS