• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 27 juillet 2010

Assomption de la Vierge Marie -Solennité (15 août)

Posté par diaconos le 27 juillet 2010

Lectures bibliques et commentaires : cliquez ici →   Ap 11, 19a ; 12,1-6a.10abPsaume 44  ;  2 Co 15, 20-27a  ;  Lc 1, 39-56

Assomption de la Vierge Marie   – Couleur liturgique : blanc

◊  ◊  ◊

L’Assomption est le privilège en vertu duquel l’immaculée Mère de Dieu a été glorifiée, à la fin de sa vie terrestre, dans son âme et dans son corps, sans attendre la résurrection finale. C’était déjà la foi de l’Église depuis longtemps et c’est le premier novembre 1950 que le pape PIE XII l’a défini comme dogme de foi.

« Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles. Saint est son nom ! »

Marie est la première des sauvées et son chant d’action de grâce, le Magnificat, fait remonter toute la gloire vers Dieu.

Son chant n’a rien d’un chant d’orgueil, c’est un aveu d’humilité : tout ce qu’elle est vient de Dieu, par grâce, et, remonte vers Dieu en louange. C’est pourquoi la vraie dévotion à la Vierge Marie nous renvoie constamment à Jésus-Christ.

Pour comprendre l’Assomption de la sainte Vierge Marie, c’est la gloire de Jésus ressuscité qu’il faut d’abord contempler.

« Le dernier ennemi détruit, c’est la Mort »  (1 Co 15, 26).

Ces paroles de Paul, qui viennent de retentir au cours de la deuxième lecture, nous aident à comprendre le sens de la solennité que nous célébrons aujourd’hui. En Marie, élevée au ciel au terme de sa vie terrestre, resplendit la victoire définitive du Christ sur la mort, entrée dans le monde à cause du péché d’Adam. C’est le Christ qui a vaincu la mort, en s’offrant en sacrifice sur le Calvaire, dans un geste d’amour obéissant au Père. Il nous a ainsi sauvés de l’esclavage du péché et du mal. Dans le triomphe de la Vierge, l’Église contemple Celle que le Père a choisie comme Mère de son Fils unique.

C’est pour cela que Marie, est un signe réconfortant pour notre espérance. La Vierge élevée dans la gloire du Paradis nous assure que le secours divin ne nous fera jamais défaut.

Frères et sœurs, contemplons Marie, ici rassemblés en ce jour si cher à notre dévotion. Un grand signe apparaît pour nous dans le ciel aujourd’hui. L’auteur du livre de l’Apocalypse nous en parle à travers un langage prophétique dans la première lecture. « Un signe grandiose apparut au ciel : une Femme ! Le soleil l’enveloppe » (Ap 12,1)

Quel prodige extraordinaire se trouve devant nos yeux stupéfaits ! Habitués à fixer les réalités de la terre, nous sommes invités à regarder vers le Haut : vers le ciel, qui est notre Patrie définitive, où la Très Sainte Vierge nous attend.

L’Assomption de Marie est un événement qui nous touche de près justement parce que nous sommes  destinés à mourir. Mais la mort n’est pas le dernier mot. Elle est, comme le mystère de l’Assomption de la Vierge nous l’affirme,  le passage vers la vie à la rencontre de l’Amour. Elle est le passage vers la béatitude céleste réservée à ceux et à celles qui œuvrent pour la vérité et la justice et s’efforcent de suivre le Christ.

« Désormais toutes les générations me diront bienheureuse » (Lc 1, 48).

Ainsi s’exprime la Mère du Christ lorsqu’elle rencontre sa parente âgée, Élisabeth. En Marie, la promesse se fait réalité. Bienheureuse est  Marie et bienheureux serons-nous, nous, ses fils, si, comme elle, nous écoutons et nous mettons en pratique la Parole du Seigneur.

Puisse la solennité de ce jour ouvrir notre cœur à cette perspective supérieure de l’existence. Que la Vierge, que nous contemplons aujourd’hui resplendissante à la droite du Fils nous aide à vivre en croyant « en l’accomplissement de la Parole du Seigneur. Avec Marie, tournons-nous vers le Père. Comme elle, faisons-lui confiance. Rejoignons Jésus, notre compagnon de route.

Amen.

lwf0004.gif Michel Houyoux, diacre permanent

LIEN EXTERNE

◊ Merci au diacre Paul Laurent pour cet envoi (diaporama – auteur : Paul Belboom) →   assomption.pps

Publié dans fêtes religieuses, Homélies, Temps ordinaire, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS