• Accueil
  • > Catéchèse
  • > Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. (Lc 14, 1a.7-14)

Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. (Lc 14, 1a.7-14)

Posté par diaconos le 4 août 2010

Avant propos

« Tous  les peuples, partagent un certain nombre de codes et de conventions qui règlent les comportements de chacun dans la vie en société. Ces codes forment ce qu’on appelle la politesse, le savoir vivre, les bonnes manières, ou encore l’étiquette. Ces codes de comportement facilitent les relations entre individus, ils contribuent à créer une harmonie sociale. Ils définissent également ce qui est attendu, permis ou interdit dans certaines situations, dictent les obligations de chacun envers la hiérarchie sociale, entre hommes et femmes (la galanterie). Souvent, ils permettent aussi de “situer” un individu par rapport à la norme : l’ignorance ou la connaissance de certains protocoles révèlent en effet un manque dans l’éducation, ou au contraire, des qualités. « 

La vie en société devient désagréable et pénible lorsque chacun cherche à s’imposer et à se faire valoir. Il existe de nombreux manuels de bonnes manières pour savoir comment bien organiser une fête, une réception, pour que chaque invité se trouve à l’aise à table et ne se sente pas blessé dans son honneur…

Dans ce passage de l’Évangile selon Luc, Jésus nous donne des indications très précises  de protocole : «   Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place, car on peut avoir invité quelqu’un de plus important que toi. Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendrait te dire : ‘Cède-lui ta place’,et tu irais, plein de honte, prendre la dernière place.  » (Lc 14, 10a)

Jésus ne se contente pas de nous apprendre comment se comporter en société ; Il nous invite à un exercice de lucidité sur nous-mêmes et à rejoindre le regard de Dieu sur nous et sur les autres. Lui seul est capable d’aimer chaque être humain tel qu’il est parce que lui seul nous regarde uniquement et toujours dans la lumière de son amour.

De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Luc au chapitre  14, 1a.7-14

Un jour de sabbat, Jésus était entré chez un chef des pharisiens pour y prendre son repas.
Remarquant que les invités choisissaient les premières places, il leur dit cette parabole : « Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place, car on peut avoir invité quelqu’un de plus important que toi. Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendrait te dire : ‘Cède-lui ta place’, et tu irais, plein de honte, prendre la dernière place.

Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : ‘Mon ami, avance plus haut’, et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui sont à table avec toi. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Jésus disait aussi à celui qui l’avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi t’inviteraient en retour, et la politesse te serait rendue.Au contraire, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ;
et tu seras heureux, parce qu’ils n’ont rien à te rendre : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés

◊  ◊  ◊

Jésus accepte une invitation un jour de sabbat chez un pharisien. (v1a)

  1. Remarquant que les invités recherchent les premières places, il combat ces dispositions orgueilleuses en leur montrant dans une parabole l’intérêt qu’ils ont à se mettre à la dernière place pour être honorés quand le maître de la maison les invitera à monter plus haut. (v7-v11.)

  2. Jésus s’adressant à son hôte l’engage à ne pas inviter ses égaux, mais ceux qui ne peuvent le lui rendre ; il recevra la pareille à la résurrection des justes. (v12-v14.)

    083cweb.gif

C’est une question de bon sens que ne  pas se précipiter lors d’une invitation à un dîner pour occuper les premières places. Ce n’est pas seulement des conseils de prudence et de bonne tenue à table que donne Jésus. Luc, dans ce récit, nous fait comprendre que Jésus donne un avertissement sévère sur les conditions d’admission dans le Royaume des cieux : les premières places dans le Royaume des cieux ne seront pas pour les personnes qui les recherchent !

Nous devons bannir en nous toute ambition et tout sentiment de supériorité pour nous faire petit devant Dieu qui élève les humbles et abaisse les orgueilleux

 

Seigneur, donne-nous de te rejoindre à la place qui fut la tienne, celle du serviteur.

Accordons le meilleur de notre attention et de notre amour aux plus démunis de tout ; ils ne peuvent pas nous le  rendre en retour. Cet amour gratuit et désintéressé que nous leur donnerons trouvera sa récompense lors de la résurrection. En agissant ainsi, nous gagnerons le coeur de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS