Seigneur, augmente en nous la foi ! (Lc 17, 5-10)

Posté par diaconos le 4 septembre 2010

Lectures bibliques référencées   : cliquez ici   → Lc 17, 5-10

Commentaires  sur les textes bibliques : cliquez ici →  27ième dimanche du temps ordinaire de l’Église, année C

Seigneur, augmente en nous la foi !

À force de  fréquenter Jésus, ses apôtres ont perçu l’unité de sa personne toute centrée sur sa relation avec le Père. Il n’est pas surprenant qu’ils aient cherché à lui ressembler et à lui demander de leur apprendre à prier et d’augmenter leur foi.

Cette demande des apôtres : « Seigneur, augmente en nous, la foi » (Lc 17,5 ) nous rappelle que la foi est un don gratuit que  Dieu fait à l’homme. Dieu donne à tous la capacité de le reconnaître et de mettre toute sa confiance en lui.  C’est par la prière que nous pouvons demander et accueillir ce don. Dieu nous donnera la force intérieure dont nous avons besoin, si nous savons le lui demander. OUI, nous avons besoin de Dieu !

Seigneur, fais grandir en nous la foi, une telle demande en sous-entend d’autres : aide-nous à mieux te connaître ; garde-nous fidèles dans notre relation avec Dieu ; fortifie-nous dans les moments difficiles ; éclaire-nous lorsque nous doutons ; assiste-nous afin que nous puissions mieux comprendre ce que tu attends de nous.

Dans sa réponse,  qui peut paraître déroutante, Jésus va d’abord souligner l’efficacité de la foi, l’efficacité d’un grain de foi ! La foi, si vous en aviez  gros comme une graine de moutarde, vous diriez à ce grand arbre que voici : « Déracine-toi et va te planter dans la mer », il vous obéirait. (Lc 17,6)  Même si notre foi est aussi petite qu’une graine de moutarde, elle est douée d’une puissance que nous  soupçonnons  à peine, elle est aussi féconde et aussi puissante que la vie enfermée dans cette graine. Il ne faut pas dédaigner la foi que nous avons, car elle porte en elle l’amour infini de Dieu pour chacun et chacune de nous, un amour qui ne demande qu’une réponse généreuse de notre part.

L’Église d’aujourd’hui nous demande d’être des apôtres, c’est à dire d’être témoin de Jésus, de sa pensée, de ses paroles, de ses gestes, de son Salut et de son amour infini. « Vous de  même, quand vous aurez fait tout ce que Dieu vous a commandé, dites-vous : « Nous sommes des serviteurs quelconques ; nous n’avons fait que notre devoir » (Lc 17, 10)

Imaginez le Seigneur revenant parmi nous, et que nous nous empressions de montrer nos titres de gloire :

Seigneur, je fais la catéchèse dans mon village ! Bien…mais tu ne fais que ton devoir !

Seigneur, je m’occupe de l’équipe liturgique…Bravo, mais tu ne fais que vivre ton Baptême.

Seigneur, je suis moine, j’ai tout quitté pour toi. Merci, mais moi aussi j’ai tout quitté pour vous.

Ne cherchons-nous pas parfois à faire valoir des droits à l’amour de Dieu pour nous ? Ne faisons-nous pas quelquefois le compte des services rendus, des messes entendues, des sacrifices consentis ? C’est quand nous serons convaincus de ne rien pouvoir par nous-mêmes pour sauver nos frères et nos sœurs que nous constaterons que Dieu fait de grandes choses par les personnes  qui se veulent petites devant lui.

Serviteurs quelconques, n’ayant fait que notre devoir ! Oui, mais si nous nous laissons aimer de Dieu, nous devenons ses amis. C’est lui-même qui nous le dit : « Je ne vous appellerai plus serviteurs mais mes amis » ( Jn 15, 15)

« Aujourd’hui, écouterez-vous sa parole ? » (Ps 94, 7d)

Le mot important dans ce verset du psaume est « aujourd’hui ». Il s’agit de l’actualisation dans le présent de l’acte sauveur accompli dans le passé.

« Écouterons-nous sa Parole ? »  C’est l’option radicale   de ceux et de celles qui n’écoutent  que la voix qui les invitent  à la conversion et à la réconciliation avec Dieu. Pour vivre, grandir et persévérer jusqu’à la fin de notre vie dans la foi nous devons la nourrir par la parole de Dieu, nous devons implorer le Seigneur de l’augmenter ; elle doit agir par la charité, être portée par l’espérance et s’enraciner dans la foi de l’Église. Puisse notre amour pour Jésus nous pousser à parler à autrui de notre foi.

Amen.  

 lwf0004.gif Michel Houyoux, diacre permanent                                                                                                                       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS