Jésus commence son ministère par la Galilée. (Mt 4, 12-25)

Posté par diaconos le 4 janvier 2011

Extrait de l’Évangile selon Matthieu au chapitre quatre

12 Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean Baptiste, il se retira en Galilée.

13 Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali.

14 Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Isaïe :

15 Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain,Galilée, toi le carrefour des païens 

16 le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière.Sur ceux qui habitaient dans le pays de l’ombre et de la mort,une lumière s’est levée.

17 À partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche. »

18 Comme il marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans le lac : c’étaient des pêcheurs.

19 Jésus leur dit : « Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »

20 Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.

21 Plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans leur barque avec leur père, en train de préparer leurs filets. Il les appela.

22 Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent.

23 Jésus, parcourant toute la Galilée, enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.

24 Sa renommée se répandit dans toute la Syrie et on lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés ; et il les guérit.

25 De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de la Transjordanie.

 « Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

◊   ◊   ◊

Durant la période romaine, la province de Palestine était divisée en trois régions, la Judée, la Samarie et la Galilée, qui est la plus large région, située au nord. À cette époque, cette région  était considérée comme le carrefour des païens. Une longue histoire de guerres, d’invasions, d’immigrations  forcées y avait brassé les peuples. Les juifs de Judée, ceux qui étaient de « race pure et de stricte observance », considéraient avec mépris les habitants de la Galilée où les races étaient mêlées.

C’est dans cette Galilée que Jésus commença sa mission.

C’est  au bord du lac de Galilée que Jésus choisit ses premiers disciples.

054aweb.gif

Après l’emprisonnement de Jean-Baptiste, Jésus se retira en Galilée ; il quitta Nazareth et s’établit à Capharnaüm ; ainsi s’est accomplie la promesse faite par Isaïe à la terre de Zabulon et de Nephthali, qu’une grande lumière se lèverait sur elle. (Mt 4, 12-17)

Dans l’Ancien Testament, il n’est fait mention nulle part de Capharnaüm ; mais , au temps de Jésus,  c’était une ville de commerce florissante, surtout parce que, située au nord-ouest de la mer de Tibériade, ou lac de Génézareth, elle se trouvait sur la route de Damas, à Ptolémaïs.

Cette localité était située sur les confins des tribus de Zabulon et de Nephthali qui occupaient le nord-ouest de la Palestine. (Livre de Josué au chapitre  19, versets 10 et suivants, 32 et suivants)

Pour les Juifs, Zabulon et Nephihali évoquaient l’exil et la diaspora, plaies ouvertes avivant l’espoir d’un rassemblement de tout le peuple de Dieu.

Jésus, marchant sur les bords du lac (La mer de Galilée), vit Pierre et André son frère occupés à pêcher ; il les appela à le suivre, leur annonçant qu’il les fera pêcheurs d’hommes ; ils obéirent spontanément  Plus loin, il rencontra deux autres frères, Jacques et Jean, auxquels il demanda la même chose ; et eux, quittant tout, s’attachèrent aussi  à lui. (Mt 4, 18-22).

À la fin de son récit, Matthieu nous donne un aperçu du ministère de Jésus : Jésus parcourt toute la Galilée en prêchant et en guérissant. Sa renommée se répandit  dans la Syrie entière et de partout  on lui amenait des malades. Par la suite,  de grandes foules le suivirent. (Mt 4, 23-25)

Prêcher et guérir, telle a été  la double action de Jésus, c’est ainsi qu’il se manifesta comme Sauveur. Et telle fut  sa double action dans le monde moral.

Aussi ses miracles, œuvres de puissance et d’amour, ont été appelés « Signes » dans  le Nouveau Testament.

Cliquez sur les mots écrits en bleu pour d’autres informations (histoire, géographie)

Liens externes

Jésus commença sa mission en Galilée. Cliquez ici (diaporama) → La Galilée, pays de Jésus

◊  Carte de la Palestine au temps de Jésus → Carte de la Palestine

◊  Livre de Josué au chapitre dix-neuf : cliquez ici → le territoire de Zabulon (Jos 19, 10-16)

◊  La bible racontée aux enfants : cliquez ici → Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS