• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 29 janvier 2011

Vous êtes le sel de la terre ! (Mt 5,13)

Posté par diaconos le 29 janvier 2011

Homélie pour le 5ième dimanche du temps ordinaire de l’Église

Vous êtes le sel de la terre ; mais si le sel a perdu sa saveur, avec quoi sera-t-il salé ?

Le rôle le plus courant du sel est de donner du goût : le sel, c’est bon, sans sel c’est fade ! En  nous désignant  par ces mots « Vous êtes le sel de la terre » (Mt 5, 13), Jésus veut nous faire comprendre   que si nous vivons les béatitudes, cela donnera de la saveur à notre vie et  à la vie des autres.

Vous êtes le sel de la terre ! (Mt 5,14)  Mettez donc de la joie, de l’audace, de l’élan  dans la banalité de vos journées. Donnez du sens  aux réalités ordinaires qui risquent d’être sans goût.

Avec Jésus, tout peut prendre du goût, du sens, même la souffrance, même la vieillesse et même la mort.

Donnez autour de vous le goût  de vivre, donnez du sens à vos actions, donnez un sens à l’existence, peut-être est-ce finalement l’essentiel ?

Jésus nous donne une tâche importante à accomplir, il nous la confie en termes de témoignage. Il nous demande tout simplement d’être authentiques, de ne pas nous affadir !

Toute personne qui a perdu son goût de Dieu, sa seule saveur véritable n’est plus bonne à rien.

Aussi, Jésus nous met en garde : « Si le sel se dénature, il n’est plus bon à rien : on le jette dehors et les gens le piétinent. » (Mt 5, 13b)

Si nous sommes devenus fades, c’est que nous avons laissé s’affaiblir la force corrosive du sel de l’Évangile dans notre vie.

Ne soyons pas des chrétiens « Caméléons » qui adoptent toutes les modes, toutes les mentalités, et qui prennent la couleur de leur milieu de vie.

Puisse que tout le monde pense ainsi…, puisque ça se fait partout…, allons-nous perdre notre personnalité ?

Aux chrétiens qui s’affadissent, Jésus dit : « Vous devez être différents du monde, si vous voulez être pour lui du sel. » Ce sel que nous avons à apporter au monde, c’est ce que Dieu a fait pour nous.

Le sel sert aussi à conserver : « Lorsque le Fils de l’Homme reviendra retrouvera-t-il la foi sur la terre ? (Lc 18, 8 )

Sel de la terre ! Lumière du monde !

 Vous êtes la lumière du monde, nous dit encore Jésus. Être lumière pour les autres, vous le serez  dans la mesure où vous serez transparent à la lumière du Christ dont vous vivez.

Soyez lumière pour les maux de l’humanité : ceux du mensonge, des trahisons, des égoïsmes et des compromissions… au risque de révéler ce qui est caché.

«  Que votre lumière brille devant les hommes : alors, en voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père  qui es aux cieux » (Mt 5,16)

Être lumière du monde ! Immense responsabilité.

Donne-nous Seigneur Ta lumière.

 Là où tu vis,  donne du goût à l’existence. Là où tu vis, travaille à édifier une société meilleure où tes  inspirations profondes puissent voir le jour.

Dans ton entourage, il y a peut être l’une ou l’autre personne qui n’a plus de goût de vivre, qui ne trouve plus de sens à son existence ; essaye de lui redonner la joie de vivre, illumine son coeur, aide-la à retrouver, grâce à Jésus, le sens de son travail, de son foyer, de sa souffrance.

En agissant ainsi, tu répondras pleinement à cet appel de Jésus…

Sois la lumière du monde et le sel de la terre.

Amen

 lwf0004.gif Michel Houyoux, diacre permanent

Publié dans comportements, Homélies, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS