• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 2 mars 2011

La liturgie du Mercredi des Cendres

Posté par diaconos le 2 mars 2011

 Ce jour ouvre le temps du Carême. Une décision s’impose à tous les chrétiens : il s’agit d’avancer ensemble vers Dieu pour préparer Pâques, en faisant dans nos vies une place plus large à la prière, à la réflexion, au service des autres.

Vivre ensemble l’office du mercredi des cendres, ce n’est pas dans nos habitudes de nous retrouver à l’église pour un office du soir ; l’occasion nous est donnée aujourd’hui pour marquer le début du carême. Le chant d’entrée nous invite  à aller au désert…

Les lectures  bibliques choisies pour cette célébration nous éclaireront sur la manière de vivre notre temps de carême et ensuite l’imposition des cendres nous fera comprendre ce que nous sommes : c’est-à-dire pécheurs, pauvres devant Dieu et nous rappelleront que  notre corps est mortel.

Préparons-nous à vivre ce temps de carême dans un esprit de foi. Les quarante  jours de carême vivre ensemble sont un temps de cheminement qui nous conduira vers la fête de Pâques, vers la lumière de la résurrection.

Introduction à la première lecture

Dans la première lecture, le prophète Joël lance à son peuple, un appel urgent à la conversion : il est urgent de revenir au Seigneur, lui qui est plein d’amour et qui veut nous donner des bienfaits. C’est même par des coups de trompette que Jérusalem se rassemble pour la prière du jeûne.

Extrait du livre Joël au chapitre deux (Jl 2, 12-18)

Parole du Seigneur : « Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! »
Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.
Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et vous combler de ses bienfaits : ainsi vous pourrez offrir un sacrifice au Seigneur votre Dieu.
Sonnez de la trompette dans Jérusalem : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une solennité, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !
Entre le portail et l’autel, les prêtres, ministres du Seigneur, iront pleurer et diront :« Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : ‘Où donc est leur Dieu ?’ »

Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

◊  Autres lectures bibliques et commentaires pour cette célébration : cliquez sur les titres ci-dessous
Psaume 50  ;  Extrait de la seconde lettre de Paul aux Corinthiens  ;  Extrait de l’évangile de Mattieu au chapitre cinq

 IMPOSITION DES CENDRES

Avant de faire la démarche pour l’imposition des cendres, nous pourrions nous demander qu’elle est la signification de ces cendres dans ce plateau, quel sens  pouvons-nous donner à ces cendres ?

Les cendres sont des résidus, c’est le reste de quelque chose qui a brûlé, et les cendres sont généralement noires ou grises ; cela nous fait penser au deuil, ou à la mort, cela marque la fin de la vie; quelque chose a été détruit. Elles symbolisent tout ce qui a perdu la vie. Mais les cendres peuvent aussi servir d’engrais pour nourrir d’autres plantes. On dit parfois aussi : » renaître de ses cendres »

Ces cendres proviennent du buis qui a été béni le jour des rameaux des années précédentes et qui a été brûlé.

Les cendres c’est aussi le signe de ce que nous sommes : un jour nous retournerons en poussière, elles représentent la fragilité de chacun de nous parce que nous sommes des êtres mortels et aussi pécheurs, nous sommes impurs.

Le rite des cendres que nous allons faire est une démarche pénitentielle. Dieu nous invite à la conversion et laissons nous réconcilier avec Dieu.

 Change ton coeur et crois à la Bonne Nouvelle

Les cendres symbolisent tout ce qui a perdu la vie, mais lorsqu’on souffle sur les braises, elles peuvent de nouveaux rougir, et le feu revenir ; elles nous font déjà penser au feu du cierge Pascal.

lwf0003web.gif

Liens externes

Du site « Découvre l’Évangile avec  Théo et Claire    → bricolage : Un bouquet de Carême

Soutiens les efforts de tes enfants en CARÊME → CHEMIN DE CARÊME

En marche avec Jésus →   Calendrier de Carême (.pdf)

Une célébration avec des enfants →   Fiche « Carême : en marche avec Jésus

Publié dans Carême, Catéchèse, conversion, Liturgie | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS