• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 22 octobre 2011

30ème dimanche du temps ordinaire, année A

Posté par diaconos le 22 octobre 2011

Bonjour chers amis et chères amies dans le Christ

La parole de Dieu nous amène à l’essentiel du christianisme : l’amour de Dieu et l’amour des autres. À cette seule condition l’Évangile se répandra et l’Église grandira.

Voici les lectures pour ce dimanche, quelques commentaires et dans la rubrique « Divers », mon homélie que je vous offre ainsi que quelques documents à consulter. Ces documents vous seront utiles pour  parler de Dieu avec vos enfants et bien utiles aussi pour tous ceux et celles qui s’investissent dans la catéchèse.

Avec mes salutations amicales et fraternelles.

 lwf0004.gif Michel Houyoux, diacre permanent

La première lecture est tirée du livre de l’Exode au chapitre 22, 20-26

Commentaire :  le texte qui suit, extrait du droit coutumier israélite, remonte tout au début de l’installation des tribus hébraïques en Palestine, peu de temps après l’Exode. Dieu s’y montre le défenseur des émigrés, des infirmes, des malchanceux et des pauvres. Il nous demande de suivre son exemple. Les opprimés et les exploités de notre société rencontrent-ils dans notre communauté paroissiale aide et protection, défense de la justice et amour fraternel ?

D’autres explications ? Cliquez ici   *

Au Sinaï, le Seigneur Dieu parlait ainsi à son peuple : « Tu ne maltraiteras point l’émigré qui réside chez toi, tu ne l’opprimeras point, car vous étiez vous-mêmes des émigrés en Égypte. Vous n’accablerez pas la veuve et l’orphelin. Si tu les accables et qu’ils crient vers moi, j’écouterai leur cri. Ma colère s’enflammera et je vous ferai périr par l’épée : vos femmes deviendront veuves, et vos fils, orphelins. Si tu prêtes de l’argent à quelqu’un de mon peuple, à un pauvre parmi tes frères, tu n’agiras pas envers lui comme un créancier : tu ne lui imposeras pas d’intérêts. Si tu prends en gage le manteau de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil. C’est tout ce qu’il a pour se couvrir ; c’est le manteau dont il s’enveloppe, la seule couverture qu’il ait pour dormir. S’il crie vers moi, je l’écouterai, car moi, je suis compatissant. 

Textes liturgiques © AELF, Paris

—————————————————————————————————————–

Psaume 18

Commentaire : Les images  dont se sert le Roi David dans la première partie de ce psaume (versets 5 à 20) sont empruntées au souvenir de la grande délivrance qui fut le point de départ de l’histoire israélite, le passage de la mer Rouge. Avec le psalmiste, confessons que nous devons tout à Dieu : lui seul est notre libérateur et notre force.

Pour la catéchèse : « Plan du psaume et notes »

Cliquez ici  Le roi David, vainqueur de tous ses ennemis, rend gloire à Dieu.(Psaume 18)

Texte complet: notes et commentaires  → O Seigneur, Je veux t’aimer de tout mon coeur

Je t’aime, Seigneur, ma force : Seigneur, mon roc, ma forteresse ;
Dieu mon libérateur, le rocher qui m’abrite, mon fort, mon bouclier, mon arme de victoire.

Gloire à Dieu ! J’ai invoqué le Seigneur, et je suis victorieux de mes ennemis.
Le Seigneur m’a libéré, car il m’aime. Vive Dieu ! Béni soit mon Rocher.

Oui, je te louerai parmi les peuples, je fêterai ton nom, Seigneur.
Il donne à son roi de grandes victoires, il se montre fidèle à son Messie.

—————————————————————————————————————–

La deuxième lecture est tirée de la lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens, chapitre 1, 5c-10

Commentaire :  en saluant les destinataires de sa lettre, Paul décrit en quelques mots la conversion chrétienne : accueille la parole de Dieu pour en imprégner toute ta vie dans l’imitation du Christ.

D’autres explications ? Cliquez →   *

Frères, vous savez comment nous nous sommes comportés chez vous pour votre bien. Et vous, vous avez commencé à nous imiter, nous et le Seigneur, en accueillant la Parole au milieu de bien des épreuves avec la joie de l’Esprit Saint. Ainsi vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de Macédoine et de toute la Grèce. Et ce n’est pas seulement en Macédoine et dans toute la Grèce qu’à partir de chez vous la parole du Seigneur a retenti, mais la nouvelle de votre foi en Dieu s’est si bien répandue partout que nous n’avons plus rien à en dire. En effet, quand les gens parlent de nous, ils racontent l’accueil que vous nous avez fait ; ils disent comment vous vous êtes convertis à Dieu en vous détournant des idoles : vous avez décidé de servir le Dieu vivant et véritable, et d’attendre des cieux son Fils qu’il a ressuscité d’entre les morts, Jésus, qui nous délivre de la colère qui vient.

Textes liturgiques © AELF, Paris

————————————————————————————————————

De l’Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu au chapitre 22, 34-40

Commentaire :Le Docteur de la LOI était un homme instruit de la Loi et chargé de voir à ce qu’elle soit observée et de l’enseigner. Nous sommes aux derniers temps de la vie de Jésus et IL rencontre beaucoup d’opposition de la part de tous ceux qui se croient les Gardiens de la LOI. Quel est le plus grand des Commandements lui est-il demandé par un Docteur de la LOI…  Quand les pharisiens demandèrent au Christ de résumer toute la religion en une seule phrase, il dit : « Tu aimeras… «   Les incroyants peuvent-ils dire, à nous voir vivre : « La religion de ces gens là, c’est d’aimer.  » ?

Les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve : « Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit. Voilà le grand, le premier commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Tout ce qu’il y a dans l’Écriture – dans la Loi et les Prophètes – dépend de ces deux commandements. »

Textes liturgiques © AELF, Paris

Divers

Homélie Cliquez ici →  Aimez-vous comme je vous aime. (Mt 22, 34-40)

Le 23 octobre, l’Église dans sa liturgie honore  saint Jean de Capistran. Jean de Capistran était un  moine de l’ordre des frères mineurs…suite, cliquez ici Saint Jean de Capistran, (24 juin 1386 – 23 octobre 1456)-Prêtre

Liens externes

◊  Appelés à aimer →  Liturgie pour enfants

◊  Catéchèse en famille → Le grand commandement

  Du site « Le lapin bleu »  du prêtre Jean Baptiste Fady →  Année A – Temps Ordinaire 30ème Dimanche

Publié dans Catéchèse, conversion, La messe du dimanche, Liturgie, Temps ordinaire | 1 Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS