Sixième dimanche après Pâques, année B

Posté par diaconos le 10 mai 2012

Bonjour cher ami, chère amie dans le Christ, dimanche prochain  commencera la sixième semaine de Pâques. Ce qui est le plus important dans le message évangélique de ce dimanche est l’amour mutuel des disciples.

Deux expressions nous disent la solennité du message

 

Sixième dimanche après Pâques, année B dans La messe du dimanche Sans-titre1-266x300

Vous êtes mes amis. (Jn 15, 9-17) Aime, et tout le reste te sera donné par surcroît !

Ceci est mon commandement

« Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » 

et

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. »

Nous sommes là au cœur de la vie chrétienne. Aimer nous fait ressembler à Dieu. En aimant comme lui, nous portons l’empreinte de ses traits divins. Nous donnons une image de ce qu’il est.

Bien sûr, celle-ci est imparfaite : elle est déformée par notre péché, notre égoïsme, notre indifférence. Mais à travers notre amour, nous sommes reconnus comme enfants de Dieu. Le grand  désir de Dieu, c’est de nous voir nous accueillir et fraterniser ensemble. «Ce que je vous demande, c’est de vous aimer les uns les autres ». Que cette Eucharistie nous donne de puiser auprès de celui qui est à la source de tout amour.

Voici les lectures pour ce dimanche, quelques commentaires, et en documents annexés à ce message, les mots croisés du diacre Rioux (Canada) ainsi que mon homélie que je t’offre.

croix-diaconale2 Amis du Christ dans MessagesReçois, cher ami, chère amie dans le Christ, mes salutations amicales et fraternelles

Michel Houyoux, diacre permanent.

La première lecture est tirée du livre des Actes des Apôtres au chapitre 10 (25-26.34-35.44-48.)

Commentaire : Cet extrait des actes des apôtres, nous révèle  que Pierre  est l’apôtre des Romains !  Corneille est centurion de l’armée d’occupation, l’armée romaine (grade équivalent à celui de capitaine). Corneille faisait certainement partie des sympathisants des synagogues, peut-être même était-il un  non-juif qui adhère de coeur à la religion juive sans pour autant se soumettre à la circoncision, ni aux innombrables règles de la religion juive. Pierre a brisé un tabou en rencontrant Corneille car un juif ne devait pas entré chez un païen ! Le pas était franchi et le baptême de Corneille est devenu l’argument déterminant, que Pierre exposera dans l’Assemblée de Jérusalem ( livre des  Actes des apôtres au chapitre 15,8) en faveur de l’admission des païens dans l’Église. Dieu ne fait pas de différence entre les personnes, il accueille tout les peuples.

Texte

Comme Pierre arrivait, Corneille vint à sa rencontre, et se jetant à ses pieds, il se prosterna. Mais Pierre le releva et lui dit : « Reste debout. Je ne suis qu’un homme, moi aussi. » Alors Pierre prit la parole : « En vérité, je le comprends : Dieu ne fait pas de différence entre les hommes ; mais, quelle que soit leur race, il accueille les hommes qui l’adorent et font ce qui est juste. Pierre parlait encore quand l’Esprit Saint s’empara de tous ceux qui écoutaient la Parole. Tous les croyants qui accompagnaient Pierre furent stupéfaits, eux qui étaient Juifs, de voir que même les païens avaient reçu à profusion le don de l’Esprit Saint. Car on les entendait dire des paroles mystérieuses et chanter la grandeur de Dieu. Pierre dit alors : « Pourrait-on refuser l’eau du baptême à ces gens qui ont reçu l’Esprit Saint tout comme nous ? » Et il donna l’ordre de les baptiser au nom de Jésus Christ. Alors ils lui demandèrent de rester quelques jours avec eux.

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

Psaume 98 (1-4.6.)

Commentaire : Ce psaume dit très bien les deux amours de Dieu : son amour pour son peuple choisi, élu, Israël… et son amour pour l’humanité tout entière, ce que le psalmiste appelle les nations… . Le psalmiste voudrait que le monde entier partage son adoration.
Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ; par son bras très saint, par sa main puissante, il s’est assuré la victoire. Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations ; il s’est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison d’Israël ; la terre tout entière a vu la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière, sonnez, chantez, jouez ; au son de la trompette et du cor, acclamez votre roi, le Seigneur.

 « Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

La deuxième lecture est un extrait de la première lettre de saint Jean au chapitre 4,(7-10).

Commentaire : Ce texte parle d’amour à toutes les lignes, ou presque ! Il est donc bien dans la ligne des autres lectures de ce dimanche.  La communauté à laquelle l’apôtre  écrit (probablement à la fin du premier siècle) est en crise. Des faux prophètes de toute sorte risquent d’égarer les esprits dans d’interminables discussions théologiques. Pendant ce temps, on oublie l’essentiel. Dans ce texte, Saint Jean ramène sa communauté à l’essentiel, c’est-à-dire Dieu, c’est-à-dire l’Amour. S’il fallait résumer ce passage, on pourrait dire : Dieu est amour, tout amour humain vient de Dieu. Vous cherchez à connaître Dieu, dit Jean, vous avez bien raison, mais ne vous égarez pas avec toutes vos discussions sur la connaissance de Dieu : c’est bien simple, mettez-vous à son diapason. Puisque Dieu est Amour, tout ce qui en vous est Amour vient de Dieu ; et chaque fois que vous aimez, vous êtes au diapason de Dieu.

Texte

Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu, et ils connaissent Dieu. Celui qui n’aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour. Voici comment Dieu a manifesté son amour parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. Voici à quoi se reconnaît l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés

  « Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean au chapitre 15, 9-17.

Commentaire : Nous sommes tout-à-fait dans la ligne de la deuxième lecture : quand l’humanité connaîtra enfin Dieu tel qu’Il est, elle sera comblée de joie. Plus on lit la Bible, plus on est frappé de cette insistance : le seul problème de l’humanité, c’est de ne pas connaître Dieu, de se tromper sur Lui. Elle le prend pour un Juge terrible, alors que c’est un Père qui se réjouit de la joie de ses enfants.

Texte

Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie.Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera.Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

  « Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

Compléments

◊ Homélie pour le sixième dimanche de Pâques → Dieu est Amour (Jn 15, 9-17)

◊ Catéchèse → Amis de Jésus Christ (Jn 15, 9-17)

◊ Étude détaillée du psaume 98 (97) →  « Chantez au Seigneur un chant nouveau » (Ps 97)

Liens externes

◊  Amour de Dieu, amour des autres →   Vous êtes mes amis

◊ Liturgie dominicale avec des enfants →   Sixième dimanche de Pâques, année B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS