Malheur aux mauvais pasteurs qui conduisent le peuple de Dieu.

Posté par diaconos le 18 juillet 2012

Du livre de Jérémie au chapitre vingt-trois

Je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis

Je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis et tous les pays où je les ai dispersées. (Jr 26, 1-4)

01 Parole du Seigneur : Misérables bergers, qui laissent périr et se disperser les brebis de mon pâturage !02 C’est pourquoi – ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, contre les pasteurs qui conduisent mon peuple – À cause de vous, mes brebis se sont égarées et dispersées, et vous ne vous êtes pas occupés d’elles. Eh bien ! Moi je vais m’occuper de vous, à cause de vos méfaits, déclare le Seigneur.

03 Puis je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis de tous les pays où je les ai dispersées. Je les ramènerai dans leurs pâturages, elles seront fécondes et se multiplieront.
04 Je leur donnerai des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées et accablées, et aucune ne sera perdue, déclare le Seigneur.
05 Voici venir des jours, déclare le Seigneur,où je donnerai à David un Germe juste :il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence,il exercera dans le pays le droit et la justice.
06 Sous son règne, le royaume de Juda sera sauvé,et Israël habitera sur sa terre en sécurité.Voici le nom qu’on lui donnera :« Le-Seigneur-est-notre-justice ».
07 Oui, voici venir des jours – déclare le Seigneur – où, pour prêter serment, on ne dira plus : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays d’Égypte les fils d’Israël ».
08 Mais on dira : « Par le Seigneur vivant, qui a fait monter du pays du Nord les hommes de la maison d’Israël, qui les a ramenés de tous les pays où il les avait dispersés, et qui les fait demeurer sur leur propre sol ».
« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

Au temps de Jérémie et dans les siècles qui suivirent, dans les pays du Moyen Orient, comme en Grèce, les rois portaient le titre de Pasteur de leur peuple. Les reproches violents du Prophète Jérémie étaient adressés aux rois de Juda, à qui Dieu avait confié le peuple de l’ancienne alliance pour présider à toute son éducation religieuse et morale et le conduire enfin à son Sauveur. Ces rois abusaient de leur pouvoir (injustices sociales, alliances idolâtriques, crimes politiques, inconduite personnelle) et les chefs locaux s’enrichissaient aux dépens de leur communauté :

Malheur aux mauvais pasteurs qui conduisent le peuple de Dieu

Les rois de Judée conduisirent  leur peuple à la catastrophe de l’Exil où il  fut dispersé. (Verset 3)  Le Seigneur, le vrai berger rassemblera ses brebis égarées pour les ramener en Palestine. (Fin de l’Exil). C’est là le message d’espoir que donna le prophète Jérémie : « Je leur donnerai des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées et accablées, et aucune ne sera perdue, déclare le Seigneur.« 

Dieu délèguera ses pouvoirs d’administration à des gens qui prendront soin du peuple et tout particulièrement au Messie : « Voici venir des jours, déclare le Seigneur, où je donnerai à David un Germe juste : il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice. » On l’appellera : « Le Seigneur est notre Justice  » (Jr 23, 6) – C’était une manière de l’opposer au roi Sédécias, dernier roi de Juda.(1)

Le germe, c’est l’élément primitif d’un être vivant. Dans ce peuple  en décadence, Dieu  donnera un germe juste contenant toute la puissance de vie qui éclatera un jour. Ce germe réunit toutes les qualités du roi que le peuple attend : Jésus, le messie qui plus tard sera reconnu « Roi de l’Univers », un roi de justice, de miséricorde, de pardon.

À côté de ce roi juste, le prophète Jérémie annonce d’autres pasteurs. Il y aura des dirigeants décidés à assumer la responsabilité de leur charge. Ne nous référons plus au passé. C’est aujourd’hui que Dieu nous délivre. Le Seigneur est bien vivant et son action est toujours actuelle.

Aide-moi, Seigneur, à reconnaître ce que tu es en train de faire pour moi.

Que la tendresse manifestée par Dieu pour son peuple ouvre mon coeur à la détresse des personnes apeurées et accablées. Ayons la même ardeur de justice que celle de Dieu, Trinité Sainte.

(1) Sous son règne, Jérusalem a été détruite. Sa famille et lui-même furent exécutés peu après. C’est à ce roi que s’adressait la menace du prophète Jérémie.

01 Parole du Seigneur : Misérables bergers, qui laissent ..." onclick="window.open(this.href);return false;" >

Publié dans Ancien testament, Catéchèse, Dieu | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS