Seizième dimanche du temps ordinaire, année B

Posté par diaconos le 19 juillet 2012

Seizième dimanche du temps ordinaire, année B dans fêtes religieuses En-d%C3%A9barquant-J%C3%A9sus-vit-une-grande-foule.-Mc-6-30-34-300x227

En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de pitié envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les instruire longuement.

Comme le Seigneur a fait les jours et les nuits pour le travail et le repos, ainsi nous devons nous réserver des moments de repos pour reprendre haleine. Le Seigneur nous offre un jour par semaine pour l’honorer en même temps que pour nous reposer de tout ce qui nous incombe au long de la semaine. Le repos du dimanche est vraiment une volonté de Dieu qui nous est présentée pour notre plus grand bien, même physique. Que de gens se ruinent en ne se donnant jamais de repos !

Que d’enfants pourraient accuser leurs parents de ne jamais s’occuper d’eux pour leur manifester de l’amour. Bien sûr, on dit que le travail qu’on accomplit à outrance est en vue de procurer aux enfants un mieux-être, des vacances plus longues et plus au loin, peut-être aussi pour les munir de tout ce qui leur fait envie… On oublie trop facilement que ce dont les enfants ont le plus besoin, c’est une attention affective, des marques de tendresse et de compréhension. Pour leur donner cet essentiel, il faut prendre le temps de se reposer et de jouir de leur éveil à la vie. La PRIÈRE est indispensable pour notre vie spirituelle.

À l’écart, dans la solitude reposez-vous ! Quelle est ma part de calme que je mets volontairement dans mes journées, dans mes semaines ? Comment je passe mes vacances ? Profitons de nos vacances pour nous retremper par la lecture et la prière dans l’intimité du Christ sauveur.

Michel-houyoux-diacre1-210x300 berger dans La messe du dimanche

Michel Houyoux, diacre permanent

 Voici les lectures pour dimanche prochain ainsi que quelques commentaires. Dans la rubrique « Divers », vous trouverez mon homélie que je vous offre ainsi que quelques pistes intéressantes à suivre pour parler de Dieu avec vos enfants. Bon dimanche et bonne semaine.

 

Recevez, chers amis et chères amies, mes salutations amicales et fraternelles.

—————————————————————————————————————–

La première lecture est tirée du livre de Jérémie au chapitre 23

Commentaire : Dieu guide Lui-même son troupeau. En condamnant les mauvais bergers qui ont laissé s’égarer son Peuple, Dieu annonce qu’IL viendra Lui-même rassembler ses brebis de tous les pays. Cet oracle messianique sera pleinement réalisé par Jésus en son ÉGLISE. Prions le Seigneur de nous donner de vrais Pasteurs…

01  Parole du Seigneur : Misérables bergers, qui laissent périr et se disperser les brebis de mon pâturage !
02  C’est pourquoi – ainsi parle le Seigneur, le Dieu d’Israël, contre les pasteurs qui conduisent mon peuple – A cause de vous, mes brebis se sont égarées et dispersées, et vous ne vous êtes pas occupés d’elles. Eh bien ! Moi je vais m’occuper de vous, à cause de vos méfaits, déclare le Seigneur.
03  Puis je rassemblerai moi-même le reste de mes brebis de tous les pays où je les ai dispersées. Je les ramènerai dans leurs pâturages, elles seront fécondes et se multiplieront.
04  Je leur donnerai des pasteurs qui les conduiront ; elles ne seront plus apeurées et accablées, et aucune ne sera perdue, déclare le Seigneur.
05  Voici venir des jours, déclare le Seigneur, où je donnerai à David un Germe juste ;  il régnera en vrai roi, il agira avec intelligence, il exercera dans le pays le droit et la justice.
06  Sous son règne, le royaume de Juda sera sauvé, et Israël habitera sur sa terre en sécurité. Voici le nom qu’on lui donnera : « Le-Seigneur-est-notre-justice ».

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

 

——————————————————————————————————–

Psaume 22

Commentaire : Ce Psaume est un chant de louange au Seigneur qui est le Bon Berger. Il est certain que Jésus et aussi Marie ont prié ce Psaume et lorsque Jésus annonce dans l’Évangile qu’IL est le Bon Berger (Jn 10) IL fait sûrement allusion à ce Psaume que tous les Juifs priaient très souvent.

01  Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien.
2a  Sur des prés d’herbe fraîche,
2b  il me fait reposer.

2c  Il me mène vers les eaux tranquilles
03   et me fait revivre ; il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom.

04  Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure.

05  Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.

06  Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ; j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.
Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

——————————————————————————————————–

La deuxième lecture est tirée de la lettre aux Éphésiens au chapitre deux

Commentaire : Le Christ veut nous rassembler tous. En communiant au Sacrifice du Christ, nous pouvons enfin dépasser nos haines, nos sectarismes, nos divisions, Païens et Juifs, Musulmans et Chrétiens, Hommes de toutes races, Blancs, Jaunes et Noirs, Pauvres et Riches, réconcilions-nous dans le Christ, notre Paix et formons un seul Peuple en marche vers le Père. En nous libérant de tout juridisme par sa CROIX, Jésus a voulu nous rassembler tous dans son AMOUR.

13i  Frères, vous qui autrefois étiez loin du Dieu de l’Alliance, vous êtes maintenant devenus proches par le sang du Christ.
14  C’est lui, le Christ, qui est notre paix : des deux, Israël et les païens, il a fait un seul peuple ; par sa chair crucifiée, il a fait tomber ce qui les séparait, le mur de la haine,
15  en supprimant les prescriptions juridiques de la loi de Moïse. Il voulait ainsi rassembler les uns et les autres en faisant la paix, et créer en lui un seul Homme nouveau.
16  Les uns comme les autres, réunis en un seul corps, il voulait les réconcilier avec Dieu par la croix : en sa personne, il a tué la haine.
17  Il est venu annoncer la bonne nouvelle de la paix, la paix pour vous qui étiez loin, la paix pour ceux qui étaient proches.
18  Par lui, en effet, les uns et les autres, nous avons accès auprès du Père, dans un seul Esprit.

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

—————————————————————————————————————–

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc au chapitre six

Commentaire : Il est important que tous ceux qui se sont donnés au Seigneur pour son OEUVRE soient soutenus par des chrétiens qui prient le Seigneur de les remplir de son Esprit Saint afin qu’ils réalisent vraiment ce pour quoi le Seigneur les a choisis. Pendant que la barque conduisait Jésus et ses disciples vers une terre plus isolée, les foules s’y rendaient à pied car ils avaient soif de la Parole de Dieu. Aussi en débarquant, ils trouvèrent toute une foule enthousiaste. Jésus ne les laisse pas sur leur faim et avec ses apôtres, IL va vers les plus pauvres, les plus démunis.

Toutefois il ne faut pas s’y tromper et donner toujours priorité à l’action. Ici, Jésus a proposé un repos à ses apôtres, mais l’arrivée d’un si grand nombre de personnes est un signe pour Lui de continuer à annoncer la Parole de Dieu au détriment du repos des siens dans la PRIÈRE… comme pour nous il vaudrait mieux soigner un malade que de passer de longues heures à PRIER dans l’église… comme aussi il vaut mieux sacrifier une veillée de PRIÈRE pour demeurer à la maison avec des enfants qui ont besoin de surveillance. Toutefois, il faut se souvenir que très souvent,  Jésus se retirait dans la nuit pour aller prier.

On ne donne pas ce qu’on n’a pas. Il faut être rempli de Dieu pour pouvoir le communiquer aux autres… Si nous sommes pleins de Dieu, il rayonnera de nous une lumière surnaturelle qui permettra de sentir Dieu à travers notre personne… Une prière missionnaire conclut ainsi : ¨…afin que l’on pense à Dieu lorsque j’aurai passé.¨ Que cette prière devienne nôtre ! Dieu se manifeste constamment à nous par les événements que nous vivons car ils sont tous voulus de Dieu qui en tire le meilleur parti pour notre plus grand bien. Essayons de collaborer en éveillant sa PRÉSENCE dans notre vie par notre FOI…

30i  Après leur première mission, les Apôtres se réunissent auprès de Jésus, et lui rapportent tout ce qu’ils ont fait et enseigné.

31  Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, les arrivants et les partants étaient si nombreux qu’on n’avait même pas le temps de manger.

32  Ils partirent donc dans la barque pour un endroit désert, à l’écart.
33  Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup les reconnurent. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux.
34  En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de pitié envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les instruire longuement.

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

—————————————————————————————————————–

Divers

 Homélie :  cliquez ici → À l’écart, dans la solitude reposez-vous ! (Mc 6,31a)

Mots croisés bibliques : cliquez ici → Jésus a pitié de la foule

Fête religieuse commentée, cliquez ici → Marie de Magdala (Sainte Marie Madeleine) -Mémoire le 22 juillet.

 

Comme le Seigneur a fait les jours et les nuits ..." onclick="window.open(this.href);return false;" >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS