• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 6 septembre 2012

Vingt-troisième dimanche du temps ordinaire, année B

Posté par diaconos le 6 septembre 2012

Jésus guérit un sourd-muet

Le Christ guérit un sourd-muet. Demandons-lui de nous ouvrir les oreilles et les lèvres, pour qu'après avoir entendu la Bonne Nouvelle de l'Évangile, nous sachions l'annoncer à notre tour.

Le message de ce 23ième dimanche du temps ordinaire de l’Église est un message de salut. Les textes liturgiques retenus pour la messe font tous écho à ce don de Dieu pour tous : « Voici votre Dieu… Il va vous sauver » (Is 35,  4). Le psaume 145 chante tous les aspects de ce salut (justice, libération, guérison, protection) et l’Évangile nous  rapporte la guérison d’un sourd-muet. Quant à Jésus dont le nom signifie « Dieu sauve », il  incarne le salut promis par Dieu à son peuple.

Pour nous aujourd’hui, l’actualisation du salut est célébrée dans les sacrements de l’Église ; en chaque sacrement, la promesse de Dieu en Jésus-Christ s’accomplit. Le Christ ouvre nos oreilles et nos coeurs à sa Parole, pour qu’à notre tour nous l’annoncions.

Extrait de « Rencontre avec la Parole de vie  : Source d’Amour à la page  164.″ – Copyright 2012 by Michel Houyoux and Südwestdeutscher  Verlag für Hochschulschriften -  Tous droits réservés

Source → Rencontre avec la Parole de Vie: Année B : Source d’Amour

Voici les lectures bibliques choisies pour la messe dominicale, quelques commentaires et en annexe dans la rubrique « Divers »,  quelques articles en rapport avec la liturgie de cette 23ième  semaine du temps ordinaire.

Vingt-troisième dimanche du temps ordinaire, année B dans La messe du dimanche croix-diaconale  Recevez chers amis et chères amies mes salutations amicales et fraternelles

Michel Houyoux, diacre permanent

Source de l’image → jeanbesset.unblog.fr : la guérison d’un sourd muet

—————————————————————————————————————–

La première lecture est tirée du livre d’Isaïe au chapitre 35

Commentaire : C’est quand tout vous manque, jusque dans la santé, qu’on mesure la valeur de chaque chose. Le peuple élu en a fait plusieurs fois l’expérience et chaque fois que son peuple était dans la misère, Dieu lui envoyait des prophètes pour l’appeler à l’espérance. Dans cet extrait du livre d’Isaïe, le Prophète nous invite à entrer dans la FÊTE. La BONNE NOUVELLE, c’est que Dieu est avec nous, au milieu de nous. IL transforme la vie des hommes, faisant entendre la BONNE NOUVELLE aux sourds que nous sommes, rendant un pas léger à ceux qui se traînent et la LOUANGE à ceux qui n’ont plus de souffle pour chanter leur joie…

Texte

04  dites aux gens qui s’affolent : « Prenez courage, ne craignez pas. Voici votre Dieu : c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver.»

05  Alors s’ouvriront les yeux des aveugles et les oreilles des sourds.
06  Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie. L’eau jaillira dans le désert, des torrents dans les terres arides.

7a  Le pays torride se changera en lac; la terre de la soif en eaux jaillissantes.
Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

Psaume 145

Commentaire : Ce psaume est une Hymne au Seigneur qui vient au secours de ses pauvres. Les pauvres, ceux qui le sont dans leur cœur peuvent enrichir le monde de leur JOIE. Le Christ a été envoyé pour porter la BONNE NOUVELLE aux pauvres…

Extrait

07  il fait justice aux opprimés ; aux affamés, il donne le pain ; le Seigneur délie les enchaînés.
08  Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse les accablés, le Seigneur aime les justes,
9a  le Seigneur protège l’étranger.
9b  Il soutient la veuve et l’orphelin,
10b  ton Dieu, ô Sion, pour toujours !
Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

La deuxième lecture est tirée de la lettre de Jacques au chapitre deux

Commentaire : C’est le vrai socialisme : la Fête est ouverte aux pauvres. L’Assemblée chrétienne doit être l’endroit privilégié où chacun se sent vraiment accueilli. Il y va de notre rôle de prophète de la FÊTE ÉTERNELLE. Ne l’oublions pas, notre Baptême nous a faits PRÊTRE, PROPHÈTE et ROI. Un chrétien, c’est un PROPHÈTE de la VIE ÉTERNELLE.

Extrait

01   Mes frères, ne mêlez pas des considérations de personnes avec la foi en Jésus Christ, notre Seigneur de gloire.

02  Imaginons que, dans votre assemblée, arrivent en même temps un homme aux vêtements rutilants, portant des bagues en or, et un homme pauvre aux vêtements sales.

03  Vous vous tournez vers l’homme qui porte des vêtements rutilants et vous lui dites : « Prends ce siège, et installe-toi bien » ; et vous dites au pauvre : « Toi, reste là debout », ou bien : « Assieds-toi par terre à mes pieds ».

04  Agir ainsi, n’est-ce pas faire des différences entre vous, et juger selon des valeurs fausses ?
05  Écoutez donc, mes frères bien-aimés ! Dieu, lui, n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres aux yeux du monde ? Il les a faits riches de la foi, il les a faits héritiers du Royaume qu’il a promis à ceux qui l’auront aimé.

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

De l’Évangile de Marc au chapitre sept

Commentaire : Nous sommes en terre païenne et l’évangéliste Marc a vu dans cette guérison d’un païen le signe de la future mission de l’Église

Les païens de la Décapole ne connaissaient pas l’Écriture et n’étaient pas  en attente du MESSIE comme les Juifs, mais Jésus parcourut leur pays pour leur donner la chance de le connaître.En la personne de ce sourd-muet, ils rencontrèrent le Christ. Jésus utilisa les procédés de la médecine de son temps pour préparer la foule au miracle qu’il va accomplir et aussi à le reconnaître.

Nous aussi plus que d’autres la chance de connaître Jésus, mais il arrive que nous demeurons sourds à sa PAROLE parce qu’elle nous dérange… L’ÉVANGILE est un peu comme l’alphabet, il ne peut y manquer une lettre sans que toute la structure du langage parlé ou écrit soit déséquilibrée… La PAROLE de Dieu forme un tout dont il ne nous est pas loisible d’enlever un mot, une syllabe… Nous aimerions parfois faire un choix : AIMER celui qui est aimable et qui nous aime, puis mettre de côté celui qui n’est pas aimable qui est agressif… Dans son Commandement d’AMOUR, Jésus englobe le monde entier en commençant par les plus proches.

Quand nous aurons expérimenté personnellement la force et la suavité de la PAROLE de Dieu, nous pourrons vraiment la faire goûter aux autres et leur en donner le désir. .

Chaque fois que Dieu a voulu communiquer avec l les hommes, il les a attirés dans le désert…,  lieu de silence, de jeûne, de privations… Loin de la foule et du bruit, nous pourrons nous mettre à l’écoute et mieux ouvrir notre cœur. Pour opérer dans les coeurs, Dieu crée une zone de solitude. Si nous avions un endroit bien à nous où nous pourrions nous retirer aux moments de tempête, la PAIX reviendrait vite.

Il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ! Ne sommes-nous pas souvent volontairement sourds aux appels du Christ, de l’Église, de nos frères ?

Il n’y a pas pire muet que celui qui ne veut pas parler, pourrions-nous dire aussi. Nous devons parler pour dénoncer l’injustice. Nous devons parler pour encourager telle personne. nous devons parler pour dire notre foi, mais souvent nous nous taisons par lâcheté…

Extrait

31  Jésus quitta la région de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction du lac de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole.
32  On lui amène un sourd-muet, et on le prie de poser la main sur lui.
33  Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, prenant de la salive, lui toucha la langue.
34  Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
35  Ses oreilles s’ouvrirent ; aussitôt sa langue se délia, et il parlait correctement.
36  Alors Jésus leur recommanda de n’en rien dire à personne ; mais plus il le leur recommandait, plus ils le proclamaient.
37  Très vivement frappés, ils disaient : « Tout ce qu’il fait est admirable : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Copyright AELF – 1980 – 2006 – Tous droits réservés

——————————————————————-

DIVERS

Catéchèse : cliquez ici  → Jésus fait entendre les sourds et parler les muets.(Mc 7, 37)

Le huit septembre, l’Église, dans sa liturgie,  fête la naissance de la Vierge Marie… Suite ici → Fête de la nativité de la Vierge Marie

 Mots croisés bibliques : cliquez ici Jésus guérit un sourd-muet

Le message de ce 23ième dimanche du temps ordinaire de l'Église ..." onclick="window.open(this.href);return false;" >

Publié dans La messe du dimanche, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS