Qui est le plus grand ?

Posté par diaconos le 20 septembre 2012

Homélie pour le 25ième dimanche du temps ordinaire, année B                                                                                                                        

 Références bibliques → Sg 2,112-20 ; Psaume 53 ; Jc 3, 18-4,3 ; Mc 9, 30-37

Qui est le plus grand ?

Qui est le plus grand ? dans Homélies 125D-300x149

Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille ne m’accueille pas moi, mais Celui qui m’a envoyé. (Mc 9, 37)

Jésus et ses disciples venaient d’arrivés à la maison à Capharnaüm et Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Ils se taisaient, car, sur la route, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. (Mc 9, 33-34)

Nous sommes trop souvent encombrés de nous-mêmes, empêtrés dans nos petits soucis, préoccupés de notre petit confort personnel, de notre compte bancaire, de notre avancement, de notre santé. Du coup, nous passons à côté de la souffrance des autres ou nous passons tout simplement à côté de Dieu.

S’étant assis, Jésus fit venir ses disciples près de lui et commença alors une magnifique catéchèse. « Vous voulez être le premier ? » Pourquoi pas ? Mais alors soyez les  derniers des serviteurs et même les serviteurs des plus petits. (Mc9, 35)

 En parlant ainsi, Jésus n’entend pas les reléguer à une place peu honorable. Pour Jésus, être serviteur ne signifie pas être un esclave. Au contraire, le serviteur est jugé d’être utile à Dieu et aux autres. Jésus lui-même s’est donné ce titre : il affirme haut et fort qu’il vient pour servir. Il est le serviteur par excellence annoncé par le prophète Isaïe (Is 43, 55). Il est ce serviteur patient, humble qui justifie les multitudes (Is 53, 11) « Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude »   (Mc 10, 45)

Les apôtres comprendront surtout ces paroles le soir du Jeudi saint  quand Jésus prendra la peine de leur laver les pieds. Le Christ, agenouillé devant ses apôtres pour laver leurs pieds, nous montre qu’il n’y a rien de déshonorant à servir.

Beaucoup de mères de famille se lèvent souvent de table pour répondre aux besoins de leur famille ou de leurs invités et le font volontiers et joyeusement comme le Christ. Elle diraient volontiers comme lui : « Je suis celle qui sert ». mais elles sont trop souvent humiliées parce que cet humble dévouement n’est pas reconnu  ni estimé par le conjoint, les enfants, la société ….

Nous sommes tous invités à entrer dans cette dynamique du service.  Les occasions ne manquent pas. Les petits services ne sont pas les moins importants : servir à table, remplacer un compagnon de travail pour un temps, offrir un café, une bière, visiter un malade, aider un enfant à faire son devoir, céder une place assise dans le bus, faire les courses de la personne âgée, prendre le temps d’écouter la personne angoissée … Ayons un peu d’imagination ! Beaucoup d’indications de petits services nous viendront à l’esprit.  C’est le service qui donnera de la valeur à notre vie.

Nous sommes gagnants parce que le service rapproche les hommes, crée un monde fraternel où le service perd son caractère de corvée pour devenir un service d’ami.

À l’exemple du Christ, l’Église est pleinement servante, quand elle s’occupe des enfants, des petits, des abandonnés, des exclus. L’enfance nous rappelle les vertus indispensables pour avoir part au  royaume des cieux : la simplicité, la confiance, l’abandon, la capacité d’émerveillement. N’hésitons pas un instant à devenir pleinement les humbles serviteurs de Dieu. C’est la meilleure manière pour entendre le soir de notre vie, le Seigneur nous dire  en retour :  « Bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton maître »

Amen.

croix-diaconale2 25ème dimanche ordinaire dans L'Église

Avec mes salutations amicales et fraternelles

Michel Houyoux, diacre permanent

Lien externe

Capharnaüm, la ville de Jésus

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS