Fête de la Sainte Trinité

Posté par diaconos le 25 mai 2013

Image de prévisualisation YouTube

Quand il s’agit de parler de Dieu, aucune expression ne peut prétendre dire pleinement et parfaitement qui Il est. Ce que nous pouvons en dire de mieux, c’est ce que Jésus nous a révélé : Dieu est Père, Fils et Esprit. Nous privilégions ces trois noms et nous les considérons comme les trois plus beaux noms de Dieu.

Fête de la Sainte Trinité dans fêtes religieuses sainte-trinite-300x267

Dieu n’est pas le solitaire de l’Univers. Il est la famille créatrice, la famille de l’Esprit qui nous fait vivre dans la foi, l’amour et l’espérance. Les chrétiens croient en un seul Dieu en trois personnes et chacune des trois personnes divines est Dieu tout entier. Le mystère de la Sainte Trinité est le mystère central de notre foi. Il est la source de tous les autres mystères de la foi. Jésus a révélé que Dieu est Père dans un sens inouï.

En cette fête de la Sainte Trinité, nous sommes invités à contempler Dieu :  Père, Fils et Esprit Saint. Nous pouvons ainsi saisir l’occasion de reconnaître les dons de la famille divine comme ce que nous devons, sur un autre plan, à nos pères et à nos mères. Chantons la louange, rendons grâce, bénissons et adorons notre Dieu trinitaire. Chacun d’entre nous peut et doit rendre témoignage de sa foi au Dieu unique et Trinité, dans sa vie de tous les jours.

Voici les lectures pour la messe  de dimanche prochain  et quelques dossiers archivés à  consulter.

Reçois cher ami, chère amie dans le Christ, mes salutations amicales et fraternelles.

Michel Houyoux, diacre permanent

Source de l’imageLumierededieu.eklablog.com

 La première lecture est tirée du livre des proverbes (Pr 8, 22-31)

 Écoutez ce que déclare la Sagesse : « Le Seigneur m’a faite pour lui au commencement de son action, avant ses œuvres les plus anciennes. Avant les siècles j’ai été fondée, dès le commencement, avant l’apparition de la terre. Quand les abîmes n’existaient pas encore, qu’il n’y avait pas encore les sources jaillissantes, je fus enfantée.  Avant que les montagnes ne soient fixées, avant les collines, je fus enfantée. Alors que Dieu n’avait fait ni la terre, ni les champs, ni l’argile primitive du monde, lorsqu’il affermissait les cieux, j’étais là. Lorsqu’il traçait l’horizon à la surface de l’abîme, chargeait de puissance les nuages dans les hauteurs et maîtrisait les sources de l’abîme, lorsqu’il imposait à la mer ses limites, pour que les eaux n’en franchissent pas les rivages, lorsqu’il établissait les fondements de la terre, j’étais à ses côtés comme un maître d’œuvre. J’y trouvais mes délices jour après jour, jouant devant lui à tout instant, jouant sur toute la terre, et trouvant mes délices avec les fils des hommes. »

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

Psaume : Ps 8, 4-5, 6-7, 8-9

R/ O Seigneur, notre Dieu, qu’il est grand, ton nom, par tout l’univers !

À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu fixas, qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ?

Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur ; tu l’établis sur les œuvres de tes mains, tu mets toute chose à ses pieds.

Les troupeaux de bœufs et de brebis, et même les bêtes sauvages, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui va son chemin dans les eaux.

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

La deuxième lecture est tirée de la lettre aux Romains au chapitre cinq

Frères, Dieu a fait de nous des justes par la foi ; nous sommes ainsi en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a donné, par la foi, l’accès au monde de la grâce dans lequel nous sommes établis ; et notre orgueil à nous, c’est d’espérer avoir part à la gloire de Dieu.
Mais ce n’est pas tout : la détresse elle-même fait notre orgueil, puisque la détresse, nous le savons, produit la persévérance ; la persévérance produit la valeur éprouvée ; la valeur éprouvée produit l’espérance ; et l’espérance ne trompe pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné.
« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

De l’évangile de Jésus Christ selon saint Jean au chapitre seize (Jn 16,12-15)

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « J’aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l »instant vous n’avez pas la force de les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu’il aura entendu ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce qui appartient au Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. »
« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

Archives

◊   Fête de la Sainte Trinité : Dieu n’est pas le solitaire de l’Univers.

◊   Bien-aimés de Dieu, Trinité d’amour (Jn 16, 12-15)

◊  O Seigneur, notre Dieu, qu’il est grand ton nom par toute la terre ! (Psaume 8 )

Liens externes

◊   Catéchèse →    Fête de la Sainte Trinité

◊   Homélie → Dieu nous est proche

◊ Liturgie de la Parole avec des enfants :    Fête de la Sainte Trinité

Image de prévisualisation YouTube Quand il s’agit de parler de Dieu, aucune expression ne peut prétendre dire pleinement et parfaitement qui Il est. Ce que nous pouvons en dire de mieux, c’est ce que Jésus nous a révélé : Dieu est Père, Fils et Esprit. Nous privilégions ces trois noms ..." onclick="window.open(this.href);return false;" >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS