Trentième dimanche du temps ordinaire de l’anné C

Posté par diaconos le 25 octobre 2013

Trentième dimanche du temps ordinaire de l'anné C dans La messe du dimanche 30eme-dimanche-du-temps-ordinaire-annee-c

C’est certain que personne dans nos assemblées ne se reconnaît dans ce pharisien prétentieux et méprisant : les pharisiens, ce sont toujours les autres. Difficile aussi de nous reconnaître dans ce publicain qui appartient à la catégorie des pécheurs publics. Et pourtant, si nous avons l’humilité de nous laisser interpeller par la parole de Jésus, nous pourrions peut-être découvrir qu’il y a en nous un pharisien qui s’ignore et aussi, un publicain qui aurait bien besoin de se reconnaître comme tel. Devant Dieu, nous sommes tous au même point : pécheurs, incapables de nous sauver seuls, nous avons besoin de nous en remettre à l’amour du Christ.

Les lectures choisies pour ce 30ième dimanche du temps ordinaire, proclament l’impartialité de Dieu avec les mots de Ben Sirac le Sage (première lecture) et de l’apôtre Paul (2ième lecture). Dieu ne fait pas de différence entre les hommes ; il regarde le coeur et ne s’arrête pas aux apparences. Il est attentif à l’homme (psaume) et il est proche des personnes qui l’invoquent. Jésus nous rappelle sans cesse l’importance de l’attitude du cœur. Seul compte pour Dieu, l’amour. Seules importent la manière dont nous accomplissons, chaque jour, les petits gestes du service et du partage, et la manière dont nous prions et nous situons devant lui.

Source de l’image

Église catholique du Var


La première lecture est tirée du livre de l’Ecclésiastique

Note 1 : Le livret de l’Ecclésiastique, appelé aussi le Siracide ou encore La Sagesse de Ben Sirac est l’un des livres sapientiaux de l’Ancien Testament écrit vers 200 avant J.-C. Le Siracide tient son nom de son auteur le rabbin Jésus Ben Sirakh (Ben Sira; Ben Sirach). Les Juifs et les protestants considèrent ce livre comme apocryphe. Seuls les Juifs alexandrins et les catholiques l’ont considéré comme un livre saint. L’Ecclésiaste a été conservé et l’Ecclésiastique rejeté, on peut y voir deux visions opposées de la sagesse, élaborées à une époque où de grandes controverses allaient aboutir à la formation des « sectes » juives.

Note 2 : Ben Sirac a ouvert une école de sagesse à Jérusalem vers 180 av. J.C. ; c’est pour cela qu’on l’appelle souvent  Ben Sirac le Sage ; à cette époque la Palestine était sous domination grecque depuis la conquête d’Alexandre en 332.

Note 3:  Le pauvre, l’opprimé, l’orphelin, la veuve : les quatre situations énumérées ici sont les quatre situations-type de pauvreté dans la société de l’Ancien Testament ; ce sont ces quatre catégories de personnes défavorisées que la Loi protège

Commentaire : le plus beau, le plus riche des sacrifices, la plus belle cérémonie ne remplacent pas les dispositions du coeur.

Car le Seigneur est un juge qui ne fait pas de différence entre les hommes. Il ne défavorise pas le pauvre, il écoute la prière de l’opprimé. Il ne méprise pas la supplication de l’orphelin, ni la plainte répétée de la veuve.

Celui qui sert Dieu de tout son coeur est bien accueilli, et sa prière parvient jusqu’au ciel. La prière du pauvre traverse les nuées ;tant qu’elle n’a pas atteint son but, il demeure inconsolable. Il ne s’arrête pas avant que le Très-Haut ait jeté les yeux sur lui, prononcé en faveur des justes et rendu justice.

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

—————————————————————————————————————–
Psaume 34,2-3.16.18-19.23.

Commentaire : nous retrouvons dans ces quelques versets quelque chose que nous avons entendu dans la première lecture : cette même découverte d’un Dieu proche de l’homme et, en particulier, de l’homme qui souffre ; « Le Seigneur est proche du coeur brisé »

Le Seigneur entend le cri des personnes qui l’appellent. « De toutes les angoisses, il les délivre. Il est proche du cœur brisé, il sauve l’esprit abattu » (Ps 33, 18-19) Apprenons du psalmiste à relever la tête. Partageons avec les gens que nous rencontrerons cette certitude d’être tous écoutés et aimés de Dieu, attentif à toutes nos supplications.

Copyright 2012 by the author and Südwestdeutscher Verlag für Hochschulschriften. All rights rerseved – Saarbrücken 2012  

  Auteur : cliquez ici →    Michel Houyoux    Source →     Rencontre avec la Parole de Vie / 978-3-8416-9800-1

Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres.Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris.Le Seigneur entend ceux qui l’appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre.

Il est proche du coeur brisé, il sauve l’esprit abattu. Le Seigneur rachètera ses serviteurs : pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

La deuxième lecture est tirée de la lettre de saint Paul Apôtre à Timothée au chapitre 4,6-8.16-18.

Commentaire : ces quelques versets  sont le testament de Paul, son dernier adieu à Timothée. Paul est dans sa prison à Rome, il sait maintenant qu’il n’en sortira que pour être exécuté ; le moment du grand départ est arrivé. Paul dresse ici son bilan.

Car moi, me voici déjà offert en sacrifice, le moment de mon départ est venu. Je me suis bien battu, j’ai tenu jusqu’au bout de la course, je suis resté fidèle. Je n’ai plus qu’à recevoir la récompense du vainqueur : dans sa justice, le Seigneur, le juge impartial, me la remettra en ce jour-là, comme à tous ceux qui auront désiré avec amour sa manifestation dans la gloire. La première fois que j’ai présenté ma défense, personne ne m’a soutenu : tous m’ont abandonné. Que Dieu ne leur en tienne pas rigueur. Le Seigneur, lui, m’a assisté. Il m’a rempli de force pour que je puisse annoncer jusqu’au bout l’Évangile et le faire entendre à toutes les nations païennes. J’ai échappé à la gueule du lion ; le Seigneur me fera encore échapper à tout ce qu’on fait pour me nuire. Il me sauvera et me fera entrer au ciel, dans son Royaume. A lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen.

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

—————————————————————————————————————–

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc au chapitre 18,9-14.

Commentaire : Jésus nous décrit ici deux attitudes différentes, très typées, schématisées et il veut nous faire réfléchir sur notre propre attitude : nous allons découvrir probablement que nous adoptons l’une ou l’autre suivant les jours. Dans cet extrait, il est question des dispositions du cœur. Cette parabole est une superbe mise en images de la première béatitude : « Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux ».
Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient tous les autres : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain.

Le pharisien se tenait là et priait en lui-même : ‘Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.’ Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : ‘Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis !’ Quand ce dernier rentra chez lui, c’est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. ».

« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

Compléments

◊ Catéchèse → Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. (Lc 18, 9-14)

◊ Anniversaire de la naissance de Chiara Luce Badano →  29 octobre 1971

Liens externes

◊ Préparer la messe dominicale avec des enfants →Trentième dimanche ordinaire, année C

Le pharisien et le publicain

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS