• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 26 mai 2014

Le retour de Jésus au Père

Posté par diaconos le 26 mai 2014

La fête de l’Ascension marque une sorte de rupture importante dans la relation de Jésus avec ses disciples : absence physique auprès des siens et commencement du temps d’une autre présence. En instituant l’Eucharistie, mémorial de sa passion et de sa résurrection, Jésus a donné à l’Église le mystère de sa présence aimante et agissante.  Célébrer le mystère de l’Ascension, c’est proclamer que le ciel est la destinée de toute personne. Toute personne est aimée pour elle-même : nous sommes attendus dans le cœur de Dieu et dans sa gloire. Le Christ, une fois pour toutes (2ième lecture) nous a obtenu cette promesse d’éternité bienheureuse. Références dans la Bible : AC  1, 1-11 ; Ps 46 ; Ep 1, 17-23 ; Mt 28, 16-20

La fête de l’Ascension marque une sorte de rupture importante dans la relation de Jésus avec ses disciples : absence physique auprès des siens et commencement du temps d’une autre présence. En instituant l’Eucharistie, mémorial de sa passion et de sa résurrection, Jésus a donné à l’Église le mystère de sa présence aimante et agissante. Célébrer le mystère de l’Ascension, c’est proclamer que le ciel est la destinée de toute personne. Toute personne est aimée pour elle-même : nous sommes attendus dans le cœur de Dieu et dans sa gloire. Le Christ, une fois pour toutes (2ième lecture) nous a obtenu cette promesse d’éternité bienheureuse.
Références dans la Bible : AC 1, 1-11 ; Ps 46 ; Ep 1, 17-23 ; Mt 28, 16-20

Luc a raconté dans son évangile toute la suite des actions de Jésus et ses enseignements, depuis le début jusqu’au jour où, après avoir donné par  l’Esprit Saint (Pentecôte) ses instructions aux apôtres qu’il avait choisis, il fut enlevé dans le ciel (Ascension). C’est à eux qu’après sa passion, il se montra vivant ; il leur en donna plusieurs preuves par ses apparitions  et il leur parla encore du Royaume de Dieu.

Dans un autre récit, les actes des apôtres, il raconte le cheminement de la communauté des disciples et les débuts de l’Église après la résurrection de Jésus. Le lien commun des deux ouvrages est l’Ascension, le retour de Jésus au Père, suivi de l’envoi de l’Esprit Saint qui fonde la mission universelle de l’Église.

Au cours d’un dernier repas, Jésus demanda à ses disciples de ne pas quitter Jérusalem  mais d’y attendre l’accomplissement de la promesse de son Père, celle que vous m’avez entendu faire : Jean a baptisé avec de l’eau , mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés dans l’Esprit-Saint.

Ainsi réunis, ils le questionnèrent : « Est-ce maintenant que tu vas restaurer le royaume d’Israël ? » Il leur répondit : « Ce n’est pas à vous de savoir le temps ni les moments que le Père a fixés de son autorité. Mais le Saint Esprit va descendre sur vous, il vous donnera la force, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux confins du monde.

À ces mots, sous leurs yeux, il s’éleva de terre, puis un  nuage le déroba à leurs regards. Or tandis qui le suivaient des yeux s’éloignant dans le ciel, voici que leur apparurent deux hommes vêtus de blanc qui leur dirent : « Galiléens que restez-vous là à regarder vers le ciel ? Ce Jésus qui vient de vous être enlevé vers le ciel, en reviendra fe la même manière que vous l’avez vu monter. »

Extrait des Actes des apôtres, chapitre un, versets 1 à 12

Chacun des évangiles, a sa manière,  s’achève sur un envoi en mission des apôtres (Mt 28, 16-20 ; Mc 16, 14-15 ; Lc 24, 44-48 ; Jn 20, 19-21) Dès la première page des Actes des apôtres, son auteur rappelle les exigences de la mission de l’Église  en rapportant des paroles de Jésus. Lorsque l’Église, lorsqu’une communauté d’église cesse d’être missionnaire,  elle n’est plus l’église du Christ.

Jésus a multiplié les preuves de sa résurrection auprès des disciples qui auront pour mission d’en être les témoins (Mt 28, 6-7 ; Mc 16, 6 ; Lc 8, 41-42 ; Lc 24, 34 ; Mt 28, 9-10 ; Jn 20, 14-17 ; Lc 24, 13-25 ; Mt 28, 16-20) et en s’élevant ensuite vers le ciel, il montra à ses apôtres le but final de la résurrection. Il leur révéla ainsi le sens de son histoire : venu du Père, il retourne vers le Père, mais il n’y retourne pas seul, il entraîna avec lui tout un peuple de prisonniers qu’il arracha à la puissance des ténèbres pour les faire entrer dans son Royaume de lumière : « IL nous a arrachés au pouvoir des Ténèbres, et nous a fait passer dans le Royaume du Fils qu’il aime. En lui nous sommes rachetés et pardonnés de nos péchés » (Co 1, 13)

Être témoins du Christ, c’est aussi témoigner autour de nous de la réalité de ce Royaume des cieux annoncé par Jésus ; un royaume qui n’est pas établi sur le pouvoir et sur l’argent, mais un royaume d’amour, de justice et de paix. Ce royaume n’est pas à chercher dans les nuages, il est déjà au milieu de nous : il n’arrive pas comme une révolution ou un changement de saison. Ce royaume est à l’œuvre dans les personnes qui ont accepté la Bonne Nouvelle. Celles qui croient en Dieu possèdent déjà le Royaume.

Compléments

◊  Jésus ressuscité emporté près de Dieu, dans la gloire → Ascension du Seigneur – Solennité (Lc 24. 46-53)

◊ Solennité de l’Ascension du Seigneur  →  La fête de l’Ascension, année A

◊ Être témoin du Christ →    Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit, qui viendra sur vous. (Ac 1,8)

Liens externes

◊  L’église catholique de Paris  → Ascension du Seigneur – Diocèse de Paris

◊ Fête de l’Ascension de Jésus →   Ascension de Jésus  origine, signification

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS