Homélie pour le Baptême de Léa

Posté par diaconos le 27 mai 2014

                                Homélie pour le Baptême de Léa                                                                      

L’évangéliste Marc relate dans son évangile au chapitre dix que l’on présentait à Jésus des enfants pour les lui faire toucher, mais les disciples les rabrouaient, voyant cela Jésus se fâcha…. Il les embrassa, les bénit et leur imposa  les mains.

Ceci nous révèle un Jésus très humain, proche de nous…un Jésus qui se fâche quand il n’est pas d’accord…un Jésus tendre, aimant, sensible, un Jésus qui embrasse…

Quand on aime un enfant, quand on embrasse un enfant, quand on défend les enfants…on continue ainsi une attitude profonde de Jésus ! .

Pour Jésus, il n’y a pas d’être insignifiant : le plus petit, le plus faible, le plus sans défense, est le plus sacré !

Celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu comme fait un enfant, n’y entrera pas !

Comprenons bien la profondeur de cette affirmation de Jésus : c’est une invitation à nous mettre en relation avec Dieu dans une totale dépendance de Lui. Comme l’enfant qui se jette entre les bras de sa maman, et qui lui fait absolue confiance… pour tout, ainsi devrait être notre attitude à l’égard de Dieu.

Jésus nous dit à travers cette page d’Évangile : Soyez ainsi devant votre Père du ciel.

Le baptême que Léa va recevoir est un sacrement. C’est aussi une grande fête pour sa famille et pour toute l’Église. Par le choix de ses parents qui demande pour Léa le Baptême, leur enfant devient solidaire d’une longue histoire d’amour, celle de l’Alliance entre Dieu et les hommes : Dieu lui offre aujourd’hui sa grâce pour qu’elle puisse naître à sa vie.

En Église, autour de Léa, nous reconnaissons que Dieu l’aime comme un Père, c’est à dire d’un amour gratuit, total et définitif. Léa est invitée à entrer dans l’Église, à accueillir, elle aussi, la Bonne Nouvelle du Fils de Dieu et à participer au mystère de son amour infini. Elle est appelée à vivre de l’Esprit Saint qui fait de nous des enfants de Dieu, à passer de la mort du péché à la vie éternelle.

Son Baptême, aujourd’hui est un engagement ! Sa famille et la communauté chrétienne s’engagent à la conduire jusqu’au jour où elle pourra professer personnellement sa foi et devenir responsable à son tour, du bonheur et du salut de ses frères et de ses sœurs

En demandant le baptême pour Léa, sa famille s’engage à lui faire connaître le Christ, à lui apprendre l’amour de Dieu et l’amour des hommes, à lui faire chercher le bonheur dans la voie que trace l’Évangile.

Après le Baptême, ses parents et sa famille auront le devoir de l’éveiller progressivement à la foi : de l’éveiller à l’amour que Dieu lui porte et qu’elle peut porter à Dieu ; de l’inviter à penser à Dieu, le prier, lui parler, l’écouter, le rencontrer.

Dans le cadre de l’éveil à la foi , il est bon de participer à des célébrations communautaires, où grands et petits chantent, prient et écoutent la Parole de Dieu.

Cet « éveil à la foi » se fait aussi par le temps que l’on passe avec l’enfant pour rencontrer Dieu dans la prière, le soir ou le matin ou encore spontanément au fil de la journée. On priera simplement avec des mots d’enfants. Vous  lui apprendrez progressivement le signe de la croix, le « Notre Père » et le « Je vous salue Marie ».

Cet éveil à la foi se fera aussi par la participation régulière  au rassemblement dominical des chrétiens, la messe du dimanche.

Le Baptême de Léa est donc un point de départ. À vous, ses parents, parrains et marraines,  incombe la responsabilité de l’éveiller progressivement à la foi.

Le Baptême est le sacrement de la foi. Il est la source de la vie nouvelle dans le Christ ;  vie de laquelle jaillit toute la vie chrétienne. Il est le fondement de toute vie chrétienne et la porte qui ouvre l’accès aux autres sacrements.

Amen

                                                                                              croix diaconale  

Michel Houyoux, diacre permanent

Complément

◊    BAPTÊME D’UN JEUNE ENFANT →  Homélie pour le baptême d’un enfant de sept ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS