• Accueil
  • > Archives pour septembre 2014

Vingt-troisième dimanche du temps ordinaire, année A

Posté par diaconos le 2 septembre 2014

Bonjour chers amis et chères amies dans le Christ, la continuité d’un groupe est chose difficile ! Au départ tout va bien, mais quand le premier élan tombe, on revient facilement au « quant à soi« . L’ÉGLISE n’échappe pas à la difficulté. L’unité d’amour qui devrait la caractériser n’est pas une paix tranquille et sans histoire. La réconciliation doit souvent s’imposer et chacun doit être reconnaissant à qui le mène vers le pardon mutuel. Il est difficile de construire le Royaume… Voici les lectures pour dimanche prochain, quelques commentaires et en annexe, dans la rubrique « Divers », mon homélie que je vous dédicace ainsi que divers autres documents (Catéchèse, historicité, enseignement).

Avec mes salutations amicales et fraternelles

Michel Houyoux, diacre permanent

La première lecture est tirée du livre d’Ezéchiel au chapitre 33,7-9.

Commentaire: Parler au NOM de Dieu, quoi de plus inconfortable ! Surtout quand il s’agit de contester la conduite répréhensible de ceux qui agissent mal… C’est de nos efforts, non de nos réussites que nous aurons à rendre compte. Nous sommes tous responsables les uns des autres, nous sommes solidaires du monde entier…


« Fils d’homme, je fais de toi un guetteur pour la maison d’Israël. Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part.

Si je dis au méchant : ‘Tu vas mourir’, et que tu ne l’avertisses pas, si tu ne lui dis pas d’abandonner sa conduite mauvaise, lui, le méchant, mourra de son péché, mais à toi, je demanderai compte de son sang. Au contraire, si tu avertis le méchant d’abandonner sa conduite, et qu’il ne s’en détourne pas, lui mourra de son péché, mais toi, tu auras sauvé ta vie. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

Psaume 95(94),1-2.6-9.

Commentaire : Ce psaume que l’ÉGLISE proclame tous les jours par ses moines et ses religieux, exhorte à ADORER le Seigneur tout en le remerciant de ses multiples faveurs et de sa grande MISÉRICORDE. Il nous invite à lutter contre les tentations et à vivre sous la Volonté de Dieu.

Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons notre Rocher, notre salut ! Allons jusqu’à lui en rendant grâce, par nos hymnes de fête acclamons-le !

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous, adorons le Seigneur qui nous a faits. Oui, il est notre Dieu ; nous sommes le peuple qu’il conduit, le troupeau guidé par sa main. Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ? « Ne fermez pas votre coeur comme au désert, comme au jour de tentation et de défi, où vos pères m’ont tenté et provoqué, et pourtant ils avaient vu mon exploit.  »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

La deuxième lecture est tirée de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains au chapitre 13,8-10.

Commentaire : Les préceptes de la LOI balisent notre route, mais il nous reste le devoir primordial d’AIMER car nous n’avons jamais fini de nous acquitter de ce devoir de l’AMOUR. Et, cet AMOUR pour Dieu, nous l’exprimons par notre AMOUR envers nos frères que nous voyons. Une profonde amitié fraternelle est la base de notre AMOUR pour Dieu et nous donne la possibilité de la vraie prière, la prière intérieure…

Ne gardez aucune dette envers personne, sauf la dette de l’amour mutuel, car celui qui aime les autres a parfaitement accompli la Loi. Ce que dit la Loi : Tu ne commettras pas d’adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne commettras pas de vol, tu ne convoiteras rien ; ces commandements et tous les autres se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. L’amour ne fait rien de mal au prochain. Donc, l’accomplissement parfait de la Loi, c’est l’amour
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

De l’Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu au chapitre 18,15-20.

Commentaire : Tous les Commandements de Dieu se résument à un seul : « L’Amour que nous devons avoir les uns pour les autres. » Pourtant, Jésus connaissant la faiblesse humaine sait que le péché perturbera nos vies, que la PAIX se gagne humblement. Le Seigneur  connaît notre faiblesse  et combien la PAIX est un bien fragile en butte à tous les égoïsmes qui s’affrontent. Il ne faut pas renoncer aux remontrances mutuelles, mais il y faut mettre beaucoup de prudence, de discrétion et de désintéressement, d’amour, en définitive. Si nous avions agi à la place de celui qui nous a offensé… peut-être serions-nous allés plus loin… peut-être y aurions-nous mis plus d’agressivité… Le seul Commandement c’est l’amour. C’est dire de quelle charité nous devons nous revêtir pour rencontrer notre frère et lui reprocher sa conduite… Avec humilité aussi, sachant bien que sans la grâce de Dieu, nous pourrions faire bien pire.  Le Seigneur ne permet de lancer des pierres qu’à ceux qui sont sans péché… et souvenons-nous que tous les accusateurs se sont retirés sans dire un mot… Avant de rencontrer quelqu’un qui nous a offensés, il faut nous mettre dans un climat propice fait d’amour et d’humilité. Cet amour  nous est donné par l’Esprit Saint à qui il faut le demander humblement et simplement. La prière peut suppléer à une rencontre impossible et mettre les cœurs dans la paix reconquise.

Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute. S’il t’écoute, tu auras gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à la communauté de l’Église ; s’il refuse encore d’écouter l’Église, considère-le comme un païen et un publicain. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. Encore une fois, je vous le dis : si deux d’entre vous sur la terre se mettent d’accord pour demander quelque chose, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux.
Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

Homélie 23ième dimanche ordinaire :

 Cliquez ici Que faut-il faire si ton frère a commis une faute ?

Liens externes

Catéchèse “Nous devons pardonner comme Dieu nous pardonne.” (Mt 18,15-20)

Pardonne à ceux qui t’ont offensés

http://www.dailymotion.com/video/xc4jdq

 

Publié dans La messe du dimanche, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

A.D.A.L. pour le vingt-troisième dimanche ordinaire de l’année A

Posté par diaconos le 1 septembre 2014

23ième dimanche du temps ordinaire A

Références bibliques → Ez 33, 7-9 ; Ps 94 ; Rm 13, 8-10 ; Mt 18, 15-20

Liturgie de la Parole

Source de l’image : Gospel of MatthewWikimedia Commons

 Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

Rappel : Il ne peut y avoir d’assemblée sans prêtre dans l’église où est célébrée la messe le même dimanche ( y compris le samedi soir) !  L’assemblée dominicale est  animée par une équipe de laïcs en lien avec le prêtre chargé de la paroisse

CHANT D’OUVERTURE : le chant d’ouverture soulignera l’importance de la communauté rassemblée en Église autour du Seigneur

Par exemple : C’est Jésus qui nous rassemble (A 22-99) ; Dieu est en attente (A 216) ; Peuple choisi (K 64) ou un chant de votre répertoire.

◊ SALUTATION INITIALE par la personne qui préside la prière 

  •   Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.     Tous : Amen
  • La grâce de Jésus notre Seigneur, l’amour de Dieu le Père et la communion de     l’Esprit Saint soient toujours avec vous.

Tous : Et avec votre esprit.

MONITION D’ACCUEIL par………………………………………………………: la Parole de Dieu nous aide à vivre ce temps de rentrée dans les meilleures conditions possibles : elle nous appelle à l’amour mutuel et à la correction fraternelle. La leçon qui se dégage des textes choisis pour notre liturgie de la Parole est une leçon de vie communautaire. Nous portons la responsabilité de nos frères, et il nous appartient de les reprendre s’ils font mal, mais nous devons toujours le faire avec amour.

PRÉPARATION PÉNITENTIELLE par……………………………………………………. Invités aujourd’hui à nous entraider, à nous corriger mutuellement à progresser ensemble sur le chemin de la bonne conduite et de la vie, reconnaissons ensemble que nous sommes pêcheurs et que nous avons tous besoin de la miséricorde de Dieu.

  • Cœurs ouverts à la tendresse, nous levons les yeux vers toi. Prends pitié de nous Seigneur et apprends-nous  à t’aimer.  Seigneur, prends pitié  (Chant)
  • Baptisés dans ta lumière, nous crions rempli de foi.  Ô Christ, prends pitié de nous et apprends-nous à t’aimer. (Chant)
  • Seigneur, élevé dans la gloire du Père où tu intercèdes pour nous, prends pitié de nous  et apprends-nous à t’aimer. (Chant)

Par la personne qui préside la prière
Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Tous : Amen ! (chant)

On pourrait réserver le Gloire à Dieu pour les jours de fête… car il n’est pas opportun de chanter régulièrement le « gloire à Dieu »  dans une A.d.a.l. car cet hymne est très lié à la célébration eucharistique (messe)

Chant du Gloire à Dieu : selon votre choix

Par la personne qui préside la prière : Dieu notre Père, tu as envoyé ton Fils pour nous sauver et tu nous as donné des frères à aimer en actes et en vérité. Tu nous demandes de les aimer d’un amour généreux. Accorde-nous la vraie liberté  dans une communauté fraternelle qui vive le pardon comme un temps de grâce. Toi qui es prêt à tout nous pardonner  en Jésus, ton Fils, notre Seigneur. Amen ! (chant)

Tous : Amen ! (chant)

LITURGIE DE LA PAROLE

◊ Dans une célébration animée par des laïcs, le siège de la présidence ne sera pas occupé !

Par la personne qui préside la prière  : le prophète Ezékiel était continuellement en éveil, prêt à dénoncer le mal, non pas pour confondre lke méchant mais pour le provoquer à se convertir. Dans la mission décrite en Ezékiel au chapitre 33, il s’agit surtout de mises en garde pour redresser les pêcheurs.

Lecteur  ……………………………………………..                   (Ez 33, 7-9))

Psaume 94 

Par la personne qui préside la prière : L’auteur de cet hymne lance un appelé enthousiaste à louer Dieu et à être fidèle à son appel. Cette œuvre littéraire contient les principaux éléments de la vie chrétienne idéale. On y distingue deux parties : un hymne de louange (versets 1 à 7c) et un oracle prophétique (versets 7d à 11) . La première strophe de ce psaume (l’invitatoire)  invite le peuple à se réjouir de la présence du Seigneur (versets 1 et 2). « Venez, nous chanterons le Seigneur » (v1), invite à venir dans le Temple  de Jérusalem et au verset 2, les expressions : crions de joie, acclamons notre rocher, allons à lui, acclamons-le révèlent que les liturgies du Temple sont bruyantes. Ce psaume était chanté lors des processions vers le Temple et dans les célébrations du Sabbat. L’Église l’a choisi comme invitatoire à la récitation de l’office de Laudes (Liturgie des heures).

Sans titre

 * Le psaume est chanté par la Chorale

Par la personne qui préside la prière : Notre deuxième lecture est un extrait de la lettre de Paul aux Romains en chapitre treize, versets huit à dix. Comment vivre en paix avec ses frères et comment s’y retrouver dans la masse des commandements, des lois et des préceptes ? Paul nous livre Ici le principe unificateur : l’amour venu de Dieu. Écoutons avec attention ce passage …

Lecteur : ..…………………………………………………………………… . (Rm 13, 8-10)         

 Acclamation par la chorale et par l’assemblée (Chant)

  • Alléluia. Alléluia. Dans le Christ, Dieu s’est réconcilié avec le monde. Il a déposé sur nos lèvres la parole de réconciliation. Alléluia. (cf. 2 Co 5, 19)

L’animateur de la célébration dit alors : « De l’Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu au chapitre dix-huit

Cette personne lit ensuite l’Évangile du jour  à Mt 18, 15-20

♦ Si c’est une personne laïque qui proclame l’Évangile, elle omet la salutation initiale et aussi l’acclamation finale.

Homélie   → Que faut-il faire si ton frère a commis une faute ?

Animateur de la célébration : Frères et sœurs, rassemblés ici en Église, professons   notre foi.

Le  Credo sera récité ou chanté

La prière universelle est introduite par l’animateur de la célébration

Voici le moment de la prière universelle, de la prière de l’Église : cela fait partie    de ce pouvoir confié à l’Église, de sa mission. Tournons-nous vers le Père pour lui faire connaître nos demandes pour nous-mêmes et pour le monde.   »Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux ».  Prenant appui sur cette promesse de Jésus, nous le prions avec foi…

Lecteur ou lectrice : …………………………………………………………………………..

Prière universelle 23 Dim T.o. année A

  • Tu nous confies les uns aux autres… Pour tous ceux qui dans l’Église travaillent à la communion et à la réconciliation, Seigneur, nous te prions ! (refrain)
  •  Tu nous confies les uns aux autres… Pour ceux qui travaillent inlassablement à renouer les fils du dialogue entre les adversaires, Seigneur, nous te prions ! (refrain)
  •   Tu nous confies les uns aux autres… Pour celles et ceux qui prennent du temps pour l’écoute et le service de leurs frères blessés dans leur corps ou dans leur âme, Seigneur, nous te prions ! (refrain)
  •   Tu nous confies les uns aux autres… Pour celles et ceux qui s’éloignent ou se sont éloignés de notre communauté chrétienne, Seigneur, nous te prions ! (refrain)
  •   Tu nous confies les uns aux autres… Pour les responsables politiques, afin qu’ils n’assoient pas leur popularité sur la haine ou le mépris des autres, Seigneur, nous te prions ! (refrain)

La collecte se fait maintenant,  après la prière universelle.

Animateur de la célébration : Seigneur, regarde avec amour ton Église qui te prie. Donne à chacun de tes enfants la grâce de t’aimer et de te servir, d’aimer ses frères et de les servir. Toi qui es présent au milieu de nous, maintenant, pour les siècles des siècles.

Tous : Amen.

 Animateur de la célébration : Frères et sœurs, en ce dimanche le Christ ressuscité se tient au milieu de nous et c’est lui qui inspire notre prière rendons–lui grâce pour son amour et pour sa grâce.

CHANT DE LOUANGE

Suggestion : Dieu est amour ; Peuple de prêtres (C 49) ; Terre  entière (I 33) ; Peuple de Dieu, marche joyeux(K 180) ; Chantons à Dieu ce chant nouveau (L 211) ; Que tes œuvres sont belles  (A 219 ; Tenons en éveil (C243) ; Louange au Dieu vivant (L 80) ; Peuple, criez de joie (M 27) ; Le cantique des créatures ou un autre chant de votre répertoire.  Attention ! On ne peut pas prendre un chant d’offertoire dans une liturgie de la Parole.

PRIÈRE DE LOUANGE par……………………………………………………………

  • Béni sois-tu, Dieu et Père de tous les vivants. La création tout entière vit du souffle unique de ton amour;   ta tendresse est pour toutes tes œuvres, et ta promesse est l’avenir de toutes choses. (Refrain)

Sans titre

  • Béni sois-tu pour ton Fils Jésus Christ ! Sur la croix, il a rassemblé l’univers. Livré pour la multitude, il est le salut de tout vivant, il est notre paix et la manifestation de ta grâce. (Refrain)
  •  Béni sois-tu pour le don de ton Esprit qui rassemble l’Église  pour qu’elle devienne une communauté fraternelle  où se vivent le soutien mutuel, la miséricorde et le pardon. (Refrain)

Au nom de ton Fils Jésus, animés de son Esprit, nous osons te dire la prière de tes enfants :   Notre Père…

L’animateur de la célébration introduit le signe de paix : Soyons unis les uns aux autres dans le Christ et partageons la paix qui vient de lui !

La liturgie de la Parole animée par des laïcs s’achève ainsi. On passe ensuite à la prière de conclusion (voir plus loin), à moins que l’on ait prévu une liturgie de communion.

Liturgie de Communion (éventuellement)

La personne qui a été désignée va après  le geste de paix au tabernacle chercher le pain consacré et il l’apporte sur l’autel. Elle s’incline ensuite profondément ou fait une génuflexion. Il est bon de prévoir à ce moment un temps de recueillement qu’on introduira ainsi :

Animateur de la célébration : Recueillons-nous dans le silence. Préparons-nous à accueillir le corps du Christ ; qu’il nous rassemble aussi en un seul corps !

Le Christ Jésus nous a livré son corps et chaque messe en fait mémoire. Aujourd’hui, en attente d’une célébration eucharistique, recevons dans la foi le corps du Christ, l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde. Heureux les invités au Repas du Seigneur !… « Venu pour que les hommes aient la vie, et qu’ils l’aient en abondance »

Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde !

Tous : Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais, dis seulement une parole et je serai guéri.

Distribution de la communion en disant : « Le corps du Christ »

Chant pour la communion 

Suggestions : Tu es le Dieu fidèle (D 163) ; Pain rompu pour un monde nouveau ( D 283) ; En marchant vers toi Seigneur (D 380) ; Pain des merveilles (D 203) ; Pain de Dieu, pain rompu (D 284) ; Peuple de frères (T 122) ou selon votre répertoire.

Animateur de la célébration : Prions le Seigneur : par Jésus et par ton pain Seigneur, tu nourris et tu fortifies tes fidèles : accorde-nous de si bien profiter de ces dons que nous suivions jusqu’au bout la voie de l’amour et que nous soyons associés pour toujours à la vie de ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen !

ENVOI  : on peut prendre un chant final ici,

Suggestion pour le chant final : Nous chanterons pour toi …couplets 8 et 9. (K 38) ; Laudate Dominum CNA 764 ; N’aie pas peur (G 249) ou selon votre choix.

Après la prière de conclusion, l’animateur de la célébration ajoute :

Frères et sœurs, que notre Dieu nous accompagne, qu’il nous bénisse et qu’il nous garde, lui qui est Père, Fils et Saint-Esprit (Pas de bénédiction à donner ici !)

L’animateur de la célébration : Allons  dans la paix du Christ

Tous : nous rendons grâce à Dieu.

 Ce texte tient compte des  directives  du guide liturgique pour les assemblées dominicales animées par des laïcs.          

croix diaconale

 

Michel Houyoux, diacre permanent

Publié dans A.D.A.L., Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS