• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 25 mars 2015

Le chemin d’espérance de Marie s’ouvre avec l’Annonciation.

Posté par diaconos le 25 mars 2015

L’annonciation est un des mystères centraux du culte chrétien. C’est en effet le moment où le divin s’incarne en homme : l’archange Gabriel annonce à Marie son nouveau statut de mère du Fils de Dieu, et lui explique qu’elle portera un enfant en son sein tout en restant vierge. C’est l’origine de la croyance en une conception virginale qu’il ne faut pas confondre avec le dogme de l’immaculée conception qui est propre au catholicisme moderne (pour les orthodoxes et les protestants le seul être humain conçu hors du péché originel est Jésus-Christ).

L’annonciation est un des mystères centraux du culte chrétien. C’est en effet le moment où le divin s’incarne en homme : l’archange Gabriel annonce à Marie son nouveau statut de mère du Fils de Dieu, et lui explique qu’elle portera un enfant en son sein tout en restant vierge. C’est l’origine de la croyance en une conception virginale qu’il ne faut pas confondre avec le dogme de l’immaculée conception qui est propre au catholicisme moderne (pour les orthodoxes et les protestants le seul être humain conçu hors du péché originel est Jésus-Christ).

Dans sa liturgie le 25 mars, l’Église honore Marie.  » Pour être la mère du Sauveur, Marie fut pourvue par Dieu de dons à la mesure d’une si grande tâche.  » (Lg 56) L’annonciation est un des mystères centraux de notre foi. Nous le proclamons dans notre profession de Foi : par l’Esprit Saint, Dieu a pris chair de la Vierge Marie et s’est fait homme. (Credo)

L’Annonciation, c’est le moment où Dieu s’est incarné. Le chemin d’espérance de Marie s’ouvre avec l’Annonciation.  Ici se vit la fidélité de Dieu, celle de Jésus, celle de Marie.

Une fidélité qui s’explique dans les trois paroles de l’Ange à Marie.

1. « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi.  » En contemplant, par mon imagination, Marie dans sa pauvre petite maison inconnue, je contemple la modestie de l’incarnation de Dieu.  » Dieu se dépouilla lui-même en prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement «  (Ph 2, 7)

 » Marie comblée de grâce  » est à comprendre dans le sens Marie, favorisée par Dieu. Le Seigneur soit avec toi : c’est la salutation habituelle de Dieu quand il veut rassurer ceux et celles qu’il appelle à de lourdes responsabilités.

2.  » Sois sans crainte, Marie  » – Crainte : ce mot est utilisée beaucoup de fois dans la Bible. Nous le trouvons  plus de nonante fois dans le nouveau Testament mais aussi dans l’Ancien testament.

3.  » Rien n’est impossible à Dieu.  » (Lc 1, 37)

Quelles sont les dimensions de la fidélité de Marie ?

Première dimension de sa fidélité : chercher à comprendre le plan de Dieu.  Marie était fidèle tout d’abord quand elle a commencé, avec amour, à  chercher le sens profond du plan de Dieu pour elle.

Deuxième dimension de sa fidélité : l’acceptation.  » Que tout se passe pour moi selon ta parole.  » (Lc 1, 38) – C’est le oui de Marie, à comprendre dans le sens  » Que cela soit fait, je suis prête, j’accepte « 

Troisième dimension de sa fidélité : la cohérence – C’est adapter sa vie à l’objet de son attachement : pour Marie, c’est adhérer pleinement au projet de Dieu.

Quatrième dimension de la fidélité : la persévérance – Toute fidélité doit passer par l’épreuve de la durée. Être fidèle signifie ne pas trahir dans l’ombre ce qu’on a accepté dans la clarté.

Le mot du  Père Belboom Paul, diocèse de Tournai (Belgique)

Trop souvent dans le cheminement de notre foi, nous passons à côté du réel de Dieu, parce que nous l’attendons ou le cherchons dans l’extraordinaire, dans un monde autre ou dans un monde déconnecté du quotidien, ou sur une route à la mesure de notre projet, de notre désir ; et c’est nous-mêmes alors qui créons le sentiment de l’absence de Dieu.

C’est alors que les interventions de Dieu nous déconcertent et que sa route nous paraît déroutante. En réalité ce n’est pas Dieu qui s’absente, c’est nous qui vivons absents de Lui

Marie, à Nazareth, n’a pas d’autre projet que de laisser faire Dieu et de trouver grâce auprès de Lui, et c’est pourquoi, même si le projet de Dieu la bouleverse parce que l’irruption de son amour est toujours bouleversante. sa première réponse est de joie et de disponibilité : « Voici la servante du Seigneur, que ta Parole en moi se réalise. »

Et le verbe s’est fait chair et habite chez nous

Compléments

◊ L’Annonciation d’un évènement →    Dieu se manifeste toujours là où nous ne l’attendons pas !

◊ Neuf mois avant la fête de Noël, le 25 mars, nous fêtons l’incarnation du Fils de Dieu →  Solennité de l’Annonciation du Seigneur

Liens externes

◊ Voici la servante du Seigneur →       Que ta parole en moi se réalise

Du site « *Idées-Caté → Annonciation à Marie. Luc 1, 26-38

Marie nous a donné le Christ qui est la Vie

 http://www.dailymotion.com/video/xcpzj7

Publié dans fêtes religieuses, Vierge Marie | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS