Abraham, le père d’une multitude de nations (Gn 17, 5)

Posté par diaconos le 26 mars 2015

Extrait du livre de la Genèse au chapitre dix-sept

Dieu dit à Abraham : "Tu deviendras père d'une multitude de nations.. Je te rendrai extrêmement fécond.

Dieu dit à Abraham : « Tu deviendras père d’une multitude de nations. Je te rendrai extrêmement fécond. (Gn 17, 1-5)

01 Lorsque Abram eut atteint quatre-vingt-dix-neuf ans, le Seigneur lui apparut et lui dit : « Je suis le Dieu-Puissant ; marche en ma présence et sois parfait.

02 J’établirai mon alliance entre moi et toi, et je multiplierai ta descendance à l’infini. »
03 Abram tomba face contre terre et Dieu lui parla ainsi :
04 « Moi, voici l’alliance que je fais avec toi : tu deviendras le père d’une multitude de nations.
05 Tu ne seras plus appelé du nom d’Abram, ton nom sera Abraham, car je fais de toi le père d’une multitude de nations.
06 Je te ferai porter des fruits à l’infini, de toi je ferai des nations, et des rois sortiront de toi.
07 J’établirai mon alliance entre moi et toi, et après toi avec ta descendance, de génération en génération ; ce sera une alliance éternelle ; ainsi je serai ton Dieu et le Dieu de ta descendance après toi.
08 À toi et à ta descendance après toi je donnerai le pays où tu résides, tout le pays de Canaan en propriété perpétuelle, et je serai leur Dieu. »
09 Dieu dit à Abraham : « Toi, tu observeras mon alliance, toi et ta descendance après toi, de génération en génération.
« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».
Source de l’image  →  Abraham – Paroisse Sainte Aldegonde
♦ ♦ ♦

À Abraham qui désirait un enfant depuis très longtemps, Dieu lui annonça une fécondité hors du commun. À la lecture des textes précédents dans ce livre de la Genèse, le lecteur comprendra que cette fécondité n’est pas d’ordre biologique, mais d’une fécondité hautement  spirituelle : il a été le premier à avoir cru et il a prouvé par son comportement sa foi et sa confiance en Dieu : «  Moi, voici l’alliance que je fais avec toi : tu deviendras le père d’une multitude de nations. Tu ne seras plus appelé du nom d’Abram, ton nom sera Abraham, car je fais de toi le père d’une multitude de nations. » (Gn 17, 4-5)

Les versets 4 à 8 indiquent ce à quoi Dieu s’engage et les versets 9 à 14 l’obligation qui résulte de là pour Abraham. Dans ce contrat bilatéral, les engagements réciproques ne sont pas de même nature. Dieu seul fait un don ; quant à Abraham, en l’acceptant, il s’oblige lui-même à se conduire d’une manière digne de sa mission. La circoncision, à laquelle il se soumet, sera le signe de cet engagement.

Dieu promit à Abraham une alliance éternelle (v 7) et il tint promesse : « Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour : il l’a vu, et il s’est réjoui. » (Jn 8, 56) Une alliance sans fin entre Dieu et chaque personne est aussi proposée.  Jésus le dira en d’autres termes : « Si quelqu’un garde ma Parole, il ne verra jamais la mort !  » (Jn 8, 51) Si nous voulons avoir une vie éternelle, nous n’avons qu’un seul choix, c’est de faire un contrat avec Dieu, c’est à dire de faire alliance avec Lui. Abraham misa sur Dieu, le seul capable de ressusciter les morts  : « Espérant contre toute espérance, il a cru qu’il deviendrait père de beaucoup de nations, selon ce qui lui avait été dit : Telle sera ta postérité. » (Rm 4, 18)  C’est à dire contre toute espérance fondée sur la nature (v, 19), mais appuyé sur l’espérance que lui donnait la promesse de Dieu. Abraham  tint le regard de sa foi arrêté sur Dieu et sur sa promesse certaine. Tel est le vrai caractère de la foi : « Par la foi, il quitta l’Égypte, sans craindre la colère du roi ; car il tint ferme, comme voyant Celui qui est invisible., » (He 11, 27) La foi n‘attend pas sa confirmation, ni des démonstrations de la raison, ni du cours ordinaire de la nature.
Sans la foi il est impossible de  plaire à Dieu ; car il faut que celui qui s’approche de Lui croie qu’Il existe, et qu’il devient le rémunérateur des gens qui le cherchent. (He 11, 6)  La communion avec Dieu suppose deux choses qui sont l’essence même de la foi : croire que Dieu existe et  croire qu’il devient le rémunérateur des personnes  qui le cherchent, et auxquels il aime à se manifester.

Dieu est toujours fidèle : « Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. » (1 Co. 1,9) Mais toi,. as-tu accepté l’alliance qu’il te propose ? Quelle est la confiance que tu lui accordes ? Fais-tu confiance à sa Parole ?

 

Voici une suggestion de prière très simple

Seigneur Jésus, je crois, mais fais grandir en moi ma  foi.

Complément

Je serai avec toi,  une descendance…, je te rendrai fécond, très fécond.  (Gn 17, 6a) →  Abram ou Abraham : le père des croyants

 Liens externes

◊ La Bible expliquée aux enfants  → La promesse de Dieu à Abraham

◊ Dieu redonne confiance →  Abraham regarde le ciel, Genèse (15-1,6)

Histoire du prophète Abraham

Image de prévisualisation YouTube

 

Laisser un commentaire

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS