• Accueil
  • > Enseignement
  • > Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ; nous tous, nous en sommes témoins.(Ac 2, 32)

Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ; nous tous, nous en sommes témoins.(Ac 2, 32)

Posté par diaconos le 6 avril 2015

Du livre des Actes des apôtres au chapitre deux

" La contemplation du Visage du Christ ne peut s’arrêter à son image de crucifié ; Il est le Ressuscité !" En contemplant le Ressuscité, le chrétien redécouvre les raisons de sa propre foi (1 Co 15.14), En savoir plus sur http://saintespritdeverite.e-monsite.com/pages/prieres-oraisons/les-chapelets/rosaire-de-jean-paul-ii-mysteres-joyeux-et-lumineux.html#cMk3eyPs1UcBIWGk.99

 » La contemplation du Visage du Christ ne peut s’arrêter à son image de crucifié ; Il est le Ressuscité ! » En contemplant le Ressuscité, le chrétien redécouvre les raisons de sa propre foi (1 Co 15.14),

Cinquante jours après la résurrection de Jésus, les apôtres, réunis dans la chambre haute du Cénacle à Jérusalem, entendirent tout à coup, du ciel, un bruit semblable à celui du vent qui souffle avec violence. Ils furent au même instant investis de l’Esprit Saint  quand  apparurent comme des langues de feu qui se posèrent sur chacun d’eux.  Remplis de l’Esprit , ils se mirent à parler d’autres langues, selon que l’Esprit leur donna de s’exprimer. (Ac 2, 1-4)

 Des Juifs, venus de partout, se trouvaient à Jérusalem. Eux aussi entendirent ce bruit et accoururent vers le Cénacle. Ils se rassemblèrent en foule au bruit de l’événement et furent fort surpris d’entendre les disciples s’exprimer dans leurs idiomes particuliers. (Ac 2, 5-12)
Source de l’image → Rosaire de Jean Paul II
Pierre, étant sorti avec ses compagnons, s’adressa à cette foule et leur fit cette déclaration …
14  » Vous, Juifs, et vous tous qui résidez à Jérusalem, sachez bien ceci, prêtez l’oreille à mes paroles.
15 Non, ces gens-là ne sont pas ivres comme vous le supposez, car c’est seulement la troisième heure du jour.
16 Mais ce qui arrive a été annoncé par le prophète Joël :
17 Il arrivera dans les derniers jours, dit Dieu, que je répandrai mon Esprit sur toute créature : vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos anciens auront des songes.
18 Même sur mes serviteurs et sur mes servantes, je répandrai mon Esprit en ces jours-là, et ils prophétiseront.
19 Je ferai des prodiges en haut dans le ciel, et des signes en bas sur la terre : du sang, du feu, un nuage de fumée.
20 Le soleil sera changé en ténèbres, et la lune sera changée en sang, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et manifeste.
21 Alors, quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.
22 Hommes d’Israël, écoutez les paroles que voici. Il s’agit de Jésus le Nazaréen, homme que Dieu a accrédité auprès de vous en accomplissant par lui des miracles, des prodiges et des signes au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes.
23 Cet homme, livré selon le dessein bien arrêté et la prescience de Dieu, vous l’avez supprimé en le clouant sur le bois par la main des impies.
24 Mais Dieu l’a ressuscité en le délivrant des douleurs de la mort, car il n’était pas possible qu’elle le retienne en son pouvoir.
25 En effet, c’est de lui que parle David dans le psaume : Je voyais le Seigneur devant moi sans relâche : il est à ma droite, je suis inébranlable.
26 C’est pourquoi mon cœur est en fête, et ma langue exulte de joie ; ma chair elle-même reposera dans l’espérance :
27 tu ne peux m’abandonner au séjour des morts ni laisser ton fidèle voir la corruption.
28 Tu m’as appris des chemins de vie, tu me rempliras d’allégresse par ta présence.
29 Frères, il est permis de vous dire avec assurance, au sujet du patriarche David, qu’il est mort, qu’il a été enseveli, et que son tombeau est encore aujourd’hui chez nous.
30 Comme il était prophète, il savait que Dieu lui avait juré de faire asseoir sur son trône un homme issu de lui.
31 Il a vu d’avance la résurrection du Christ, dont il a parlé ainsi : Il n’a pas été abandonné à la mort, et sa chair n’a pas vu la corruption.
32 Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ; nous tous, nous en sommes témoins.
33 Élevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père l’Esprit Saint qui était promis, et il l’a répandu sur nous, ainsi que vous le voyez et l’entendez.
34 David, en effet, n’est pas monté au ciel, bien qu’il dise lui-même : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : “Siège à ma droite,
35 jusqu’à ce que j’aie placé tes ennemis comme un escabeau sous tes pieds.”
36 Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous aviez crucifié. »
Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés
lwf0003web.gif

L’auteur des « Actes des apôtres » a bien noté que lors de l’évènement de la Pentecôte, tous furent remplis de l’Esprit Saint.  Ils en furent pénétrés dans toutes les facultés de leur âme, ils reçurent toute la plénitude de ses dons, lumière, vérité, vie, amour, principe de toute sainteté . L’esprit Saint ne vint pas sur eux sans participation de leur volonté et de leur foi. Ils s’y étaient préparés par la prière : privés de la présence visible de Jésus, ils éprouvèrent le besoin de rester étroitement unis et de persévérer dans la prière.  Ac 1, 14)

Que faut-il entendre par ces autres langues qu’ils parlèrent après avoir reçu l’Esprit Saint  ?

Ce don de l’Esprit Saint consistait pour les disciples dans la faculté de parler sans les avoir apprises les langues les plus diverses et de se faire comprendre de tous les peuples. Quelques Pères de l’Église, dont Irénée et Tertullien, pensaient que ce don resta permanent et que les apôtres s’en servirent pour annoncer l’Évangile à toutes les nations. « Efforcez-vous d’atteindre la charité. Recherchez avec ardeur les dons spirituels, surtout celui de prophétie. En effet, celui qui parle en langues ne parle pas pour les hommes, mais pour Dieu : personne ne comprend, car, sous l’effet de l’inspiration, il dit des choses mystérieuses.  Mais celui qui prophétise parle pour les hommes : il est constructif, il réconforte, il encourage. Celui qui parle en langues ne construit que lui-même, tandis que celui qui prophétise construit l’assemblée de l’Église. Je souhaiterais que vous parliez tous en langues, mais, plus encore, que vous prophétisiez. Car prophétiser vaut mieux que parler en langues, à moins qu’on n’interprète ce qui a été dit en langues : ainsi, on aide à la construction de l’Église. (1 Co 14, 1-5)

  Ceux qui étaient venus étaient tous des Juifs et des prosélytes : « Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu (Ac 2, 11) et les contrées énumérées pour la plupart étaient celles de leur domicile, pour quelques-uns le lieu de leur naissance. (Ac  2,8) Ils comprenaient tous l’hébreu ou le grec. Mais ce qui les surpris, ce fut d’entendre les disciples s’exprimer dans leur dialecte particulier et avec l’accent propre à leur région. (Ac 2, 12)

Le témoignage de Pierre

Pierre rappela à la foule qui s’était rassemblée devant le Cénacle comment Jésus a été mis à mort par les Juifs et ressusité par Dieu. Il ajouta que Jésus avait montré par ses actes qu’il était approuvé de Dieu, qu’eux cependant le crucifièrent, agissant en cela conformément aux desseins de Dieu ; mais Dieu le ressuscita.

Citant le psaume 16 : « C’est pourquoi mon cœur est dans la joie, et mon esprit dans l’allégresse. Même mon corps reposera en sécurité, car tu n’abandonneras pas mon âme au séjour des morts, tu ne permettras pas que ton bien-aimé connaisse la décomposition. Tu me fais connaître le sentier de la vie; il y a d’abondantes joies dans ta présence, un bonheur éternel à ta droite. » ,  Pierre le présenta comme une prophétie de la résurrection de Jésus, car si les espérances qu’il exprimait ne se sont pas réalisées pour David, c’est que ces espérances concernaient le Messie, ce Jésus dont la résurrection est attestée par les apôtres. (Ac 2. 28-32)

Jésus élevé à la droite de Dieu, d’où il répand l’Esprit, est le Messie annoncé par les Écritures. Jésus a été élevé à la droite de Dieu. Il reçut du Père le Saint-Esprit et le répandit sur les disciples, comme la foule présente, ce jour de Pentecôte, devant le parvis du Cénacle put le constater. Cette élévation du Christ à la droite du Père a aussi été prédite par David : « Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis l’escabeau de tes pieds. » (Ps 110) Toute la maison d’Israël put avoir la certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus.

Jésus le Nazaréen, celui que vous avez fait mourir, Dieu l’a ressuscité et nous depuis cela, nous l’avons revu ? Il est bien vivant ! (Ac 2, 32) Nous l’avons rencontré ressuscité, il nous a parlé, nous l’avons vu et reconnu, nous savons qu’il est vivant alors que tous le considéraient comme mort. Au matin de Pâques voici que résonne cette voix :… Éveille-toi, ô toi qui dors !

Le visage du Christ ressuscité s’offre à tous

Dieu vient éveiller ceux qui ’ont suivi Jésus sur son chemin d’humanité, il vient éveiller à ce mystère de vie. Le visage du Christ ressuscité s’offre désormais à nous humble, caché, victorieux mais bien vivant. De siècles en siècles la nouvelle s’est répandue. Les hommes et les femmes de nombreux peuples ont cru le témoignage et ont adhéré au Christ ressuscité. il est bien  vivant, un de ceux qui vivent éternellement ; celui que Dieu a approuvé en le ressuscitant des morts (1 Rm 1, 3-4, Ac 17, 29-31) et qui doit revenir un jour pour emmener ceux qui l’attendent, et nous de nous trouver également parmi eux !

La Parole et le Pain de l’Eucharistie, mystère et don de la Pâque, demeurent au cours des siècles comme la mémoire éternelle de la passion, de la mort et de la résurrection du Christ ! Aujourd’hui, Pâque de Résurrection, nous aussi,avec tous les chrétiens du monde nous répétons : Jésus, crucifié et ressuscité, reste avec nous !este avec nous, ami fidèle et soutien assuré de l’humanité en marche sur les routes du temps ! Toi, Parole vivante du Père, mets confiance et espérance dans le cœur de ceux qui cherchent le vrai sens de leur existence. Toi, Pain de vie éternelle, nourris l’homme affamé de vérité, de liberté, de justice et de paix.

Jean-Paul II, 25 mars 2005

Liens externes

◊ Christ est ressuscité  →  Jésus-Christ est-il réellement ressuscité – Info-Bible

[Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS