C’est avec le cœur que l’on croit pour devenir juste. (Rm 10, 10)

Posté par diaconos le 27 mai 2015

C’est la prière vraie, la prière régulière, la prière quotidienne, l’esprit de prière, qui permettent l’ascension vers Dieu, réalisant ainsi notre transformation progressive  " Soyez assidus à la prière "  (Rm 12, 12)

Si de ta bouche, tu affirmes que Jésus est le Seigneur, si dans ton cœur, tu crois que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé. C’est la prière vraie, la prière régulière, la prière quotidienne, l’esprit de prière, qui permettent l’ascension vers Dieu, réalisant ainsi notre transformation progressive  » Soyez assidus à la prière  » (Rm 12, 12)

08 Mais que dit cette justice ? Tout près de toi est la Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur. Cette Parole, c’est le message de la foi que nous proclamons.

09 En effet, si de ta bouche, tu affirmes que Jésus est Seigneur, si, dans ton cœur, tu crois que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé.
10 Car c’est avec le cœur que l’on croit pour devenir juste, c’est avec la bouche que l’on affirme sa foi pour parvenir au salut.
11 En effet, l’Écriture dit : Quiconque met en lui sa foi ne connaîtra pas la honte.
12 Ainsi, entre les Juifs et les païens, il n’y a pas de différence : tous ont le même Seigneur, généreux envers tous ceux qui l’invoquent.
13 En effet, quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.
14 Or, comment l’invoquer, si on n’a pas mis sa foi en lui ? Comment mettre sa foi en lui, si on ne l’a pas entendu ? Comment entendre si personne ne proclame ?
15 Comment proclamer sans être envoyé ? Il est écrit : Comme ils sont beaux, les pas des messagers qui annoncent les bonnes nouvelles!
16 Et pourtant, tous n’ont pas obéi à la Bonne Nouvelle. Isaïe demande en effet : Qui a cru, Seigneur, en nous entendant parler ?
17 Or la foi naît de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ.
« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés »

Si de ta bouche, tu affirmes que Jésus est Seigneur, si, dans ton cœur, tu crois que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé. Voilà le centre de notre foi, le cœur de notre vie de baptisé. Sans les racines, il n’y a pas d’arbre, sans le Christ il n’y a pas de salut. Croire que Dieu l’a ressuscité des morts, c’est embrasser toute l’œuvre rédemptrice du Christ, dont sa résurrection a été le couronnement : la justification n’est accordée qu’à ceux qui s’unissent personnellement à Jésus-Christ par la foi.(Rm, 4,25)  Ceux qui nient la résurrection de Jésus-Christ, ou la déclarent indifférente, n’ont pas compris que ce fait, générateur de l’expérience chrétienne, est l’objet suprême de la foi qui sauve.

e salut…♦

Il n’est pas facile de proclamer notre foi dans une société qui cherche souvent à dissimuler ses racines chrétiennes. Nous qui avons été baptisés pour témoigner et qui avons une bonne nouvelle à annoncer, quelle sorte de témoins sommes-nous ? Laissons-nous la Parole de Dieu éclairer nos choix, nos valeurs, nos engagements ou essayons-nous  de la faire taire ? Laissons-nous guider par l’enseignement du Christ  qui veut combler notre soif d’amour, ouvrir nos yeux à sa lumière et nous faire revivre.

Dieu nous a créé pour nous combler de son amour  infini et de ses richesses pour faire de nous ses enfants adoptifs : « Afin qu’il montrât dans les siècles à venir l’immense richesse de sa grâce, par sa bonté envers nous en Jésus » (Ep 2, 7)  . Car c’est par la grâce que nous sommes sauvés, par la foi ; et cela ne vient pas de nous. Notre salut est un don de Dieu. Dieu fait tout pour que nous soyons ouvert à son action. Les personnes qui refuseront d’être réceptives seront les seules responsables de leur condamnation. Le fait que le salut est offert sans distinction à tous  était annoncé par les prophètes : ce salut destiné à tous, à la seule condition qu’ils invoquent le Seigneur, avait été annoncé déjà par Joël. Ce salut gratuit nous place tous sur le même pied : il nous réunit tous en un même corps et le Christ sera richesse pour toutes les personnes qui l’invoqueront. La  richesse que le Christ possède et donne, ce sont les dons de sa grâce et l’invocation dont il est l’objet de la part des fidèles, c’est l’adoration et la prière.

Comment l’invoquer, si on n’a pas mis sa foi en lui ? Comment mettre sa foi en lui, si on ne l’a pas entendu ? Comment entendre si personne ne proclame ?

« Avant même la parole,  c’est par votre témoignage de vie que vous manifestez le cœur de la révélation du Christ : que Dieu aime l’homme jusqu’à se livrer à la mort pour lui et qu’il a été ressuscité par le Père pour nous donner la grâce de donner notre vie aux autres. Le monde d’aujourd’hui a un extrême besoin de ce grand message. Que de solitude, que de souffrance, que d’éloignement de Dieu dans les si nombreuses périphéries d’Europe et d’Amérique et dans tant de villes d’Asie ! Combien l’homme d’aujourd’hui a besoin, sur toutes les latitudes, d’entendre que Dieu l’aime et que l’amour est possible ! » 
Extrait de l’audience du Pape François au Chemin Néocatéchuménal

Complément

◊  Histoire du Salut : méditation → Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé (Rm 10,13)

 Lien externe

Faites attention à ne pas vous laisser piéger !

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Religion | Pas de Commentaire »

Par Jésus, tout homme qui croit devient juste.(Ac 13, 39)

Posté par diaconos le 25 mai 2015

◊ Trouver la paix du cœur en se confiant à Dieu → Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé (Rm 10,13)

Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé (Rm 10,13)

38 Sachez-le donc, frères, grâce à Jésus, le pardon des péchés vous est annoncé ; alors que, par la loi de Moïse, vous ne pouvez pas être délivrés de vos péchés ni devenir justes,

39 par Jésus, tout homme qui croit devient juste.
40 Prenez donc garde de ne pas être atteints par ce qui a été dit dans les Prophètes :
41 Vous, les arrogants, regardez, soyez dans la stupeur, disparaissez, car je fais une œuvre en votre temps, une œuvre à laquelle vous ne croiriez pas si on vous la racontait. »
42 À leur sortie de la synagogue, les gens les invitaient à leur parler encore de tout cela le prochain sabbat.
43 Une fois l’assemblée dispersée, beaucoup de Juifs et de convertis qui adorent le Dieu unique les suivirent. Paul et Barnabé, parlant avec eux, les encourageaient à rester attachés à la grâce de Dieu.
44 Le sabbat suivant, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole du Seigneur.
45 Quand les Juifs virent les foules, ils s’enflammèrent de jalousie ; ils contredisaient les paroles de Paul et l’injuriaient.
46 Paul et Barnabé leur déclarèrent avec assurance : « C’est à vous d’abord qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu. Puisque vous la rejetez et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes.
47 C’est le commandement que le Seigneur nous a donné : J’ai fait de toi la lumière des nations pour que, grâce à toi, le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »
48 En entendant cela, les païens étaient dans la joie et rendaient gloire à la parole du Seigneur ; tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle devinrent croyants.
49 Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.
50 Mais les Juifs provoquèrent l’agitation parmi les femmes de qualité adorant Dieu, et parmi les notables de la cité ; ils se mirent à poursuivre Paul et Barnabé, et les expulsèrent de leur territoire.
51 Ceux-ci secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds et se rendirent à Iconium,
52 tandis que les disciples étaient remplis de joie et d’Esprit Saint.
« Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».
S’adressant de nouveau avec insistance à ses frères israélites et prosélytes, Paul déclara que le message salutaire s’adresse à tous, et cela, parce que les prophéties ont été accomplies par les magistrats de Jérusalem, qui condamnèrent Jésus, le firent exécuter par Pilate et le mirent dans un tombeau. La résurrection de Jésus est l’ accomplissement des promesses de Dieu. (v 47)
Jésus est vraiment le Sauveur du monde par sa mort et par sa résurrection annoncée dans les Écritures. Nous serons  justifiés pleinement par le Christ et cela sans autre condition que de croire en lui. Seigneur, nous croyons en toi, fais grandit en nous la foi.  Si tu dis par ces mots que Jésus est Seigneur, si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité,  alors tu seras sauvé ! Si tu dis par ces mots que Dieu est créateur, si tu crois dans ton cœur qu’il nous a fait à son image, alors tu seras sauvé ! la justification par la foi, couronnement de l’Évangile, est ici formulée pour la première fois.  (vv 38-39)
Si nous rejetons la grâce divine, un jugement pareil nous sera rendu. Cette menace s’est accomplie pour le peuple juif dans la ruine de Jérusalem, qui mit fin à son existence comme nation. elle pourra s’accomplir, lors du Jugement, pour toutes les personnes à qui la grâce aura été offerte en vain. À leur sortie de la synagogue, les gens les invitaient à leur parler encore de tout cela le prochain sabbat. Beaucoup de Juifs et de prosélytes suivirent les évangélistes dans leur demeure. Ceux-ci saisirent avec empressement cette occasion de les exhorter à persévérer dans la grâce de Dieu. (vv 40.43)
Au cours de la semaine suivante, cette bonne nouvelle fit le tour de la ville : sur la place du marché, dans les rues, dans les magasins, dans les familles et entre voisins et tout ce monde curieux se rassembla à la synagogue pour réentendre Paul leur parler encore du Salut offert à tous par Dieu. Les Juifs voyant les foules venues pour entendre Paul s’enflammèrent de jalousie et contredirent ses paroles de Paul et l’injurièrent . (vv 44-45)  Rejetant la parole de Dieu, ces Juifs se jugèrent   eux-mêmes indignes de la vie éternelle. Il y a quelque chose de tragique dans cette destinée volontairement choisie. Ceci marqua un tournant décisif dans l’Église à ses débuts. les apôtres, ayant d’abord prêché aux Juifs dans les synagogues, se virent obligés de se tourner vers les païens chez qui ils trouvèrent des auditoires plus réceptifs. (v 46) En se tournant vers les païens, ils accomplirent  la parole de Jésus :  « C’est pourquoi je vous dis que le royaume de Dieu vous sera ôté et sera donné à une nation qui en produit les fruits. » (Lc 21, 43)
Le peuple élu  ne pouvait pas monopoliser le Salut offert par Dieu. Ce Salut est offert à tous les peuples. Dieu aime toutes les personnes et veut les sauver toutes. Si nous avons la chance d’avoir reçu la foi, cela n’est pas un privilège que nous pourrions garder jalousement pour nous : nous devons être des témoins du Christ. Nous devons oser proclamer notre foi là où nous vivons, dans notre famille, dans notre quartier. Les païens comprirent par le témoignage de Paul, qu’ils pouvaient être sauvés par la foi seule. Ils témoignèrent  cette joie en glorifiant la parole de Dieu. Ils la glorifièrent , soit en la recevant dans leur cœur avec toujours plus de décision, soit en exprimant tout haut leur reconnaissance. (v 48) Les païens ne crurent pas tous, qu’ils étaient destinés à la vie éternelle. (v 48) 
Paul et Barnabé furent chassés d’Antioche de Pisidie, par les juifs qui n’acceptèrent pas l’0uverture aux païens.  (v 50)
Quand aux disciples’ secouant contre eux la poussière de leurs pieds, ils se rendirent à Iconium, remplis de joie et de l’Esprit Saint.  Ils firent ce que Jésus avait dit : « Et lorsqu’on ne vous recevra pas et n’écoutera pas vos paroles, en sortant de cette maison ou de cette ville, secouez la poussière de vos pieds. » (Mt 10, 14)
 Seigneur que l’indifférence  et le paganisme qui nous entourent soient un appel à ne pas nous enfermer en nous. Ayons cette joie qu’aucun échec n’arrête. Quand un projet ne peut être réalisé ne cédons pas au découragement. Cherchons tout simplement une autre solution, un autre lieu d’effort et faisons le dans la joie. Soyons assurés que l’Esprit Saint se sert de tout pour ses projets !

Compléments

◊ Jésus est vraiment le Sauveur du monde par sa mort et par sa résurrection → Dieu l’a ressuscité d’entre les morts (Ac 13, 30)

◊ Trouver la paix du cœur en se confiant à Dieu → Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé (Rm 10,13)

Liens externes

Le pardon de Dieu

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Actes des apôtres | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS