Nous nous tournons vers les nations païennes (Ac 13, 44-52)

Posté par diaconos le 2 juin 2016

Extrait du livre des Actes des Apôtres au chapitre treize

aul et Barnabé leur déclarèrent avec assurance : « C’est à vous d’abord qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu. Puisque vous la rejetez et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes. 47 C’est le commandement que le Seigneur nous a donné : J’ai fait de toi la lumière des nations pour que, grâce à toi, le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. » 48 En entendant cela, les païens étaient dans la joie et rendaient gloire à la parole du Seigneur ; tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle devinrent croyants. 49 Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région. 50 Mais les Juifs provoquèrent l’agitation parmi les femmes de qualité adorant Dieu, et parmi les notables de la cité ; ils se mirent à poursuivre Paul et Barnabé, et les expulsèrent de leur territoire.

Paul et Barnabé déclarèrent à la synagogue d’Antioche, capitale de la Pisidie, avec assurance : « C’est à vous d’abord qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu. Puisque vous la rejetez et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien ! nous nous tournerons vers les nations païennes. C’est le commandement que le Seigneur nous a donné : J’ai fait de toi la lumière des nations pour que, grâce à toi, le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. En entendant cela, les païens furent s la joie et rendirent gloire à la parole du Seigneur ; tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle devinrent croyants. Ainsi la parole du Seigneur se répandit dans toute la région. Mais les Juifs provoquèrent l’agitation parmi les femmes de qualité adorant Dieu, et parmi les notables de la cité ; ils se mirent à poursuivre Paul et Barnabé, et les expulsèrent de leur territoire. Alors Paul et barnabé  partirent pour la ville d’Iconium. (Actes des apôtres, chapitre 13, 52)

Le sabbat qui suivait la première prédication de Paul à Antioche de Pisidie, presque toute la ville se rassembla pour entendre la parole du Seigneur. Quand les Juifs virent les foules, ils s’enflammèrent de jalousie ; ils contredisaient les paroles de Paul et l’injuriaient. Paul et Barnabé leur déclarèrent avec assurance : « C’est à vous d’abord qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu. Puisque vous la rejetez et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle, eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes.

C’est le commandement que le Seigneur nous a donné : J’ai fait de toi la lumière des nations pour que, grâce à toi, le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. » En entendant cela, les païens étaient dans la joie et rendaient gloire à la parole du Seigneur ; tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle devinrent croyants. Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.

Mais les Juifs provoquèrent l’agitation parmi les femmes de qualité adorant Dieu, et parmi les notables de la cité ; ils se mirent à poursuivre Paul et Barnabé, et les expulsèrent de leur territoire. Ceux-ci secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds et se rendirent à Iconium, tandis que les disciples étaient remplis de joie et d’Esprit Saint.

Copyright AELF – Paris – 1980 – Tous droits réservés ».

Source de l’image → Acts of the Apostles, chapter thirteen

Acts_of_the_Apostles_Chapter_13-15_(Bible_Illustrations_by_Sweet_Media)Embarqués à Paphos, Paul et ses compagnons, se rendirent en Pamphylie, province de l’Asie Mineure située à l’ouest de la Cilicie et proche de l’île de Chypre. Ils débarquèrent au port d’Attalie, et poursuivant leur route vers le nord, ils arrivèrent à  Perge. Là,  Jean les quitta pour retourner à Jérusalem. Paul et Barnabas remontèrent jusqu’à Antioche de Pisidie.  Dans ce voyage à travers une contrée montagneuse et peu sûre, ils endurèrent quelques épreuves : « En voyage souvent, en danger sur les rivières, en danger des voleurs, en danger de la part de ma nation, en danger de la part des païens, en danger dans les villes, en danger dans les déserts, en danger sur la mer, en danger parmi les faux frères ; dans le travail et la peine, dans les veilles souvent, dans la faim, dans la soif, dans les jeûnes souvent, dans le froid et la nudité. Outre les choses du dehors, je suis assailli tous les jours par les inquiétudes que me donnent toutes les Églises. » Ac, 11, 26-28)

À Antioche, capitale de la Pisidie,, le jour du sabbat, Ils entrèrent dans la synagogue pour prier.  Chaque sabbat, il y avait une réunion de culte. Elle commençait par une prière liturgique, que récitait un membre de l’assemblée désigné par le président, et qui était aussi chargé ensuite de lire la péricope tirée des prophètes. L’assemblée écoutait debout, le visage tourné vers Jérusalem, et répondait par un amen. La lecture de la loi venait ensuite : elle était faite par sept membres et accompagnée d’un commentaire oral. Puis un assistant lisait un fragment des prophètes et y ajoutait quelques paroles : il se tenait debout pour lire.

Cette lecture achevée, les anciens les chefs de la synagogue, voyant Paul et Barnabas, en qui ils reconnurent des Juifs lettrés, leur proposèrent d’adresser à l’assemblée  une parole d’exhortation. Telle fut l’occasion du discours de Paul, le premier qui nous soit rapporté de lui.

Paul, se leva et réclama le silence. Il s’adressa ensuite aux Juifs et aux prosélytes. Il leur rappela comment Dieu élut Israël, le fit sortir d’Égypte, le mit en possession de Canaan et lui  donna des juges jusqu’à Samuel. Les Israélites demandèrent un roi et Dieu leur donna Saül, puis David. De la famille de David, Dieu suscita un Sauveur à Israël. Sa venue fut annoncée par Jean-Baptiste qui, au bord du Jourdain, appela le peuple  à se repentir.

Il déclara ensuite le salut annoncé par le Christ est adressé à la présente génération, et cela, parce que les prophéties furent accomplies par les magistrats de Jérusalem, qui condamnèrent Jésus et le firent exécuter par Pilate et que ses disciples le mirent au tombeau. Il rappela que Dieu le ressuscita et qu’après sa résurrection,  il  apparut pendant plusieurs jours à ses apôtres, qui sont maintenant ses témoins en Judée.

Paul et Barnabas, compagnons de Paul, intervinrent et proclamèrent que Dieu  tint la promesse faite aux pères et que la résurrection de Jésus est l’accomplissement d’une parole du second Psaume :

La résurrection de Jésus a réellement eu lieu. 

Paul annonça  à ses frères la rémission des péchés accordée  par le Christ ressuscité : en lui, tout croyant est assuré de cette entière justification que ne donne pas l’observation de la loi de Moïse. Paul termina son discours  par un avertissement emprunté à Habacuc : que par leur incrédulité ils ne tournent pas en jugement contre eux l’œuvre de grâce que Dieu accomplit.suivant. De nombreux Juifs et prosélytes s’attachent à leurs pas ; ils les exhortent à persévérer dans la grâce.

Lorsque Paul et Barnabas sortirent de la synagogue, les chefs de la synagogue, les invitèrent à redire ces paroles le sabbat suivant. Cela révèle  quelle impression profonde produisit le discours de Paul.

Le sabbat suivant toute la population se réunit pour entendre la parole de Dieu. Les Juifs en conçurent de l’envie. Ils contredirent et injurièrent Paul. Paul et ses compagnons  leur déclarèrent qu’ils se tourneront vers les païens, obéissant ainsi à l’ordre du Seigneur : « Allez enseigner toutes les nations et baptiser les au nom du Père, du fils et du Saint Esprit. Les païens se réjouirent et ceux d’entre eux que Dieu destinait à la vie éternelle devinrent croyants.

L’annonce de la Bonne Nouvelle se répandit dans tout le pays. Les Juifs excitèrent des dames  et des magistrats contre Paul et Barnabas qui furent obligés de quitter Antioche, chassés par ceux qui n’acceptèrent pas l’ouverture aux païens.  Alors, Il se rendirent à Iconium.

Compléments

◊   Très tôt l’annonce de l’Évangile fut reçue et accueillie par des païens → Dieu a donné la conversion qui fait entrer dans la Vie ! (Ac 11, 1-18)

◊   Jésus a payé un prix très élevé pour nous sauver  → Convertissez- vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ

◊ Laissons la Parole de Dieu éclairer nos choix,  → C’est avec le cœur que l’on croit pour devenir juste. (Rm 10, 10)

Liens externes

◊ Info Bible  → Jésus-Christ est-il réellement ressuscité ?

Image de prévisualisation YouTube

La mission de Paul et Barnabas

Image de prévisualisation YouTube

 

Une Réponse à “Nous nous tournons vers les nations païennes (Ac 13, 44-52)”

  1. quitoplan como comprar dit :

    Como vai ? . Descobri seu blog através de um link publicado no facebook e adorei
    . Estarei divulgando este link para meus seguidoress .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS