• Accueil
  • > Archives pour octobre 2016

Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

Posté par diaconos le 24 octobre 2016

Illustration inspirée d’une œuvre du peintre italien Duccio di Buoninsegna

Illustration inspirée d’une œuvre du peintre italien Duccio di Buoninsegna

Extrait de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens, chapitre quatre

Frères,     soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.     Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés.     Vivez dans l’amour, comme le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, s’offrant en sacrifice à Dieu, comme un parfum d’agréable odeur.     Comme il convient aux fidèles, la débauche, l’impureté sous toutes ses formes et la soif de posséder sont des choses qu’on ne doit même plus évoquer chez vous ;     pas davantage de propos grossiers, stupides ou scabreux – tout cela est déplacé – mais qu’il y ait plutôt des actions de grâce.     Sachez-le bien : ni les débauchés, ni les dépravés, ni les profiteurs – qui sont de vrais idolâtres – ne reçoivent d’héritage dans le royaume du Christ et de Dieu ;     ne laissez personne vous égarer par de vaines paroles. Tout cela attire la colère de Dieu sur ceux qui désobéissent.     N’ayez donc rien de commun avec ces gens-là.     Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière. (Ep 4, 32 – 5, 8
***
Nous sommes tous membres les uns des autres et de cette situation pourrions-nous vivre sans nous aimer ? Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.  C’est une exigence fondée dans le Christ ! Pardonner aux autres comme Dieu nous a pardonné, tels sont à la fois la règle et le motif de notre conduite envers les personnes dont nous avons  à nous plaindre.
Cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés.   Cela vise particulièrement le domaine de l’amour : « Mon commandement, c’est que vous vous aimiez les uns, les autres, come je vous ai aimés » (Jn 15,12) Marchons  sans  hésiter dans la charité : c’est l’immense amour dont le Christ nous a aimés, et qu’il manifesta en donnant sa vie pour nous.

Le sacrifice du Christ, Paul l’envisagea sous un double aspect, en le désignant comme une oblation et comme un sacrifice sanglant. Christ offrit l’un et l’autre : la première en offrant à Dieu le sacrifice de sa volonté, de son obéissance jusqu’à la mort, ce qui était le devoir de nous tous ; le second, en portant sur la croix la peine de nos péchés. Par le premier de ces sacrifices, il nous a tracé la voie où nous devons le suivre, et nous en a rendus capables ; par le second, il nous a délivrés de la condamnation que nous avions méritée.

S’il faut que toute notre vie soit une offrande de reconnaissance à Dieu, nos  paroles devraient exprimer le même sentiment et être consacrées à Dieu par des actions de grâces :  » Et quelque chose que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au  nom du Seigneur Jésus, rendant grâces par lui à Dieu le Père. (Co.  3,17).

Toutes nos actions peuvent être bonnes : manger et boire, dormir et veiller, marcher et s’arrêter, parler et se taire, travailler et se reposer, tout  est excellent, pourvu que tout soit fait au nom de Jésus. Et que nos œuvres soient faites au nom de Jésus quand nous avons l’assurance que Christ est en nous et nous en lui.

Quant à la malhonnêteté, la débauche, l’impureté, la soif de posséder, les grossièretés, les cupidités, ce sont des actes qui excluent du royaume du Christ et nous éloignent de Dieu. Le mot  malhonnêteté, peut s’entendre soit de paroles soit de choses ou d’actions déshonnêtes. La plaisanterie n’est condamnable que quand elle devient inconvenante et mauvaise.

Complément

◊  Théologie et codes de la vie domestique → L’épître aux Ephésiens

Liens externes

◊ Rendre le mail par le bien →La force du pardon

◊ Démarche difficile, certes, mais combien apaisante…   → Le pardon dans le couple | Equipes Notre-Dame

 Aimez-vous les uns, les autres

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Catéchèse, comportements, Enseignement, Méditation | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS