• Accueil
  • > Religion
  • > Ton héritier sera quelqu’un de ton sang (Gn 15, 1-6 ; 21, 1-3)

Ton héritier sera quelqu’un de ton sang (Gn 15, 1-6 ; 21, 1-3)

Posté par diaconos le 31 décembre 2017

Extrait du livre de la Genèse au chapitre quinze

 Abram s’en alla, comme le Seigneur le lui avait dit, et Loth s’en alla avec lui. Abram avait soixante-quinze ans lorsqu’il sortit de Harane. 05 Il prit sa femme Saraï, son neveu Loth, tous les biens qu’ils avaient acquis, et les personnes dont ils s’étaient entourés à Harane ; ils se mirent en route pour Canaan et ils arrivèrent dans ce pays.(Gn 12, 4-5)

Abraham s’en alla, comme le Seigneur le lui avait dit, et Loth s’en alla avec lui. Abraham avait soixante-quinze ans lorsqu’il sortit de Harane. 05 Il prit sa femme Saraï, son neveu Loth, tous les biens qu’ils avaient acquis, et les personnes dont ils s’étaient entourés à Harane ; ils se mirent en route pour Canaan et ils arrivèrent dans ce pays.(Gn 12, 4-5)

En ces jours-là, la parole du Seigneur fut adressée à Abram dans une vision :  « Ne crains pas, Abram ! Je suis un bouclier pour toi. Ta récompense sera très grande. » Abram répondit : « Mon Seigneur Dieu, que pourrais-tu donc me donner ? Je m’en vais sans enfant, et l’héritier de ma maison, c’est Élièzer de Damas. » Abram dit encore :  » Tu ne m’as pas donné de descendance, et c’est un de mes serviteurs qui sera mon héritier. »

Alors cette parole du Seigneur fut adressée à Abram :  » Ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais quelqu’un de ton sang. » Puis il le fit sortir et lui dit :  » Regarde le ciel, et compte les étoiles, si tu le peux…  » Et il déclara :  » Telle sera ta descendance !  » Abram eut foi dans le Seigneur et le Seigneur estima qu’il était juste.

Le Seigneur visita Sara comme il l’avait annoncé ; il agit pour elle comme il l’avait dit. Elle devint enceinte, et elle enfanta un fils pour Abraham dans sa vieillesse,  à la date que Dieu avait fixée. Et Abraham donna un nom au fils que Sara lui avait enfanté : il l’appela Isaac.

 Source de l’image → KT42 – portail pour le caté – Des idées pour le caté

lwf0003web.gif

Dieu promit deux fois à Abraham une nom­breuse pos­té­rité et la pos­ses­sion du pays de Ca­naan. Dieu ratifia  ensuite par une al­liance so­len­nel­le­ment contrac­tée, ces deux pro­messes. Abra­ham eut des mo­ments de dé­faillance où, se voyant sans pos­té­rité dans ce pays étran­ger, il se de­man­da s’il ne s’é­tait pas trompé en croyant obéir à un ordre de Dieu. Ébranlé dans sa foi, il put fa­ci­le­ment être saisi de crainte à la vue des po­pu­la­tions ca­na­néennes au mi­lieu des­quelles il se sen­tit seul et comme perdu. Dieu vint à son secours et Sa Parole lui fut adressée dans une vision : « Ne crains pas, Abraham ! Je suis un  bouclier pour toi  pour te protéger contre les peuples qui t’entourent. «   La récompense des sacrifices qu’Abraham fit pour obéir à Dieu fut grande, tel fut l’élément central de sa vision.

Dans sa ré­ponse A­bra­ham ex­prima un cer­tain dé­cou­ra­ge­ment ; la seule ré­com­pense qui eut pu le ré­jouir fut la pos­ses­sion d’un fils. À quoi lui aurait servi la gloire, les ri­chesses ou toute autre ré­com­pense, si ces biens durent tom­ber à sa mort en des mains étran­gères ? Dieu ne répondant pas,  Abraham formula sa plainte autrement. Dieu lui ré­pondit en­fin et lui af­firma  ce qu’il sembla ne plus es­pé­rer : la promesse d’une nombreuse descendance. La sor­tie d’A­bra­ham de sa tente et la contem­pla­tion du ciel étoilé furent cer­tai­ne­ment des faits réels ; ce qui n’em­pêcha pas qu’il  conti­nuât à être en re­la­tion di­recte avec Dieu.

Les craintes d’A­bra­ham se dis­sipèrent à la réception de cette pa­role. Il sai­sit la pro­messe, si in­croyable qu’elle pa­rut en rai­son de sa gran­deur même, avec une foi en­tière ; et cet acte de foi, par le­quel il s’a­ban­donna entre les mains de Dieu, fut es­timé par Dieu à la va­leur d’une vie d’o­béis­sance par­faite. Ce fut le mo­ment dé­ci­sif où Abra­ham entra vis-à-vis de Dieu dans la po­si­tion d’un homme juste parce qu’il crut à Sa Parole.

Et ce jour là, Dieu conclut une alliance avec Abraham, selon les coutumes de l »époque : « Je livrerai les hommes qui ont transgressé mon alliance, qui n’ont pas accompli les paroles de l’alliance conclue devant moi, quand ils avaient coupé en deux un veau, et qu’ils étaient passés entre ses morceaux » (Jr 34, 18) Après vingt-cinq ans d’at­tente, la foi d’A­bra­ham fut ré­com­pen­sée, et le fils, si long­temps dé­siré et si sou­vent pro­mis, naquit en­fin. Aus­si­tôt la pro­messe ac­com­plie, une nou­velle épreuve lui fut im­po­sée : il dut aban­don­ner son fils ainé et ma­ni­fes­ter par là sa foi aux pro­messes qui concernèrent le frérot.

Compléments

◊ Catéchèse → Abram eut foi dans le Seigneur et le Seigneur estima qu’il était juste

◊ Dieu commença ainsi  l’œuvre du sa­lut, en choi­sis­sant Abra­ham → Dieu se tient à notre porte et il frappe

◊ Aujourd’hui, nous fêtons la sainte famille →

Liens externes

◊ La vie d’Abraham → Abraham – Bible, Ancien Testament – Chrétiens aujourd’hui

 Vidéo : la vie d’Abraham

Image de prévisualisation YouTube

Une Réponse à “Ton héritier sera quelqu’un de ton sang (Gn 15, 1-6 ; 21, 1-3)”

  1. Étirév Anwen dit :

    Bonjour,
    Quelques mots sur le monde israélite, sa véritable histoire et l’événement le plus extraordinaire qui se soit produit pendant le cours de l’évolution humaine : la rédaction d’un Livre, le Sépher, ouvrage séculaire et plus connu par la version grecque qui en a été faite et qu’on a appelée la Bible.
    https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/histoire-des-israelites.html
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS