• Accueil
  • > Religion
  • > Venez, voici de l’eau ! Écoutez, et vous vivrez (Is 55, 1-11)

Venez, voici de l’eau ! Écoutez, et vous vivrez (Is 55, 1-11)

Posté par diaconos le 8 janvier 2018

La première lecture est tirée du livre d »Isaïe au chapitre cinquante-cinq

Au supermarché de Dieu, tout est toujours gratuit !

Au supermarché de Dieu, tout est toujours gratuit !

Ainsi parle le Seigneur : Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau ! Même si vous n’avez pas d’argent, venez acheter et consommer, venez acheter du vin et du lait sans  argent, sans rien payer. Pourquoi dépenser votre argent pour ce qui ne nourrit pas, vous fatiguer pour ce qui ne rassasie pas ? Écoutez-moi bien, et vous mangerez de bonnes choses, vous vous régalerez de viandes savoureuses !

Prêtez l’oreille ! Venez à moi ! Écoutez, et vous vivrez. Je m’engagerai envers vous par une alliance éternelle : ce sont les bienfaits garantis à David. Lui, j’en ai fait un témoin pour les peuples, pour les peuples, un guide et un chef. Toi, tu appelleras une nation inconnue de toi ; une nation qui ne te connaît pas accourra vers toi, à cause du Seigneur ton Dieu, à cause du Saint d’Israël, car il fait ta splendeur.

Source de l’image → Diaporama Isaïe : « Vous tous qui avez soif   Kt42

Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver ; invoquez-le tant qu’il est proche. Que le méchant abandonne son chemin, et l’homme perfide, ses pensées ! Qu’il revienne vers le Seigneur qui lui montrera sa miséricorde, vers notre Dieu qui est riche en pardon. Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos chemins ne sont pas mes chemins,
oracle du Seigneur.

Autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes chemins sont élevés au-dessus de vos chemins, et mes pensées, au-dessus de vos pensées. La pluie et la neige qui  descendent des cieux n’y retournent pas sans avoir abreuvé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer, donnant la semence au semeur et le pain à celui qui doit manger ; ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission.

lwf0003web.gif

Dieu est toujours le premier à donner : « Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau ! » Il attend seulement que nous l’accueillions ; il nous donnera le Pain de Vie. Laissez vous séduire par l’amour du Christ qui vous prépare plus que vous ne l’imaginiez : « Si nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils alors que nous étions ses ennemis, à plus forte raison, maintenant que nous sommes réconciliés, serons-nous sauvés en ayant part à sa vie. »  (Rm 5, 10)

 Les ali­ments of­ferts furent une, image du sa­lut que Dieu pro­mit à tous gra­tui­te­ment et lar­ge­ment, à la seule condi­tion qu’ils vinrent le cher­cher. Ce fut-d’abord de l’eau et du pain, les ali­ments de base ; ensuite viennent les ali­ments plus coû­teux et plus nobles : le vin, qui est comme le lait des vieillards, et le lait des en­fants : « désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut » (1 Pierre 2,2) Ce fut une nourriture suffi­sante des be­soins de tous.

Le moyen sûr d’avoir le satisfaction vé­ri­table, c’est l’au­di­tion at­ten­tive de la pa­role de Dieu, la foi : « Travaillez, non pour la nourriture périssable, mais pour celle qui dure pour la vie éternelle. Cette nourriture, c’est le Fils de l’homme qui vous la donnera, car Dieu le Père lui en a accordé le pouvoir en le marquant de son sceau. Et que devons-nous faire pour accomplir les œuvres que Dieu attend de nous? lui demandèrent-ils encore.  L’œuvre de Dieu, leur répondit Jésus, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. (Jn , 27-29)

Tout le peuple hérita des bienfaits accordés à David  et à ses descendants par les pro­messes de Dieu. Le prophète Nathan rapporta à David toutes ces paroles et toute cette vision : « Ta maison et ton règne seront pour toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi.«  (2 Samuel 7, 13)  Cette prophétie fut la base de toutes les pro­phé­ties mes­sia­niques suivantes, et aux pa­roles de Da­vid :  » N’en est-il pas ainsi de ma maison devant Dieu, Puisqu’il a fait avec moi une alliance éternelle, En tous points bien réglée et offrant pleine sécurité? Ne fera-t-il pas germer tout mon salut et tous mes désirs?  » (2 Samuel 23, 5)

Da­vid domina beaucoup de  nations : « Le roi David les consacra au Seigneur, comme il avait consacré l’argent et l’or venant de toutes les nations qu’il avait assujetties : Aram, Moab, les fils d’Ammone, les Philistins, Amalec  sans compter ce qui provenait du butin de Hadadèzer, fils de Rehob, roi de Soba. David se fit un nom en revenant d’avoir abattu Édom et ses dix-huit mille hommes, dans la Vallée du Sel. Il établit des postes de garde en Édom ; il en établit dans tout le pays. Tous les gens d’Édom furent asservis à David. En tout lieu où allait David, le Seigneur lui donnait la victoire. (David 8, 11-14)
aaaa
Israël  jouit des mêmes bienfaits garantis à David : « Cours, et dis à ce jeune homme : Jérusalem doit rester une ville ouverte, à cause de la quantité d’hommes et de bétail qui la peupleront » (Zacharie 2, 8)  La conver­sion, qui consiste à rompre avec le mal pour se tour­ner vers Dieu, est la condi­tion né­ces­saire pour que le sa­lut puisse être donné  et les pro­messes qui pré­cèdent réa­li­sées.
aaaa
Dans l »Évangile d’aujourd’hui, Jésus nous indique comment nous devrions prier : « Priez ainsi → Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Remets-nous nos dettes, comme nous les avons remises nous-mêmes à ceux qui nous devaient. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal. » (Mt 6, 7-15)
aaaa
Pour prier son Père, Jésus utilisa le mot ‘Abba´, le mot le plus familier de sa langue, celui que les enfants employaient pour se jeter dans les bras de leur papa. Priez Dieu en disant `Notre Père´  car Il sait de quoi vous avez besoin. Notre Père nous avons besoin de Toi.

Compléments

◊ Aujourd’hui, nous fêtons le baptême du Seigneur : homélie → Baptême du Seigneur (Lc 3, 15-22)

Dieu est avec nous lorsque notre cœur sera ouvert à ,l’amour, au partage et au pardon  →  Le Seigneur est miséricorde et pardon

Liens externes

◊  Que le méchant abandonne son chemin,  qu’il revienne vers le Seigneur qui lui montrera sa miséricorde  →  La miséricorde de Dieu est-elle infinie ?

Video                                                                        Cherchez le Seigneur tant qu’il se laisse trouver

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS