• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 5 février 2018

Tu as dit : “C’est ici que sera mon nom.” Écoute donc la supplication de ton peuple Israël »

Posté par diaconos le 5 février 2018

Extrait du premier livre des Rois, chapitre huit

Le temple de Salomon aurait été construit dans la partie est de l'actuelle Vieille ville de Jérusalem, dans le secteur de l'Haram-el-Charif. La partie la plus haute de l'édifice, aujourd'hui couverte par « le Dôme du Rocher » peut avoir été le sanctuaire intérieur. Le Temple de Salomon abritait l'arche d'alliance et était couvert d'or en provenance d'Ophir.

Le temple de Salomon fut construit dans la partie est de l’actuelle Vieille ville de Jérusalem, dans le secteur de l’Haram-el-Charif. La partie la plus haute du Temple, aujourd’hui couverte par le Dôme du Rocher fut le sanctuaire intérieur.  Le Temple de Salomon abritait l’arche d’alliance et était couvert d’or en provenance d’Ophir.  Sa construction est mentionnée dans les chapitres six à huit du premier livre des rois. Elle se termina vers le X° siècle av.J.-C.  Le Temple de Salomon fut détruit par les Babyloniens en l’an -586

En ces jours-là, lors de la consécration du Temple, Salomon se plaça devant l’autel du Seigneur, en face de toute l’assemblée d’Israël ; il étendit les mains vers le ciel et fit cette prière : « Seigneur, Dieu d’Israël, il n’y a pas de Dieu comme toi, ni là-haut dans les cieux, ni sur la terre ici-bas ; car tu gardes ton Alliance et ta fidélité envers tes serviteurs, quand ils marchent devant toi de tout leur cœur

Tu as gardé pour ton serviteur David, mon père, ce que tu lui avais dit ; et ce que tu lui avais dit de ta bouche, aujourd’hui tu l’as accompli de ta main. Et maintenant, Seigneur, Dieu d’Israël, par égard pour ton serviteur David, mon père, garde la parole que tu lui avais dite : “Tes descendants qui siégeront sur le trône d’Israël ne seront pas écartés de ma présence, pourvu que tes fils veillent à suivre leur chemin en marchant devant moi, comme tu as marché devant moi.”

Maintenant donc, Dieu d’Israël, que se vérifie la parole que tu as dite à ton serviteur David, mon père ! Est-ce que, vraiment, Dieu habiterait sur la terre ? Les cieux et les hauteurs des cieux ne peuvent te contenir : encore moins cette Maison que j’ai bâtie ! Sois attentif à la prière et à la supplication de ton serviteur. Écoute, Seigneur mon Dieu, la prière et le cri qu’il lance aujourd’hui vers toi.

Que tes yeux soient ouverts nuit et jour sur cette Maison, sur ce lieu dont tu as dit : “C’est ici que sera mon nom.” Écoute donc la prière que ton serviteur fera en ce lieu. Écoute la supplication de ton serviteur et de ton peuple Israël, lorsqu’ils prieront en ce lieu. Toi, dans les cieux où tu habites, écoute et pardonne. » (1 R 8, 22-30)

Source de l’image → Temple de Salomon – Dictionnaires et Encyclopédies sur ‘Academic’

lwf0003web.gif

Le jour de l’inauguration du Temple à Jérusalem, Dieu fit sentir sa présence par une nuée. Dans le livre de l’Exode, ce fut le signe de la présence de Yahvé pour Israël : « L’ange de Dieu, qui allait devant le camp d’Israël, partit et alla derrière eux; et la colonne de nuée qui les précédait, partit et se tint derrière eux. (Ex 14, 19) Plus tard, les israélites continuèrent à croire, de manière superstitieuse, que Jérusalem sera assurée de la protection inconditionnelle de Yahvé.

Par la suite, il se passa bien des évènements déplorables dans les cours du Temple. On y construisit des autels pour les idoles, on y pratiqua la prostitution sacrée selon les coutumes païennes. :  » 4 Le roi ordonna à Hilkija, le souverain sacrificateur, aux sacrificateurs du second ordre, Et à ceux qui gardaient le seuil, de sortir du temple de l’Éternel tous les ustensiles qui avaient été faits pour Baal, pour Astarté, et pour toute l’armée des cieux; et il les brûla hors de Jérusalem, dans les champs du Cédron, et en fit porter la poussière à Béthel. 5 Il chassa les prêtres des idoles, établis par les rois de Juda pour brûler des parfums sur les hauts lieux dans les villes de Juda et aux environs de Jérusalem, et ceux qui offraient des parfums à Baal, au soleil, à la lune, au zodiaque et à toute l’armée des cieux. 6 Il sortit de la maison de L’Éternel l’idole d’Astarté, qu’il transporta hors de Jérusalem vers le torrent de Cédron; il la brûla au torrent de Cédron et la réduisit en poussière, et il en jeta la poussière sur les sépulcres des enfants du peuple. (2 Rois 23, 4-7)

Ce ne fut que vers la fin du règne de Salomon que le prophète Ezéquiel eut une vision dans laquelle la nuée quitte le Temple. Á partir de ce moment là,  Yahvé abandonna le Temple sans vie pour aller au milieu de ses fidèles exilés à Babylone : la nuée quitta le temple et resta un moment sur le seuil, elle traversa, peu de temps après, les cours du Temple et s’arrêta à la porte est, face au mont des Oliviers ; ensuite, elle se dirigea vers le sommet du mont des Oliviersoù elle s’arrêta un moment. Quand Yahvé eut abandonné le Temple, le châtiment divin tomba sur Jérusalem.   (Ez 9, 11-21)

Prière de consé­cra­tion

Le roi Salomon, en sa qua­lité de re­pré­sen­tant du peuple, se plaça devant l’autel. Il se mit à genoux en tendant les mains vers le ciel ; il prononça  la prière consécratoire. La prière consécratoire emprunta à ces cir­cons­tances le ca­rac­tère d’une confes­sion de foi so­len­nelle, elle pro­clama les grandes vé­ri­tés qui furent la base de la foi is­raé­lite. Dans sa prière, Salomon n’oublia au­cun des be­soins mo­raux et tem­po­rels de son peuple, et qui à elle seule té­moigne de son génie aussi bien que de la pu­reté et de la spi­ri­tua­lité de la re­li­gion de l’An­cien Tes­ta­ment, com­pa­rée à toutes les re­li­gions païennes.

Après avoir cé­lé­bré la fi­dé­lité de Dieu qui ac­com­plit en ce jour la pre­mière par­tie de la pro­messe faite à Da­vid : qu’un fils, sorti de lui, lui bâ­ti­rait une mai­son dans la­quelle il vien­drait ha­bi­ter au mi­lieu de son peuple,  le roi Salomon ré­clama sur ce fon­de­ment l’ac­com­plis­se­ment à ve­nir de la se­conde par­tie de la même pro­messe, le main­tien sur le trône d’Israël de cette fa­mille de Da­vid à la­quelle Dieu lia la conser­va­tion de son peuple, sous condi­tion de fi­dé­lité de la part de ses rois, suc­ces­seurs de Da­vid. À la de­mande d’exau­ce­ment fut associée celle du par­don, qui est la condi­tion préa­lable de l’exau­ce­ment. Ce be­soin de par­don se manifeste dans toute la prière consécratoire du roi Salomon.

Nous aussi, nous avons besoin de lieux, d’espaces sacrés pour rencontrer Dieu. Utilises-tu ces lieux ? Participes-tu aux assemblées eucharistiques ? Ces rassemblements concrétisent et facilitent la rencontre avec Dieu. Dieu n’est pas présent qu’à la messe. Il est partout dans notre vie ! Mais, c’est dans l’Eucharistie, que le signe très fort de sa présence nous est donné. C’est par la prière que tu entreras en contact avec Dieu.

Compléments

◊ Voici un exemple de prière → La prière en parabole nous invite à la persévérance

◊ Mets sur mes lèvres un langage harmonieux ! → La prière d’Esther (Esther 4,14)

◊ Question importante →Seigneur, n’y aura-t-il que peu de gens à être sauvés ?

Liens externes

Connaître le chemin qui conduit au Salut → Jésus en est le chemin

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Ancien testament, Religion, Temps ordinaire | Pas de Commentaire »

Deuxième dimanche du Carême, année B, animé par des laïcs

Posté par diaconos le 5 février 2018

Liturgie de la Parole animée par des laïcs

La transfiguration de JésusRappel  : Il ne peut y avoir d’assemblée sans prêtre dans l’église où est célébrée la messe le même dimanche ( y compris le samedi soir) ! L’assemblée dominicale est  animée par une équipe de laïcs en lien avec le prêtre chargé de la paroisse. 

CHANT D’OUVERTURE (au choix): Ma lumière et mon salut (z 26,3) ; Ouvre mes yeux Seigneur (G 79) ; avec Toi, nous irons au désert ou selon votre répertoire.

Animateur de la célébration → Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Tous : Amen

Abraham communément reconnu comme étant le père des croyants est notre modèle. Il est notre guide en ce Carême parce que, tout simplement, il eut foi dans le Seigneur. Aujourd’hui, l’Écriture, nous invite à nous tourner vers le Christ. La liturgie et la prière sont des moments privilégiés où nous regardons le Christ, pour reconnaître en lui notre Sauveur. Puisse Dieu nous faire la grâce, à nous qui croyons le connaître, de le découvrir mieux.

Animateur de la célébration → Que Dieu notre Père, qui nous appelle à entrer dans son alliance, et Jésus Christ, Notre Seigneur, venu faire route avec nous, nous donnent la grâce et la paix.

Animateur de la célébration → Dieu nous invite à nous mettre à l’écoute de son fils.

Chant : Seigneur avec toi nous irons au désert…

 Seigneur avec toi, nous irons au désert, poussés, comme toi, par l’Esprit.

Et nous mangerons la Parole de Dieu, et nous choisirons notre Dieu.

Et nous fêterons notre Pâque au désert. Nous vivrons le désert avec toi !

Préparation pénitentielle

 Un membre de l’équipe liturgique………………………………………………………………………….

Avant de nous mettre à l’écoute de Jésus, le fils de Dieu, qui veut entrer en contact avec nous. Tournons-nous de tout notre cœur vers Lui, le Fils bien-aimé du Père. Sa parole est lumière pour nos pas, si rude et obscure que puisse être notre route. Que son amour vienne nous purifier et nous disposer sa tendresse.

  • Seigneur Jésus, conduit au désert par l’Esprit pour nous donner l’exemple du combat avec Satan. Béni sois-tu et prends pitié de nous.

  • Ô Christ, homme parmi les hommes rayonnant de la gloire de Dieu sur la montagne. Béni sois-tu et prends pitié de nous

  • Seigneur, Fils bien-aimé qu’il faut écouter pour avoir la vie. Béni sois-tu et prends pitié de nous !

Animateur de la célébration → Que Dieu tout-puissant nous donne d’aller jusqu’au bout de notre démarche de conversion, qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Tous : Amen.

Pas de GLOIRE A DIEU pendant le carême.

PRIÈRE D’OUVERTURE

Animateur de la célébration → Dieu notre Père, sur notre route de Carême, tu as placé comme un signe la rencontre avec ton fils, Jésus, transfiguré devant ses disciples sur la montagne. Que sa lumière vienne illuminer nos vies ; que sa parole nous rende capables de revenir à toi de tout notre cœur, toi qui nous aimes en ton Fils bien aimé, dans l’esprit Saint, maintenant et pour les siècles des siècles.

Tous : Amen !

LITURGIE DE LA PAROLE

◊ Dans une célébration animée par des laïcs, le siège de la présidence ne sera pas occupé !

Animateur de la célébration → Dieu n’est pas resté dans un lointain inaccessible, mais il s’est fait notre prochain et pour y parvenir, il s’est fait connaître personnellement en procédant par étapes. Cette progression commença par la rencontre avec un certain Abraham, qui n’était au début qu’un immigré vagabond. À l’époque d’Abraham, lorsque deux chefs de tribus faisaient alliance, ils accomplissaient un cérémonial semblable à celui qui est relaté dans cette première lecture : des animaux adultes étaient sacrifiés.

Première lecture par………………………………… ………… (Gn 22, 1-18)

Animateur de la célébration → Le psalmiste a vu la mort de près Il sait mieux à présent combien Dieu tient à lui. Ce psaume est le chant d’Abraham, c’est aussi celui de Jésus ressuscité, c’est le nôtre lorsque l’épreuve stimule notre foi.

Psaume 115 lu par………………………………………………………………………… ou chanté par la chorale

Animateur de la célébration → Dans la lettre aux Romains, l’apôtre Paul pose la question : qu’elle est l’attitude de Dieu à notre égard ? La réponse que lui impose la contemplation des actions de Dieu est évidente. Dieu est pour nous, à fond.

La deuxième lecture est lue par : …………………………………………… (Rm 8, 31-34)

Acclamation  par un lecteur, une lectrice ou chantée par la chorale ……………………………………………………………………………….. Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant, gloire à Toi Seigneur. Du centre de la nuée resplendissante la voix du Père a retentit : « Voic mon fils bien-aimé, écoutez-le ! Gloire au Christ, Parole éternelle du Dieu vivant. Gloire à toi Seigneur. (Mt 17, 5)

L’animateur de la célébration dit alors :  De l’Évangile de Jésus Christ selon saintMarc Cette personne lit ensuite l’Évangile du jour  à Mc 9, 2-10

♦ Si c’est une personne laïque qui proclame l’Évangile, elle omet la salutation initiale et aussi l’acclamation finale .

Animateur de la célébration → Ensemble, proclamons notre foi : le  Credo est récité par tous ou chanté

Homélie à télécharger ici   Rabbi, il est heureux que nous soyons ici. » (Mc 9, 2-10)

Action de grâce et le Notre Père

Animateur de la célébration → Frères et sœurs, la Parole de Dieu a touché notre cœur et elle a  fait de nous le peuple qui écoute son Dieu. Rendons-lui maintenant grâce pour grâce, en notre nom  et en union avec toute l’Église.

◊ Dans une liturgie de la Parole, il n’y a pas d’offertoire, ni de consécration donc pas d’anamnèse non plus ! il n »y aura pas de  chant d’offertoire mais un chant en l’honneur de Dieu serait le bienvenu.

Chant en l’honneur de Dieu →  Suggestion : Que tes œuvres sont belles (A 219) ;  Peuple de prêtres (C 49) ; Terre entière (I 33) ; Peuple de Dieu, marche joyeux ; Chantons à Dieu ce chant nouveau (L 211)  Peuple, criez de joie (M 27) ; Chantons à Dieu ce chant nouveau (L 211)ou un autre chant de votre répertoire en rapport avec le carême.

PRIÈRE UNIVERSELLE

 Un lecteur : Dieu notre Père nous a dévoilé le vrai visage de son Fils. La transfiguration de Jésus nous révèle toute sa puissance d’amour et de salut. Tournons-nous vers lui, maintenant, et confions-lui tous les hommes.

Sans titre

  • Seigneur, soutiens la foi de ton Église : donne à tous les baptisés la force d’annoncer au monde la bonne nouvelle de ton alliance, nous t’en prions. (Refrain)

  • Seigneur, regarde toutes les personnes qui souffrent dans le silence, la solitude et l’obscurité : mets sur leur chemin des visages rayonnants d’espérance, .nous t’en prions. (Refrain)

  • Seigneur, regarde tous les jeunes qui cherchent un sens à leur vie, ou qui sont inquiets pour leur avenir : donne-leur de découvrir la lumière de ton Évangile, nous t’en prions. (Refrain)

  • Seigneur, regarde les membres de notre communauté : transfigure nos vies et fais que ce carême soit pour tous un vrai temps de renouveau, nous t’en prions. (Refrain)

 Animateur de la célébration Prions : Dieu notre Père, en Jésus transfiguré tu révèles la vie à laquelle tu nous appelles. Écoute notre prière et exauce-la. Nous te le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec toi et le saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles.

◊ L’animateur de la célébration introduit ici le signe de paix →   Soyons unis les uns aux autres dans le Christ et partageons la paix qui vient de lui.

La liturgie de la Parole animée par des laïcs s’achève ainsi. On passe ensuite à la prière de conclusion (voir plus loin), à moins que l’on ait prévu une liturgie de communion.

Liturgie de communion  (éventuellement)

Le cadre normal et habituel de la communion doit rester celui d’une célébration eucharistique. Une A.D.A.L. n’est en aucune manière une messe.

La personne qui a été désignée va après  le geste de paix au tabernacle chercher le pain consacré et il l’apporte sur l’autel. Elle s’incline ensuite profondément ou fait une génuflexion. Il est bon de prévoir à ce moment un temps de recueillement qu’on introduira ainsi…

Animateur de la célébration → Recueillons-nous dans le silence. Préparons-nous à accueillir le corps du Christ ; qu’il nous rassemble aussi en un seul corps !

Animateur de la célébration →  Le Christ Jésus nous a livré son corps et chaque messe en fait mémoire. Aujourd’hui, en attente d’une célébration eucharistique, recevons dans la foi le corps du Christ, l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.

Heureux les invités au Repas du Seigneur ! Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.

Tous : Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais, dis seulement une parole et je serai guéri.

* L’animateur de la célébration dira avant la distribution de la communion : Que le corps du Christ nous garde pour la vie éternelle.

Il ( ou d’autres personnes) nous donne le pain consacré en disant : Le corps du Christ

Chant pour la communion : selon votre répertoire..

Suggestion : Dieu nous invite à son festin (70); Tu es le Dieu fidèle (D 163) ; Pain rompu pour un monde nouveau ( D 283) ; Disciples de Jésus (D 291) ; En marchant vers toi Seigneur (D 380) ; Pain des merveilles (D 203) ; Pour aimer du plus grand amour (D 386) ;  Quel est don ce repas (D228))

Prière après la communion par un membre de l’équipe liturgique………………………………………………………

Prions le Seigneur. Tu nous as donné, Seigneur, de boire aux sources de la vraie vie en nous donnant de nous retrouver, en frères, pour partager ta Parole et ton Pain. Ton amour nous bouscule, parce qu’il est vrai. Que la profonde vérité de l’Évangile  nous atteigne au cœur de nos ambiguïtés et fasse lever en nous des hommes nouveaux véritables enfants du Père.

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le Saint –Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles

Tous : Amen !

Suggestion pour le chant final :   Peuples de frères (T122) ; Dieu parmi les hommes (E 118) ; Allez dans le monde entier (Z 95-3) ; Envoie tes messagers (881) ; Seigneur, tu nous aimes  (M 25) ; Dieu, nous te louons (981)  ou selon votre répertoire.

Après la prière de conclusion ou après le chant final s’il y en a un, l’animateur de la célébration conclut cette liturgie en disant :

Parce que vous donnerez de votre vie et de vos biens, vous serez témoins de l’amour sans limites du Christ et que Dieu tout-puissant nous bénisse  (Pas de bénédiction à donner ici !) : le Père, le Fils, et le Saint Esprit.

Tous : Amen !

Animateur de la célébration :  Allons, dans la paix du Christ !

Tous :  Nous rendons grâce à Dieu.

Ce texte tient compte des  directives  des évêques des diocèses francophones de notre pays pour les liturgies de la Parole animées par des laïcs (guide liturgique pour les assemblées dominicales   animées par des laïcs aux éditions C.I.P.L. 40, rue  des Prémontrés B 4000 Liège).

croix diaconaleMichel Houyoux, diacre permanent

Publié dans A.D.A.L., Carême, Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS