• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 20 février 2018

Moi qui suis ancien et témoin des souffrances du Christ (1 P 5, 1-4)

Posté par diaconos le 20 février 2018

Extrait de la première lettre de Pierre apôtre au chapitre cinq

Dans la parabole du bon berger selon Jean 10, 1-21, Jésus dit "Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis".

Dans la parabole du bon berger selon Jean 10, 1-21, Jésus dit « Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis ».

Bien-aimés, les anciens en fonction parmi vous, je les exhorte, moi qui suis ancien comme eux et témoin des souffrances du Christ, communiant à la gloire qui va se révéler : soyez les pasteurs du troupeau de Dieu qui se trouve chez vous ; veillez sur lui, non par contrainte mais de plein gré, selon Dieu ; non par cupidité mais par dévouement ; non pas en commandant en maîtres à ceux qui vous sont confiés, mais en devenant les modèles du troupeau. Et, quand se manifestera le Chef des pasteurs, vous recevrez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas.

Source de l’image  → KT42 : la parabole du bon berger

lwf0003web.gif

Dans la situation pénible qui fut celle des chrétiens d’Asie Mineure, les destinataires de cette première lettre de Pierre trouvèrent le réconfort dans la conscience d’appartenir à une large fraternité, qui fut aux dimensions du monde connu à cette époque. En sa qualité d’ancien et de témoin des souffrances de Christ, Pierre indiqua aux anciens comment ils devaient paître le troupeau pour obtenir la couronne quand le souverain Pasteur paraîtra.

Pierre insista sur la conduite des jeunes qui devraient se soumettre aux anciens. Que tous, dans leurs rapports réciproques, soient humbles, car alors Dieu les élèvera. Qu’ils se déchargent sur Dieu de tous leurs soucis. Qu’ils soient vigilants et résistent au démon qui cherche à les perdre. Pierre fit lui-même ce qu’il recommanda aux autres, en traitant de collègues ses inférieurs.

Il agit avec eux en priant et exhortant comme un frère. Il prit le titre de témoin des souffrances de Christ, lui qui renia Jésus pendant qu’il était condamné et ne le suivit pas jusqu’au lieu de sa crucifixion. Cependant, il fut témoin des souffrances de Jésus pendant son ministère : « Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves; c’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur » (Lc 22, 28-29)

 Tout le ministère de Pierre est dans ce titre « témoin des souffrances du Christ »  Veillez sur le peuple de Dieu de plein gré. Personne ne fut obligé d’exercer le ministère d’ancien, mais ceux qui l’exercèrent sans amour en remplissaient les devoirs comme une contrainte souvent bien dure : « Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu’il en soit ainsi, afin qu’ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d’aucun avantage. » (He 13,17)

Au lieu de dominer, Pierre leur conseilla de devenir des pasteurs modèles, cela fut plus difficile à faire : « Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. » (Th 4, 12) Le terme de troupeau fut appliqué à l’Église par Jésus :  » J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. » (Jn 10, 16)

Compléments

◊ Mots clés de la foi chrétienne→   Pour toi, qui est Jésus ?

◊ Catéchèse →  Pour vous, qui suis-je ? (Mt 16, 13-20)

Lien externe

Jésus est le bon Pasteur du peuple de Dieu

 Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Carême, Catéchèse, Religion | Pas de Commentaire »

 

Salem alikoum |
Eazy Islam |
Josue |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | AEP Gresivaudan 4ieme 2007-08
| Une Paroisse virtuelle en F...
| VIENS ECOUTE ET VOIS